Exposé de culture générale sur les Réseaux Sociaux (BTS Commerce International)

Exposé de culture générale sur les Réseaux Sociaux (BTS Commerce International)

Les réseaux sociaux Problématique : Les réseaux sociaux ont-ils réellement pour objectif la cohésion sociale ? ntroduction: Un réseau social désigne un ensemble de personnes réunies par un lien social. À la fin des années 1990, des réseaux sociaux sont apparus sur Internet, réunissant des personnes via des services d’échanges personnalisés, chacu tel ou tel autre utilisa messages, vidéo… ) a réseau. Les réseaux sociaux f Swip next page les messages de informations (photo, es sur le même tégrante de la vie de chacun. En effet, on dénombre 2. 86 milliards d’utilisateurs de éseaux sociaux dans le monde. Facebook, créé en 2004, est le plus connu d’entre eux, et le plus utilisé à ce jour. En effet, 1. 34 milliards d’utilisateurs environ ont été recensés sur Facebook et ce réseau social affiche un chiffre d’affaires de 8 milliards d’euros. Et il a aussi été constaté que 85% des français sont au moins inscrits sur un réseau social. Certains chiffres sont impressionnants : toutes les IO secondes sur terre, 80 personnes découvrent internet, 8000 se connectent à Facebook, plus de 20 000 tweets sont envoyés toutes les 10 secondes.

Tous les mois, de nouveaux réseaux sociaux apparaissent, bien décidés à se faire

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
une place dans ce nouveau business. Rappel de la Problématique : Les réseaux sociaux ont-ils des réseaux sociaux dans la cohésion sociale des individus puis dans une deuxième partie nous verrons que l’objectif premier des réseaux sociaux n’est pas la cohésion sociale (objectif de profit + aspects négatifs des réseaux socialement). . Les réseaux sociaux contribuent à la cohésion sociale Qu’ils soient sur invitation, réservés aux professionnels ou ouverts à tous, les réseaux sociaux prennent de plus en plus de lace dans notre vie.

Avec des millions d’adeptes, ils s’imposent comme outils de communication et de changement. Bien sûr, les réseaux sociaux offrent des avantages à ceux qui s’y inscrivent. a) Les avantages des réseaux sociaux concernant la cohésion sociale – Outil de rapprochement : permettent de retrouver des relations perdues, danciens partenaires amoureux, des copains de classe jadis appréciés, voire des parents éloignés. Ils demeurent des outils efficaces pour obtenir des nouvelles de proches. – Outil de partage : De nombreux réseaux sociaux, YouTube,

Facebook et Dailymotion, entre autres, permettent la diffusion d’images qui peuvent entraîner des interventions dans certains points chauds du globe. Les petites vidéos des représailles face aux manifestants syriens et yéménites sont de beaux exemples de leur efficacité. – Outil relationnel : Chaque réseau sociaux offrent la possibilité de multiplier les relations, d’en développer de nouvelles, de fantasmer sur des individus qui acceptent nos demandes damitié. Certains y trouvent l’amour.

D’autres y dénichent des amis lointains qui, un jour, pourraient les accueillir lors d’un oyage, pour peu que la relation soit développée. – Remède à la solitude : de nombreuses pe 2 – Remède à la solitude : de nombreuses personnes sont victime de solitude, pas de proches, pas d’amis. Or, les réseaux sociaux comblent une partie de ce vide relationnel et, parfois, freinent les pensées dépressives. b) Des challenges qui réunissent les internautes Différents défis (sur Facebook surtout) font le buzz depuis quelques temps.

Comme le ALS bucket challenge qui consiste à se renverser ou se faire renverser un seau d’eau glacée sur la tête, puis à inviter un ou plusieurs amis à reproduire ce geste. but de ce défi est à la fois de médiatiser la lutte contre la sclérose latérale amyotrophique (SLA), et de collecter des fonds contre cette maladie, les participants devant faire un don en faveur de cette cause. SLA est une maladie neuro dégénérative le plus souvent grave.

Elle détruit progressivement les neurones moteurs de la moelle épinière et du cerveau, aboutissant à un affaiblissement puis une paralysie de nombreux muscles) La campagne est devenu virale sur les réseaux sociaux durant l’été 2014, notamment suite à la participation de Mark Zuckerberg, qui a ensuite convié à y participer 2 à 3 de ces amis élébrités aussi diverses que Bill Gates par exemple. Ce genre de challenges ont eu un succès fou sur les réseaux sociaux et participent à une cohésion sociale afin de collecter des fonds.

