Exposé pelote basque

Exposé pelote basque

Problématique : Peut-on dire que la pelote basque est un sport d’origine espagnole ? p g SOMMAIRE basque. Dans une première partie, nous regarderons l’évolution de l’histoire et donc la création du pays Basque , puis nous verrons l’origine de la pelote basque. Avec toutes ces informations nous pourrons alors tenter de répondre à la question posée soit en outre : la pelote basque est-elle d’origine 2 bronze et le cuivre. Suite à cela, les basques adoptèrent de nouvelles coutumes, de nouveaux rites parmi lesquels on peut retrouver les Cromlechs2 dont on peut voir quelques vestiges ncore aujourd’hui.

Exemple de Cromlech A leur arrivée sur le territoire basque en 150 avant JC, les romains trouveront « un peuple bien établi dont la langue s’étend dans les provinces d’Aquitaine Ils s’installèrent pendant plus de cinq siècles. Les basques vécurent de nombreuses Invasions ; après les romains, les wisigoths les envahirent vers 470 ; puis, à leur tour, les Wisigoths furent assiégés par les Francs en 507. Aux VIème et VIIème siècles, le peuple basque constituera le Duché de Vasconie qui s’étend jusqu’à la Gascogne actuelle.

Les vascons et les basques s’uniront pour chasser les Francs du territoire. A la fin du VIIème siècle, les

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
musulmans envahirent l’Espagne et s’installèrent. Au milieu du XIIème siècle, les basques décidèrent de s’unir et de fonder le Royaume de Navarre pour faire face aux éventuels envahisseurs – les musulmans au Sud des Pyrénées et les Francs au Nord Au Nord, la Vasconie devient indépendante puisqu’elle échappe à la tutelle carolingienne et la Gascogne fut rattachée à l’Aquitaine lorsque le dernier duc de Gascogne, Eudes, décéda.

Ainsi ‘Aquitaine de cette époque n’est qu’une vaste concentration de peuples — basques, gallo-romains, celtiques, – dont les ducs vont s’émanciper pour former un royaume, qui ne durera pas. Suite au mariage de Aliénor d’Aquitaine et de Henri Plantagenet – futur roi d’Angleterre — en 1153 la duchesse céda la Gascogne 3 et de Henri Plantagenet – futur roi d’Angleterre – en 1153, la duchesse céda la Gascogne et l’Aquitaine au royaume de son époux.

Du XIIème au XVème siècle, les armées anglaises dominent le Pays Basque. Seules les provinces du Labourd et de la Soule résistèrent pendant longtemps, en vain. En 1295, le roi français Philippe le Bel souhaita récupérer le Pays Basque mais les bordelais et les bayonnais refusèrent . Les provinces du Labourd et de la Soule finirent par revenir aux mains du royaume français pendant la guerre de Cent Ans. Le roi de Navarre devint roi de France en 1589. squ’au milieu du XIXème siècle, il y aura de nombreuses guerres et des tensions entre la France et l’Espagne. « La Révolution française va faire disparaitre les provinces et le pays Basque du nord va être réunis au Béarn pour former le département des Pyrénées Atlantiques. Au sud des Pyrénées, les Carlistes garantissent un statut d’indépendance par rapport ? Madrid pour le Pays Basque à la fin du XIXème siècle mais ils sont battus en 1876 [httpM/svowebmaster. free. fr/Histoire_Basque. tm] Le peuple basque côté espagnol uttera longtemps pour obtenir son indépendance du royaume d’Espagne sans jamais l’obtenir réellement – au cours de la guerre civile de 1936/1939, un État basque autonome fut reconnu par le gouvernement républicain espagnol. Toutefois, cette autonomie fut de courte durée et elle fut supprimée dès 1937 avec la victoire des nationalistes menés ar le général Franco – Il) Les origines de la pelote basque. « Manier une balle est s 4 le plus ancien de pe ote basque. Manier une balle est sûrement le jeu le plus ancien de l’humanité.

Les grecs lui donnèrent le nom de « sphéristique », les romains celui de « pila », les français celui de pelote et les basques « pilota ». La pelote basque tire ses racines d’un jeu très ancien : le jeu de paumel [http://la-pelote-basque. pagesperso-orange. fr/historique. htm] Le jeu de paume – qui est un jeu d’origine française — est l’ancêtre direct de la pelote basque. Le fait qu’un sport national tel ue le jeu de paume devienne un sport régional comme la pelote basque s’est fait par le désintéressement de ce jeu par les rois suivant Louis XIII. rsque la révolution éclata, même s’il eut son origine ? Versailles lors du fameux serment du jeu de paume du Tiers-état, le jeu de paume avait pratiquement disparu sauf au pays basque. Cest dans cette région du sud-ouest de la France que ce jeu est resté profondément populaire des deux côtés de la frontière. Ce sport est pratiqué sur des aires de jeu appelées cancha. Elles se composent dune surface jouable au sol délimitée par des ignes blanches et d’au moins un mur, de taille variable placé ? l’extrémité du terrain et appelé fronton.

