Etude et planification de la partie Airside de l’AITC et de l’AIST

Etude et planification de la partie Airside de l’AITC et de l’AIST

Année Universitaire 2013/2014 REMERCIEM ENTS : Au terme de ce trava exprimer nos vifs re contribué, de près au Nous souhaitons tou orsg et occasion pour sonne ayant de ce travail. e encadrant M. Mohamed Iheb HAMDI pour sa patience, le suivi ininterrompu de ce projet, ses conseils et son appui tout au long de la réallsation de ce travail de fin d’études. Nos remerciements s’adressent également à tous les membres de la direction Nous exprimons également notre gratitude aux membres du jury, qui nous ont honorés en acceptant de juger ce modeste travail.

Détermination de la surface totale de stationnement 24 . 3. Problématique 25 4. Étude de l’existant de la partie Airside26 4. 1. Aéroports concernés par l’étude de l’existant 26 4. 1. 1. Aéroport International de Tunis Carthage 26 4. 1. 1 . 1. Présentation de l’aéroport International de Tunis Carthage 26 Figure 5 : Emplacement de l’AlTC 26 Figure 6 : Composition de l’aire de trafic principale de l’AlTC 28 Figure 7 : Parking secondaire de l’AlTC 28 4. 1. 12. Les opérations aériennes à l’AlTC 29 4. 1. 1. 2. 1.

Atterrissage au seuil 0129 Figure 8 : Trajectoire des aéronefs après atterrissage au seul 01 29 4.

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
1. 1 . 2. 2. Atterrissage au seuil 1930 Trajectoire des aéronefs après atterrissage au seuil 19 Figure 9 30 Atterrissage au seuil 1131 . 2. 3. Figure 10 : Trajectoire des aéronefs après atterrissage au seuil 1 1 31 . 2. 4. Atterrissage au seuil 2932 : Trajectoire des aéronefs après atterrissage au seuil 29 Figure 11 32 . 2. 5. Décollage au seuil 01 33 : Trajectoire des aéronefs avant décollage au seuil 01 33 Figure 12 4. 1. 1 . 2. 6.

Décollage au seuil 19 34 : Trajectoire des aéronefs avant décollage au seuil 19 34 Figure 13 Décollage au seuil 11 35 4. 1. 1. 2. 7. Figure 14 : Trajectoire des aéronefs avant décollage au seuil 11 35 Décollage au seuil 29 36 . 2. . Figure 15 : Trajectoire des aéronefs avant décollage au seuil 29 36 4. 1. 2. Aéroport International de Sfax Thyna 37 4. 1. 2. 1. Présentation de l’Aéroport International de Sfax Thyna 37 Figure 16 : Emplacement de l’AlST37 Figure 17 : Aire de trafic de l’AlST 38 Fieure 18 : Les postes de s PAGF OF sg de l’AlST 39 de stationnement de l’AlST 39 4. 2. ?tude de dimensionnement 39 4. 2. 1. Dimensionnement de la partie Airside de l’AlTC 39 4. 2. 1 . 1. Dimensionnement réel de la partie Airside de rAlTC : 39 Figure 19 : Segmentation de l’aire de trafic de l’AlTC 42 4. 2. 1*2. Dimensionnement théorique de la partie Airside de l’AlTC 2 4. 2. 1. 2. 1. Dimensionnement Airside de l’AlTC : Formule Horonjeff 43 4. 2. 1. 2. 2. Dimensionnement Airside de l’AlTC : Formule OACI 45 4. 2. 1. 3. Analyse de l’étude de dimensionnement de la partie Airside de l’AlTC 46 Figure 20 : Zone à cibler pour une amélioration future de l’aire de trafic de l’AlTC47 4. . 1. 3. 1. Simulation de deux scenarios futurs 48 4. 2. 1. 3. 1 . 1. Scenario 1 : Pour 7,5 millions de passagers par la formule Horonjeff50 4. 2. 1. 3. 1. 2. Scenario 1 : Pour 7,5 millions de passagers par la formule OACI 51 Figure 21 : Surface d’extension 53 Figure 22 : Aménagement de la zone d’extension 54 4. 2. 1. 3. . 3. Scénario 2 : pour 10 milllons de passagers par la formule d’Horonjeff 55 4. 2. 1. 3. 1. 4. Scénario 2 : pour 10 millions de passagers par la formule OACI 56 4. 2. 2. Dimensionnement de la partie Airside de [‘AIST 58 4. . 2. 1. Dimensionnement réel de la partie Airside de l’AlST 58 Figure 23 : Segmentation de l’aire de trafic de l’AlST 59 4. 2. 2. 2. Dimensionnement théorique de la partie Airside de l’AlTC 59 4. 2. 2. 2. 1. Dimensionnement Airside de l’AlST : Formule Horonjeff 60 4. 2. 2. 2. 2. Dimensionnement Airside de l’AlST : Formule OAC161 4. 2. 2. 3. Analyse de l’étude de dimensionnement de la partie airside l’AlTC 62 . 2. 2. 3. 1. Simulation de d futurs 64 PAGF 3 OF sg Simulation de deux scenarios futurs 64 4. 2. 2. 3. 1 . . Scenario 1 : Pour 1 millions de passagers par la formule Horonjeff64 4. 2. 2. 3. 12. Scenario 1 : pour 1 millions de passagers par la formule OACI 65 4. 2. 2. 3. 13. Scenario 2 : pour 2 millions de passagers par la formule d’Horonjeff 67 4. 2. 2. 3. 1. 4. Scenario 2 : Pour 2 millions de passagers par la formule OACI 68 5. Conclusion générale 69 TABLE DES FIGURES : Figure 1 : Organigramme de la DEA9 Figure 2: Organigramme du service AGA-OPS 9 Figure 3 : Chronogramme des taches 12 Figure 4: Emplacement de l’AlTC 22

