ETUDE DE PAYS Grande Bretagne

ETUDE DE PAYS Grande Bretagne

ÉTUDE DE PAYS : Grande-Bretagne Le Royaume-Uni était en 2013, avec un PIB nominal de 1613 MdE, la sixième économie mondiale et la troisième économie européenne, derrière PAIlemagne et la France. Le secteur des services représentait plus de 79 de la valeur ajoutée de l’économie britannique en 2013 et emploie plus de 90 % de sa population active. Le Royaume-Uni peut en particulier compter sur l’importance de ses seNices financiers (9 % de la VA en 2013), la place financière de Londres étant l’une des plus importantes au monde.

Le secteur industriel, qui compte pour 14 % de la valeur ajoutée, ‘appuie en particulie iale, chimique, l’énergie est pharmaceutique et a rn or 10 particulierement mar é pétrole et du gaz Sni* to vieu naturel offshore en e-lJni a par ailleurs une politique nucléai tre par le projet de construction de deux r acteurs EPR Hinkley Point, et développe depuis plusieurs années une politique d’incitation à l’utilisation d’énergies renouvelables (éoliennes, en particulier). Données générales Nom officiel : Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord. Nature du régime : Monarchie constitutionnelle.

Démocratie parlementaire. Chef de l’Etat : Elizabeth II, Reine d’Angleterre (6 février 1952). Chef du Gouvernement, Premier ministre : David Cameron (12 mai

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
2010). Données géographiques superficie : 244 820 kr-nz Angleterre : 130 395 kmz Nord : 13 843 km2 Capitale : Londres (London). Villes principales : Londres, Manchester, Birmingham, Leeds, Glasgow, Cardiff, Belfast. Langue officielle : anglais. Langue courante : anglais. Monnaie : livre sterling symbole : ç. Fête nationale : 14 juin, anniversaire officiel de la Reine. Données démographiques population (2012) : 63 182 000 habitants. Angleterre : 53,01 millions d’habitants.

Londres (7,82M), Manchester (2,62M), Birmingham (Z28M), Leeds (1 ,49M), Sheffield (0,64M). Écosse : 5,29M (chiffres issus du recensement 2011 publiés le 17 décembre 2012) Glasgow (l , 1 6M), Edimbourg (0,49M). Pays de Galles 3,06M — Cardiff (0,32M). Irlande du Nord I – Belfast (0,27M). Population active (2011) : 30,72M (services 82,9%, industrie 15,8%, agriculture 1 Densité : 258,07 habitants/km2. Croissance démographique : entre et d’ici 2050. Espérance de vie (H/F) (2011) : 79 anst83 ans. Taux d’alphabétisation : gg%. Religions : Deux religions d’Etat : anglicanisme en Angleterre t presbytérianisme en Ecosse.

Anglicans : 35%. Catholiques romains : 9%. Presbytériens : 4%. Autres chrétiens : 14%. Musulmans : 2,7%. Hindous : Sikhs : Juifs : Bouddhistes : Autres : Sans religion : 33%. (source : British Social Attitudes). Indice de développement humain (2011 – PNUD) : 0,863. 28ème rang mondial (26ème en 2009 et 18ème en 2006). Données économiques 10 Taux de croissance (2013) : 1,3% (prévisions 2014 : 2,7%) Taux de chômage (2014) : % chez les 16-24 ans) Solde budgétaire (2012) : -6,1% PIB (prévisions de pour 2014) Dette publique (au sens de Maastricht) : 91 (2013).

Balance commerciale (2012) : – 162,1 Md € [Export : 377,0 Md€- Import : 539,1, Md€l. principaux clients (2012) : Etats-Unis Allemagne Pays-Bas (7,8%), France (7,2%), Irlande Belgique (4,6%). Principaux fournisseurs : Allemagne (12,3%), Etats-Unis (8,8%), Chine (8,1%), Pays-Bas (7,1%), France (5,6%), Norvège Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB : agriculture % ; industrie : 21 ; services : 76,9 Lien utile : http://wvm. tresor. economie. gouv. fr/… Uni Sources disponibles : DG-Trésor, Commission européenne, FM • Consulats de France : Londres, Edimbourg. ??? Communauté française au Royaume Uni (2013) : 126 239 Français enregistrés (+ par rapport à 201 2) dont 120 707 dans la circonscription de Londres et 5 532 dans la circonscription d’Edimbourg et Glasgow. Le nombre total de Français résidant au Royaume Uni est estimé à 350. 000. • Communauté britannique en France : 400 000 (estimation). Les échanges commerciaux entre la France et le Royaume-Uni en 2013 En 2013, le Royaume-Uni reste le 1er excédent commercial de la France pour les biens (8,7 Md€, *35,1 %), selon les données des douanes françaises.

Les exportations françaises de biens vers le Royaume-Uni augmentent de 0,7 % par rapport à 2012, tandis que les importations diminuent (-9 %), notamment en raison de la baisse des importations de produits énergétiques. Les exporta (-9 %), notamment en raison de la baisse des importations de produits énergétiques. Les exportations ont bénéficié de la hausse de la consommation privée au Royaume-Uni (+2,2 %) mais ont été pénalisées par un effet change défavorable (45 % par rapport à [‘euro entre 2012 et 2013).

Par grands postes, les matériels de transport sont en croissance (+48 gt), de même que les produits agricoles et alimentaires (••2,3 %). Au contraire, les exportations d’équipements mécaniques, de matériel électrique, électronique et informatique sont en baisse (-1 de même que les exportations de produits chimiques, parfums et cosmétiques (-47 Enfin, le solde d’échange des services est excédentaire de 2 Md€, en baisse toutefois de 1,2 Md€ par rapport à 2011 (-38,8 h).

Politique intérieure Après 13 ans de majorité travailliste, le scrutin du 6 mai 2010 marque l’élection d’un ung Parliament » (sans parti majoritaire à lui seul) à la Chambre des Communes : 307 députés conservateurs, 258 travaillistes, 57 libéraux-démocrates et 30 éputés de petits partis régionalistes.

Les seules possibilités offertes aux partis politiques sont alors de constituer soit un gouvernement minoritaire soit une coalition, pour la première fois depuis 1931 Elu à la tête des Conservateurs en 2005, David Cameron forme le 11 mai 2010, à 44 ans, un gouvernement de coalition avec les Lib-Dems, Nick Clegg devenant vice-premier ministre. Le gouvernement inscrit son action dans une logique de long terme, fondée sur l’amélioration de la compétitivité de l’économie, stimulant une croissance tirée par le secteur privé et atténuant l’impact social des coupes budgétaire 0