La pelote basque comme beaucoup de sports exige force et habileté. Elle se joue le plus souvent de façon indirecte : les joueurs doivent alors renvoyer la pelote chacun à leur tour avant ou après le premier rebond au sol. Le but du jeu est de toujours renvoyer la pelote sur le fronton pour qu elle puisse rebondir. Le joueur ou l’équipe qui ne renvoie pas la pelote directement sur le fronton perd le point. S fronton perd le point Le joueur doit dépasser une ligne minimale appelée Falta – uméro 4 sur le dessin – pour que le but soit validé.

Inversement, il y a une ligne maximum, appelée Pasa – numéro 7 sur le dessin que le joueur n’a le droit de dépasser qu’une seule fois ; la première fois, le but est à remettre et la seconde fois, le point va à l’adversaire. La pelote basque est un sport comprenant plusieurs spécialités différentes dont le nom vient de l’instrument de frappe utilisé. En somme, il existe différentes façons de jouer à la pelote, du jeu à main nue à la cesta punta qui se joue à l’aide d’une chistera ; en passant par le jeu de Pala. On appelle « pelote » la balle utilisée pour jouer à la pelote basque.

Il en existe de différentes tailles, poids et compositions. Une pelote pouvant atteindre 300 km/h en cesta punta, les joueurs sont munis de casques afin de se protéger des impacts. La pelote est généralement faite en cuir selon la tradition et fabriquée entièrement à la main. Sa fabrication nécessite 4 heures de travail. Si la taille et le poids des pelotes varient selon les disciplines, leur conception est toujours la même : un noyau en gomme ou en latex est entouré de cordelettes de laine, puis ‘ensemble est recouvert de cuir de chèvre cousu à la main.

En Europe, la pelote basque se pratique principalement dans le sud-ouest de la France : au Pays basque, dans les Landes, en Béarn, en Bigorre, en Gironde ou encore à La Réunion ; ainsi qu’en Espagne dans les provinces basques autonomes d’Euz Gironde ou encore à La Réunion ; ainsi qu’en Espagne dans les provinces basques autonomes dEuzkadi (Alava, Biscaye et Guipuzcoa) et de Navarre. Elle est aussi pratiquée dans un grand nombre de pays d’Amérique ayant vécu une forte immigration basque – comme en Argentine par exemple –

En France, on peut trouver des aires de jeux dans des villes aussi éloignées du Pays Basque que Paris, Marseille, Grasse, Lille, Tourcoing ou Santa Maria Poghju en Corse. En conclusion, si nous reprenons toutes les informations retenues dans ce travail ; nous pouvons dire qu’il est impossible de qualifier le Pays Basque de « territoire » français ou espagnol. A travers l’histoire du pays Basque, dont nous avons évoqué les grandes lignes dans la première partie, nous pouvons dire que l’existence du peuple basque est bien plus lointaine que celle de la France et de l’Espagne.

Ce peuple s’est divisé puis réuni au fil des siècles mais les parties Nord et Sud du peuple basque — le Nord français et le Sud espagnol – ; malgré la frontière, restent très unies par leur histoire, leurs traditions et leur langue. Il est possible de dire que le Pays Basque est plus espagnol que français car le territoire basque est plus étendu en Espagne qu’en France ; la pelote basque serait alors un sport plutôt espagnol dans ce sens. Néanmoins, si nous considérons les origines de la pelote basque, qui est un dérivé du jeu de paume ; nous pouvons lors dire que le pays Basque est plus français qu’espagnol.

Nous pouvons trouver beaucou d’ar uments dans un sens et dans l’autre ; c’est pourqu il est impossibl trouver beaucoup d’arguments dans un sens et dans l’autre ; c’est pourquoi, selon moi, il est impossible de répondre à la question posée, soit « Peut-on dire que la pelote basque est un sport d’origine espagnole ? Je pense que la vision diffère selon les origines d’une personne ; si une personne est de nationalité française elle dira que la pelote basque est française et si une autre est espagnole elle attribuera l’existence de ce sport ? ‘Espagne.

Quant à moi, je dirais que le Pays Basque, malgré toutes les questions qu’il suscite, est un peuple qui a été « divisé » par la frontière mais qui a su rester uni et garder ses origines malgré les invasions qu’il a subi. Alors si je dois répondre à la question posée, je dirais que la pelote basque n’est ni un sport d’origine espagnole, ni un sport d’origine française. Selon moi, la pelote basque a construit ses propres origines à travers ses différentes pratiques dans les différents pays du monde. Webographie – http://lepaysbasque. net/Histoire. htm#Liste 8