Figure 5 : Composition de l’aire de trafic principale de l’AlTC 25 : Trajectoire des aéronefs après atterrissage au seuil 01 Figure 7 : Trajectoire des aéronefs après atterrissage au seuil 19 Figure 8 : Trajectoire des aéronefs après atterrissage au seul 1 1 Figure 9 : Trajectoire des aéronefs après atterrissage au seuil 29 Figure IO : Trajectoire des aéronefs avant décollage au seuil 01 30 : Trajectoire des aéronefs avant décollage au seuil 19 31 Figure 12 : Trajectoire des aéronefs avant décollage au seuil 11 32 Figure 13 : Trajectoire des aéronefs avant décollage au seuil 29 33 Figure 14 : Parking secondaire de l’AlTC 36

Figure 15 : Représentation segmentée de l’aire de trafic de l’AlTC : Problèmes actuels de l’aire de trafic de IAITC 41 . Surface d’extension 46 Figure 18 : Aménagement de la zone d’extension 47 Figure 6 27 28 37 Figure 16 Figure 17 heure 19 : Emplacement postes de stationnement de l’AlST 54 ACRONYMES : AITC : Aéroport International de Tunis Carthage AIST : Aéroport International de Sfax Thyna OACA : Office de l’Aviation Civile et des Aéroports DEA : Direction de l’Exploitation des Aéroports OACI : Office de l’Aviation Civile Internationale TAV : Tepe Akfen Airports SIA : Service de l’Information Aéronautique

DNA : Direction de la Navigation SMS : Système de Management de la Sécurité APPM : Avant-projet du Plan de Masse PCG : Plan de Composition Générale Introduction générale Un aéroport est un ensemble de bâtiments et d’installations qui servent au traitement des passagers ou du fret aérien situés sur un aérodrome, qui est défini comme étant « tout terrain ou plan d’eau spécialement aménagé pour l’atterrissage, le décollage et les manœuvres des aéronefs y compris les installations annexes qu’il peut comporter pour les besoins du trafic et le service des aéronefs Cette définition implique donc bien, qu’il y ait ménagement pour qu’il puisse être question d’aérodrome.