Par ailleurs il existe aussi la possibilité de créer des événements publics par les quels il est possible de réunir un grand nombre de personnes ne se connaissent pas forcément mais qui ont les mêmes centres d’intérêts. On peut donc retrouver ce type de personnes dans des grandes soirées à thème ou bi 3 centres d’intérêts. On peut donc retrouver ce type de personnes dans des grandes soirées à thème ou bien aussi ? iverses exposition ou vernissage.. (exemple: l’exposition d’art contemporain qui se déroule au palais de Tokyo actuellement) Il.

L’objectif premier des créateurs de réseaux sociaux a) Un business à part entière Pour illustrer le fait que les réseaux sociaux constituent avant tout un business, nous prendrons l’exemple du plus gros réseau social au monde : Facebook créé par Mark Zuckerberg. Les réseaux sociaux tels que Facebook permettent aux utilisateurs de transmettre à leurs amis l’endroit où il se trouve grâce à la géolocalisation, ou encore partager des photos/ des essages. Mais ce que les utilisateurs ne savent pas forcément, c’est que tous ces messages/photosmdéos publiés toute la journée ont une valeur.

En effet, derrière ces réseaux se cache en réalité un gros business. Les réseaux sociaux analysent, exploitent et rentabilisent nos données personnelles. Notre vie privée devient une mine d’or lorsqu’elle est exposée aux réseaux sociaux et le plus souvent, tout cela se passe à notre insu. Plus d’un humain sur 4 surfe aujourd’hui sur le net. Si les sites de partage prospèrent autant aujourd’hui c’est parce que sans e savoir, les utilisateurs donnent des milliers dinformations qui leurs font gagner de l’argent et cela commence dès notre inscription.

Cinscription est bien gratuite mais en répondant à d’innocentes questions, les utilisateurs deviennent une source potentielle de revenu. Selon les réseaux sociaux, ces tas de questions posées seraient destinées à aider l’utilisateur à retrouver ses amis et les mettre au c 4 questions posées seraient destinées à aider futilisateur ? retrouver ses amis et les mettre au courant de ses activités. Pourtant, les réseaux sociaux ont une autre idée derrière la tête. Pour s’en rendre compte, il suffit de jeter un œil aux conditions générales d’utilisation du réseau que personne ne prend le temps de lire.

En effet, une mention de ces conditions affirme que nous autorisons le site à monnayer nos informations personnelles. « Vous nous autorisez à utiliser vos noms, photo de profil et informations dans le cadre d’un contenu commercial, sans vous versez de dédommagement. » Et la traque aux informations ne s’arrête pas à l’inscription. A chaque fois qu’un utilisateur se connecte, il donne de nouvelles informations : sur ce qu’il aime, ce qu’il fait, les lieux qu’il a pprécié… Ces moindres gestes vont être observés et enregistrés par le site qui va continuer dans son dos de remplir sa fiche de renseignements.

Et pour encourager les internautes à toujours fournir de nouvelles informations, le plus gros réseau social au monde, Facebook, a mis au point une arme imparable « le fameux like ou j’aime b. A chaque fois qu’un utilisateur aime une publication, le réseau enregistre et stock ces informations. Nos infos parcourent ensuite des milliers de Kms pour la plupart du temps atterrir aux Etats-Unis dans des hangars géants que l’on ppelle « Datacenters » autrement dit des centres de données. Ce sont des Kms de dsque dur ultra puissant, des mémoires géantes.

