Exposé Walt Disney

Exposé Walt Disney

Walt disney (5 Dec 1901 (Chicago) – 15 Dec 1966 (Los Angeles)) En 1066, une famille de paysans français quitte le petit village d’Isigny, sur la côte normande, pour aller s’installer en Angleterre. Ils anglicisèrent leur nom. D’Isigny devint Disney. Quelque année plus tard, ils repartiront vers les Etats Unis et arriveront à New York en 1834. C’est à Kansas City que Walt se rapprocha beaucoup de son grand frère Roy, avec qui il fondera plus tard les studio Disney. Walt a pris des cours de dessin au Kansas City Art Institute. Roy s’engage dans la marine.

Walt veut le suivre, mais il n’a Swipe to nex: page que 16 ans. Il falsifie ambulancier en Fran pul orf en Amérique en 191 Snivxto iew de création publicitai crayon, et avec lui, ils fin de devenir re. Il reviendra ssin dans studio erks, surdoué du ‘un art nouveau : le dessin animé. Ils anim rent des pantins de papier découpé. En mai 1922, il fonde la Laugh-O-Grams Compagny et va jusqu’à recruter quelques dessinateurs. Il se lance alors dans de vrais courts métrages en adaptant des contes de fées : Le Petit Chaperon rouge, Le Chat botté, Cendrillon…

Mais cela ne urera qu’un an.

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Walt va s’inspirer de Out of the inkwell (Hors de l’encrier), des frères Fleischer pour faire mouvoir un acteur dans un univers dessiné Alice’s Wonderland (1923). Il quitte Kansas City pour devi devir metteur en scène à Hollywood et est héberger par un de ses oncles à Los Angeles, mais il est refusé partout. Son oncle l’a installé dans son garage et lui a prêté 500 dollars. Walt envoie une copie d’Alice’s Wonderland à New York et une commande de six épisodes sera passée. Son frère Roy vient le rejoindre et loue un terrain vague sur

Hollywood Boulevard alors qu’Iwerks arrive de Kansas City pour s’installer ui aussi à Los Angeles. Pendant trois ans, ils vont réaliser une 50aine d’épisodes d’Alice. Son frère Roy s’occupera toujours de la finance, Iwerks dessine de mieux en mieux et Walt ne touche plus un crayon. Les frères Disney se font construire une maison. Et, début 1926, ils peuvent faire construire sur Hyperion Avenue un premier studio qul, pendant 15 ans, ne va plus cesser de s’étendre. Disney doit se renouveler. Iwerks lance un 2e personnage, Oswald.

Nouveau succès mais qui dure un an à peine, car en février 1928, le distributeur de Disney va reprendre Oswald ? son compte. Disney va créer d’urgence un nouveau personnage . Mickey Mouse dont Plane Crazy, et The Gallopin’ Gaucho sont les 2 premiers court metrage. N’ayant guère enthousiasmé le public d’une projection test, Disney cherche quelque chose qui pourrait imposer ce personnage auquel il croit. Or, dans les mllieux du cinéma, le son vient de faire son apparition. Walt conçoit alors une troisième aventure de Mickey entièrement basée sur des ags sonores.

Le 18 novembre 1928, Steamboat Willie sort, c’est le le cartoon sonore de l’histoir sonores. Le 18 novembre 1928, Steamboat Willie sort, c’est le le cartoon sonore de l’histoire du cinéma qui est projeté en le partie d’un long métrage. Le public n’en revient pas. La presse de l’époque lui fait une ovation quasiment sans Imite, et dès le lendemain, tous les distributeurs réclament des Mickey. Mickey arrive alors que les Etats-Unis sont en crise, mais le public ne manque pas car des millions de chômeurs trouvant dans le inéma un moyen d’évasion peu onéreux viennent voir Mickey.

Pour Disney, commence une carrière triomphale ! Walt s’associe avec le compositeur Carl Stalling et lance les Silly Symphonies. Le premier est Skeleton Dance (1929). Ces images sont totalement inattendues, les distributeurs sont inquiets et le public est sidéré. (Quelques décennies plus tard, Tim Burton lui rendra hommage dans LEtrange Noël de Mr Jack (1993), puis dans Les Noces funèbres (2006). ) En 1930 Iwerks quitte Disney pour voler de ses propres ailes à la MGM. Mais sa série Flip la grenouille ne « décollera » jamais.

Les deux amis se retrouveront dix ans plus tard. En 1932, Disney s’est assuré l’exclusivité du Technicolor pour Flowers and trees (son premier film en couleurs et son premier oscar. ) Les personnages nouveaux se multiplient : Pluto en 1930 ; Goofy (Dingo), en 1935 , et Donald en 1936. En 1935 sort le premier Mickey en couleurs : Band Concert. Disney fera un grand voyage à Paris au cours duquel il va se procurer plusieurs centaines de livres d’illustrateurs européens. Cette bibliothèque ne