Expose

Expose

Qu’est-ce qu’une maison créole ? Les cases créoles sont construites en bois, en tôle et en pierre. Elles se caractérisent par cinq points d’architecture : Le premier, la varangue : c’est l’endroit frais et aéré où la famille se retrouve pour bavarder ou faire de petits ouvrages. le deuxième, les lambrequlns, dentelles décoratives aux toitures. Le troisième, la façade écran, partie avant de la case sur laquelle se trouvent les éléments décoratifs. Le quatrième, le toit à quatre pentes, appelé toiture à la française. Le cinquième, l’orientation : la façade la plus décorée est en bordure de route. 3 Sni* to View Exemples de cases c Exemples de lambrequins… Exemple de portail créole (baro)… Exemples de jardins créoles… Doti vient une maison créole ? Ce sont les charpentiers de marine qui construisirent les premières cases créoles, qui furent améliorées par des différents Mme Desbassyns… une demeure créole. Le domaine Un domaine est une grande propriété terrienne, avec une demeure au milieu. Le domaine des Tourelles, à la Plaine des Palmistes (où nous étions en classe volcan), par exemple, a été construit en 1 927 par Alexis Jean de Villeneuve, grand propriétaire de Saint-

Benoit. Conclusion Grâce à cet exposé, nous avons

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
pu apprécier l’architecture « lontan » réunionnaise, et apprendre ce qu’est une varangue, un guétali, des lambrequins et une façade écran. En résumé, les cases créoles au pied de nos volcans, sont originales et belles à voir avec leurs couleurs chatoyantes! plus extrêmes raffinements lors de la grande époque coloniale. La varangue, c’est l’endroit frais et aéré où la famille se retrouve pour bavarder ou s’adonner à de menus ouvrages, l’espace où l’on peut recevolr avec moins de solennlté que dans le grand salon.

La Réunion et son patrimoine architecturale. Les premières paillotes des modèles venus de Madagascar ou d’Afrique. A partir de 1730-1740, une architecture publique ou privée faisant appel à des techniques savantes, se développe avec l’arrivée de plus en plus importante de colons européens. Au cours de la seconde moitié du XVIIIe siècle, un type archltectural partlculier apparaît, celul de la maison en charpente à plan massé, posée sur un soubassement en moellons avec une couverture à quatre pans fortement inclinés, dite  » toiture à la française A la fin du XVIIIe siècle, le néoclassicisme.

Colonnes toscanes, piliers, pilastres, moulurations, losanges, bandeaux d’attiques. Dans les années 1820 – 1830 les formes architecturales évoluent et apparait l’un des grands principes architecturaux des maisons créoles traditionnelles, maison dotée d’une façade écran. Les années 1940, de nouvelles tendances, la mode est aux lambrequins, garde-corps et autres éléments en bois ajourés ou en fonte de fer. Maintenant : La case béton, l’habitat vertical… http://www. mi-aime-a-ou. com/ hotos_case_creole_la_reunion http://www. mi-aime-a-ou. com/photos_case_creole_la_reunion