Exposé encyclopédie

Exposé encyclopédie

L’Encyclopédie L’Encyclopédie ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers a été publié de 1751 à 1771 sous la direction de l’écrivain et philosophe Denis Diderot (1 713-1784) et du mathématicien Jean le Rond D’Alembert (1 717-1783). Cette œuvre a nécessité la participation de plus de 160 rédacteurs. Elle contient 17 volumes de textes et 11 volumes de planches. Nous allons vous exposer l’origine de son écriture, dans quel but a l’Encyclopédie a été écrite et les difficultés à être publiée. 1-0rigine de l’Encyclo or 3 1 ) Le contexte histori e

Sni* to View Le XVIIIe siècle, égale es Lumières, est une période où la monarchie commence tre remise en cause en inventant des valeurs d’un nouveau monde (Rousseau) et où les hommes cultivés se penchent d’avantage sur des problèmes philosophiques. C’est à cette époque la qu’a été écrite l’Encyclopédie. 2) Origine de récriture de l’Encyclopédie A l’origine, l’Encyclopédie devait être une traduction de la Cyclopaedia ou le dictionnaire universel des arts et des sciences écrit par Ephraim Chambers en 1728. Cette tâche avait été confiée a Diderot et D’Alembert par Péditeur

André le Breton. Finalement, l’Encyclopédie fut bien plus qu’une traduction de l’œuvre de Chambers ; Diderot et D’Alembert

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
reprirent certaines idées de la Cyclopaedia, en corrigèrent sciences naturelles, la physique, la chimie, la médecine, le droit, les arts, les langues, les lettres et la philosophie, l’histoire, la géographie ou encore les techniques militaires. Diderot ne souhaite pas réduire son dictionnaire aux grandes théories et aux sciences expérimentales. Il souhaite également établir un catalogue du savoir artisanal de son siècle notamment n les illustrant dans des volumes de planches. ) Organisation de l’Encyclopédie L’Encyclopédie est organisée dans Fordre alphabétique, ce qui est particulièrement innovant. En utilisant cette organisation, Diderot invente un système de renvols. Ce système permet de contrer la censure en ne donnant pas directement la définition de certains mots. par exemple, la définition du mot « moine » (qui est en réalité une parodie contre l’intégrisme religieux) n’est pas répertoriée sous le mot « moine » mais sous le mot « capuchon La publication des volumes contenant uniquement des planches qui illustrent les textes permettent de renforcer ce système de renvois. ) But de l’Encyclopédie En 1750, Diderot publie le Prospectus qui est un texte dans lequel il explique l’objectif de l’Encyclopédie. Il explique qu’il veut joindre les connaissances littéraires et scientifiques aux études pratiques. Il dit également qu’il veut avec l’Encyclopédie « rassembler les connaissances éparses sur la surface de la Terre L’objectif de Diderot est donc de sortir les gens de l’ignorance. Ill- L’Encyclopédie face à la censure ) Première interdiction Les deux premiers volume pédie ont été publiés 1751.

Cependant, il ne va pas falloir attendre très longtemps avant que l’œuvre soit censurée. En effet, en février 1752, le Conseil d’Etat interdit, sous l’impulsion des jésuites, l’achat, la vente ou la détention des deux volumes parus alors. La publication a néanmoins pu reprendre en novembre 1753 grâce a Guillaume de Lamoignon de Malesherbes qui était alors directeur de la censure royale. 2) Deuxième interdiction Alors que les volumes de 3 à 7 paraissent jusqu’en 1759, les pposants a l’Encyclopédie sont toujours bien présents.

Le part dévot va salslr la censure en 1759 contre l’Encyclopédie car il l’accuse d’être une œuvre qui a pour but d’affaiblir le roi et la religion. pour confirmer cela, le pape Clément XIII condamne également l’œuvre de Diderot. A ce moment là, D’Alembert abandonne définitivement le projet 3) Achèvement de l’écriture et de la publication En septembre 1759, Malesherbes contourne la censure en permettant la publication de volumes en planches. Leur publication débutera en 1762. Diderot publiera les volumes 8 à 17 ous une adresse étrangère.

En 1764, il apprendra que l’homme a l’origine de son œuvre, André le Breton, a lui-même censuré l’encyclopédie. C’est avec de l’amertume que Diderot achèvera la publication de son écrit. Conclusion L’Encyclopédie a eu un énorme impact politique et philosophique au XVIIIème siècle. Elle a été un élément important dans le déclenchement de la révolution. Elle est encore reconnue aujourd’hui comme une référence. On peut se demander si la réalisation d’une œuvre si im ortante est encore possible auiourd’hui.