Etude de cas : Société Générale

Etude de cas : Société Générale

Société Générale Groupe SOCIÉTÉ GÉNÉRALE Adresse 29 Boulevard Haussmann 75009 Paris Secteurs Banque de détails en France et à l’international, Banque de financement et d’investissement, Gestion d’actifs Concurrents LCL,BNP Paribas Effectif 1 60 000 Société anonyme Montant du capital social 31 580 000 000 euros Effectif 148 300 Dates importantes : 1864 – Création de la or 4 to View nérale Le 4 mai 1864 un décret signe par Napo eon III autorise la création de la Société Générale par un groupe d’industriels et de financiers.

Dans le but d’accroitre le développement du ommerce et de l’industrie en France. 1871 – Développement à l’international La banque après un bon développement en France décide de s’élargir dans une capitale européenne, Londres. 1920 – La société Générale est nommée première banque de France. 945 – Le 2 décembre 1945 la banque est nationalisée comme la plupart des grandes banques françaises 1967 – Création de filiales Avec en particulier le crédit-bail qui est un prêt permettant à une location, principalement utiliser dans l’automobile 1987 – privatisation autour de trois pôles la banque de détail, les gestions d’actifs, insi que la banque de financement et d’investissement La société mère A L’EPOQIJE Origines : 1864 – 1893

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
À sa création la banque est le premier poids lourd de la banque française.

Elle a été fondée par un groupe d’industriels dont Paulin Talabot qui en fut le premier directeur et la famille Rothschild sous le Second Empire, le 4 mai 1864, « pour favoriser le développement du commerce et de l’industrie en France ». La banque développe alors son réseau de manière importante en France, pour posséder un total de 32 postes en province en 1870 dont 15 à Paris. L’année suivante, la Société générale ouvre un bureau à Londres. La banque commence à se constituer une clientèle de PME et de particuliers grâce à son réseau.

Le siège parisien suit quant à lui les grandes entreprises. Cette même année 1871, la banque accède au marché des émissions publiques françaises. La France connaît cependant une période de marasme économique entre 1871 et 1893, entraînant la faillite de plusieurs établissements bancaires. La Société générale continue son développement et possède 148 guichets en 1889. ? partir de 1894, la banque se structure comme un grand établissement de crédit moderne. Le groupe ne se contente plus de la collecte des dépôts des entreprises et de particuliers, ma 2 c,F4 moderne.

Le groupe ne se contente plus de la collecte des dépôts des entreprises et de particuliers, mais s’oriente de manière importante vers les crédits d’exploitation à court terme destinés aux industriels et négociants, ainsi que vers le placement des titres dans le grand public, les emprunts privés français et enfin les emprunts russes. À l’Époque, c’est la 4e capitalisation de la Bourse de Paris, qui compte 4 banques parmi les 6 premières, grâce à une expansion de l’actionnariat, qui passe de 14 000 en 1895 à 122 000 en 1913, et aux bonnes performances de la banque.

Après des années dlfficiles lors de la première Guerre mondiale, la Société générale devient la première banque française dans les années 1920. Elle accroît son réseau, notamment en province, qui passe de 260 guichets périodiques en 1910, puis 864 en 1930 et enfin 1 457 en 1933 . L’embellie de la fin des années 1 920 sera de courte durée. Les années 1930 ont marquées par un repli des affaires, que ce soit en France ou à l’international. À la veille de la Seconde Guerre mondiale, le réseau a diminué au niveau de 1922.

En 1936, c’est la septième capitalisation boursière française, après la montée en puissance des sociétés Industrielles françaises à la Bourse, alors que la banque était encore Be en 1913. MAINTENAN Années 2000, le groupe décide d’orienter son évolution sur trois axes majeurs : 3 c,F4 MAINTENANT axes majeurs : la banque de détails en France et à l’international, a banque de financement et d’investissement et la gestion d’actifs. Elle poursuit également sa stratégie de croissance à l’international, notamment en Europe centrale.

La Société Générale est rattrapée par la crise des subprimes qui touche tout le secteur bancaire en 2008. Mais elle doit surtout faire face au scandale Jérôme Kerviel, ce trader qui lui aurait fait perdre 5 milllards d’euros en spéculant sur le marché des contrats à terme. L’action Société Générale perdra 61 % de sa valeur cette année- là. Après deux années difficiles, la banque retrouve des résultats ositifs en 2010, mais elle est alors, par erreur, annoncée en faillite par certains journaux, ce qui entraînera une chute de l’action en bourse.

Aujourd’hui, la Société Générale compte environ 9 millions de clients en France répartis au sein de 3 250 agences sur le territoire, ainsi que des implantations dans 80 pays . DATE 31/12/2012 31/12/2011 31/12/2010 31/12/2009 CA 23. 110. 000. 000 25. 636. 000. 000 26. 418. 000. 000 21 . 730. ooo. ooo RESULTAT NET 1 *208. 000. 000 2. 788. 000. 000 4. 302. 000. 000 I . 108. OOO. OOO 31/12/2008 31/12/2007