Afin de simplifier cette tache les aérodromes sont repartis ou classés en catégories entre lesquelles pourront également être distribués les règles de leurs aménagements Le système aéroportuaire peut être divisé en trois PAGF s OF sg des millions de personnes qui utilisent l’aéroport chaque année doit rester constant. La planification des aéroports est compliquée par la diversité des installations et des seNices qui sont nécessaires aux mouvements des aéronefs, des passagers et du fret ainsi que des véhicules au sol associés à ces mouvements, t par la nécessité d’intégrer leur planification. Ces installations comprennent les pistes et les voies de circulation, les aires de trafic, les bâtiments dans lesquels les exploitants accueillent les passagers à Varrivée et au départ, ou les services de contrôle gouvernementaux procèdent à leurs inspections et où se trouvent les moyens destinés à assurer le confort des passagers et à les aider.

Il fa lieu d’y ajouter les bâtiments et les aires de stationnement destinés à l’entretien des aéronefs, les routes et les parcs de stationnement, pour les véhicules utilisés par les assagers, les visiteurs, les exploitants et tous les occupants de l’aéroport, ainsi que les bâtiments destinés à l’expédition et à la réception du fret aérien. L’exploitation d’un aéroport intègre essentiellement les fonctions d’un grand nombre de ces installations et de ces services et, en conséquence, ces derniers ne devraient pas être planifiées séparément. Les aires de trafic doivent être intégrées fonctionnellement avec les bâtiments auxquels elles sont associées. La planification d’aéroport représente ‘évolution d’un compromis entre des caractéristiques contradictoires des meilleurs plans ?tablis pour chaque installation et chaque service. Cest un processus qui exige des révisions et des corrections constantes pour aboutir à une OF sg service.

C’est un processus qui exige des révisions et des corrections constantes pour aboutir à une configuration d’aéroport qui représente le maximum d’efficacité générale. Étant donné l’étendu du terrain et de l’espace aérien qui sont nécessaires, les pistes et les voies de circulation qui leur sont associees serviront de point de départ de l’étude de la disposition de l’aéroport. Dans le cadre de notre projet, nous nous intéresserons niquement à la partie Airside de l’aéroport qui est elle- même constituée de l’aire de trafic et de l’aire de manœuvre. Nous expliquerons un peu plus loin ces deux notions mais en résumé l’aire de trafic comprend aire de stationnement, l’aire d’avitalllement et faire dentretien.

Quant à l’aire de manœuvre elle est constituée des pistes d’atterrissages et de voies de circulation qui lui sont connexes. L’étude de l’existant de la partie airside de l’AlTC et de l’AlST s’inscrit dans le cadre du projet de fin d’études, et ce afin d’obtenir le diplôme d’ingénieur en aéronautique pour l’année niversitaire 2013/2014. Ce stage se déroule au sein du service AGA OPS à la Direction de l’exploitation des Aéroports de IOACA. 1. Contexte du projet 1 . 1. Présentation de l’OACA L’Office de l’Aviation Civile et des Aéroports. (OACA) est un établissement public à caractère industriel et commercial doté de la personnalité civile et de l’autonomie financière.

Il est sous tutelle du Ministère du Transport et est chargé de gérer, de développer et d’exploiter les 7 Aéroports Internationaux de Tunisie (Tunis-Carthage, Djerba-Zarzis, Tozeur-Nefta, Sfax Thyna, 7 Novembre Tabarka, Gafsa – Ksar et Gabès Matmat 7 OF sg Tunis-Carthage, Djerba-Zarzis, Tozeur-Nefta, Sfax-Thyna, 7 Novembre Tabarka, Gafsa – Ksar et Gabès Matmata). LOACA a concédé l’explo’tation de l’Aéroport Monastir Habib Bourguiba ? partir du 01 janvier 2008 à l’entreprise privée TAV. L’OACA est chargé des missions suivantes une mission technique, qui consiste en l’aménagement, l’exploitation, l’entretien et le développement des aéroports. À l’heure actuelle, l’OACA gère sept aéroports internationaux d’une capacité de 10,5 millions de passagers par an et assure le contrôle régional et local de la navigation aérienne.