Dans ces machines, nos données personnelles vont être analysées, triées et classées pour ensuite les revendre à des entreprises. En effet, dans le monde entier des milliers d’entreprises S revendre à des entreprises. En effet, dans le monde entier des milliers d’entreprises ont besoin de ces informations pour leur business et elles sont prêtes à payer cher pour cela. Les internautes constituent donc une réelle source de revenus pour ces réseaux sociaux qui ont envahies le monde. Les inconvénients des réseaux sociaux socialement parlant Même s’ils apportent de nombreux avantages, les réseaux sociaux, comme Internet, sont capables du meilleur comme du pire. – L’intimidation : l’intimidation trouve sa place dans les réseaux sociaux. Des personnes mal intentionnées s’en servent pour harceler des collègues, des camarades de classe. Jeunes et moins jeunes rédigent des messages insultants ou haineux et s’en donnent à cœur joie, sans censure. La vengeance : pour certaines personnes, ces réseaux sont parfois utilisés comme outil de vengeance. Vous vous souviendrez sans doute de cet homme éconduit qui, pour se venger, a publié des photos intimes de son ex-petite amie, ou de cet adolescent qui a dévoilé la double vie d’une employée de commission scolaire qui, dans ses temps libres, évoluait dans des films réservés aux adultes. – La pédophilie : De nombreux pédophiles utilisent les réseaux sociaux pour dénicher et séduire des fillettes et des adolescentes pour ensuite les agresser. La vie professionnelle : Pour de nombreux employeurs, ces réseaux sont une véritable mine de renseignements pour recruter u congédier du personnel. Quelques photos d’une beuverie, des images osées ou intimes suffisent parfois à écarter un candidat. Dans la même veine, une réflexion désobligeante sur votre travail peut vous valoir une réprimande, ou un c veine, une réflexion désobligeante sur votre travail peut vous valoir une réprimande, ou un congédiement. – La vie privée : Informer vos « amis » de certaines facettes de votre vie privée peut entraîner des problèmes.

Combien dadeptes de Facebook ont été victimes de cambriolage après avoir annoncé, en grande pompe, un voyage dans les Caraibes? Ou cette autre femme qui s’est vue retirer ses prestations d’assurance chômage après avoir publié des photos d’elle croquées lors d’un voyage dans le Sud. La cybercriminalité : Les pirates informatiques sont passés maîtres dans le vol d’identité via les réseaux sociaux. Certains s’en servent pour avoir accès à vos renseignements personnels.

D’autres pénètrent dans votre ordinateur pour voler des mots de passe et des numéros importants : assurance sociale, carte bancaire, cartes de crédit et plus encore. Enfin, certaines personnes y consacrent tellement de temps dans ne même journée qu’ils nuisent à leur vie professionnelle (vol de temps/travail livré en retard) et personnelle (relations affectives). Les fameux challenges dont nous avons parlé précédemment n’ont pas toujours tourné comme prévu. En effet, plusieurs défis ont tourné au drame.

Par exemple, un des challenges qui a eu un grand succès a été le « A l’eau Le défi consistait à se jeter à reau dans les 48h après que le défi ait été lancé. Cependant, certains (voulant exécuter le défi de manière un peu originale) ont perdu la vie lors de ces challenges. Dans le Morbihan, un jeune homme de 19 ans a eu la bonne idée d’exécuter le défi à vélo en l’attachant à son pied pour ne pas le perdre Un Belge de 51 ans a lui aussi voulu marquer les esprits. II s’est donc r pour ne pas le perdre un Belge de 51 ans a lui aussi voulu marquer les esprits.

Il s’est donc rendu à l’aérodrome de Empuriabrava, où l’un de ses amis pilote travaillait. Il lui a demandé de déverser pas moins de 1 500 litres d’eau sur lui avec un canadair. Comme vous pouvez vous en douter, la grande quantité d’eau déversée l’a complétement assommé et laissé dans un état très grave. Il a donc été transporté d’urgence à l’hôpital. De plus, si l’on aborde le sujet des évènements publics qu’il est possible de réaliser grâce aux réseaux sociaux, ceux-ci aussi ne se passent pas toujours comme prévu.

En 2012, un adolescent de Clermont-Ferrand voulait organiser une petite soirée pour ses 14 ans, à laquelle il comptait convier vingt-neuf amis. Voulant l’aider, l’une d’eux a créé un « événement secret » sur Facebook. Las, plus de quarante-huit mille jeunes se sont retrouvés « invités » sur le réseau social. Le père de l’interessé a du faire appel à la commune pour publier un rticle de presse déclarant que la fameuse fête n’aurait pas lieu.

Conclusion: Malgré une certaine cohésion sociale que peuvent apporter les réseaux sociaux, ils contiennent tout de même un certain nombre de dangers. Dans un monde de plus en plus individualiste, Twitter, Facebook, YouTube, Linked n pour ne nommer que ceux-là, permettent de rapprocher les gens, les professionnels, de trouver des fournisseurs ou des clients… Mais certains se dévoilent tellement qu’ils se retrouvent presque nus sur la Toile et cela amène un certains dangers. L’amitié, c’est bien plus qu’un visage sur un ordinateur. 8