Une mission commerciale, qui consiste en l’embarquement t le débarquement, le transit et l’acheminement à terre des voyageurs, des marchandises et du courrier, ainsi que l’emmagasinage du fret à l’arrivée, la concession des installations, surfaces, terrains et locaux. IJne mission d’étude, de maintenance et d’intégration technologique, chargée plus précisément du suivi et de la réalisation par ses propres services des études techniques et économiques relatives à l’aménagement des extensions, ainsi que de la maintenance, de l’entretien et du renouvellement des installations. D’autres missions, telles que le contrôle et le respect de la églementation aéronautique et la délivrance des documents aéronautiques (licences, titres d’aéronefs). 1 . 1. 1 .

Présentation de la Direction de l’exploitation des Aéroports Les principales missions de la DEA sont . Contrôler l’application des normes et des procédures nationales et internationales en matière de gestion, d’exploitation et d’utilisation des installations et des infrastructures aéroportuaires. part BOF sg Participer aux études de développement des aéroports. Étudier, mettre en œuvre, et contrôler les opérations aériennes sur les aéroports (AGA OPS) Assurer l’adéquation des moyens humains et matériels aux esoins de l’activité aéroportuaire. Diriger et participer aux enquêtes relatives aux incidents et infrastructure sur les aéroports et rechercher les solutions permettant de les éviter dans l’avenir.

Assurer le suivi des recommandations du Comité National de Facilitation et proposer les actions à entreprendre qui permettent d’améliorer la qualité de service sur les aéroports. Élaborer, planifier et assurer le sulvi des programmes de formation et de recyclage pour le personnel d’exploitation aéroportuaire. L’organigramme suivant nous donne une idée sur les différentes divisions présente au sein de la DEA. Figure 1 : Organigramme de la DEA Figure 2: Organigramme du service AGA-OPS 1. 1. 2. présentation du service AGA. OPS Le service AGA-OPS fait partie de la division Aérodrome qui est elle même partie intégrante de la Division de l’Exploitation des Aéroports.

Sa mission est de gérer la partie Airside des aéroports afin de sécuriser la circulation des aéronefs au sol en concevant les systèmes de guidage adéquats pour les opérations dans l’Aire de Mouvement et en configurant les postes de stationnement des avions dans l’Aire de Trafic tout en respectant les marges de sécurité réglementaires. Ce service est également responsable de configurer les aides visuelles nécessaires pour les opérations aériennes dans l’Aire de Trafic et l’Aire de Manœuvre. E nécessaires pour les opérations aériennes dans PAire de Trafic et l’Aire de Manœuvre. Et enfin sa dernière mission est d’assurer un niveau de sécurité optimal dans la partie Airside. Le service AGA-OPS effectue plusieurs taches Élaborer les plans relatifs à la partie Airside de l’aéroport. Concevoir les systèmes de contrôle et de guidage des aéronefs ? la surface de l’Aire de Mouvement en préservant les marges de sécurité réglementaires,

Concevoir le Système des Aides Visuelles pour les Opérations Aériennes, Configurer les postes de stationnement pour qu’ils soient gérés efficacement par le bureau de piste et exploité convenablement par les exploitants d’aéronefs, Élaborer la Carte d’Aérodrome et coordonner avec les services de la Direction de la Navigation Aérienne pour sa mise à jour et sa publication dans l’Alp (Airport Information Publication), Gérer les caractéristiques dimensionnelles qui concernent l’aire de mouvement, Coordonner avec le Service de l’Information Aéronautique (SIA) de la Direction de la Navigation Aérienne (DNA) pour la ublication des informations aéronautiques liées à l’infrastructure aéroportuaire (NOTAM(s), SUPAIP Indiquer les restrictions relatives aux objets susceptibles de présenter des obstacles dans l’Aire de Mouvement des aéronefs, Élaborer le programme annuel des inspections systémiques des infrastructures aéroportuaires (Partie Aérodrome), Participer à la certification des aéroports en ce qui concerne le Service AGA-OPS, Participer aux Études de Sécurité Aéronautiques en ce qui concerne la partie AGA-OPS, S’assurer du respect de l’application des exigences réglementaires dan