Eco Chapitre 1

Eco Chapitre 1

Quelles sont les sources de la croissance économique ? Depuis des décennies et encore aujourd’hui la croissance nous est présentée comme la solution de tout les grands problèmes du monde et de chacun; lutter contre le chômage, la pauvreté, la dette public.

Expliquer l’origine de la croissance économique constitue une priorité fondamentale de la théorie économique et ce depuis l’ouvrage fondateur d’Adam Smith « recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations » (1776) La croissance économique qui correspond à une augmentation durable et soutenue d’un indicateur de dimension: LE PRODUIT INTERIEUR BRUT (PIB le bien être des Le PIB a permit d’am r or 10 populations. Sni* to View Qu’est ce que la cr pour entretenir la c nt les effets positifs sont considérable il est utile de conna re les déterminants.

Ainsi les facteurs de production joue un rôle essentiel mais ne sont pas mais ne sont pas les seuls. La productivité intervient également Comment expliquer la croissance économique ? Le progrès technique qui génère des gains de productivité est également un déterminant essentiel: phénomène complexe, le progrès technique a de nombreux effets qui pourrait contraster. Quel est le rôle du progrès technique dans la croissance

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
? . Qu’est ce que la croissance économique ?

Plus de deux siècles après la parution de l’ouvrage d’Adam Smith, les questions sur la croissance économique demeure : Pourquoi certain pays arrivent-ils à se développer grâce à un fort taux de croissance, tandis que d’autre n’arrivent pas à décoller ? économique Le taux de croissance correspond à la variation du PIB. Le PIB est égal à la somme des valeurs ajoutées (richesses réellement crées). Le partage de la VA se fait entre: Les salariés, l’État, et les entreprises.

Le choix de cet indicateur pose plusieurs problèmes à cause e son mode de construction (production non marchande, externalités négatives) et à la représentation qu’il donne de la croissance économique (pas d’utilités sociales) ATTENTION: L’augmentation du PIB ne signifie pas forcement que les population bénéficie de richesses plus importantes: C’est peut-être dû à l’augmentation des prix. c’est pourquoi on prend en compte le PIB constant (en volume, en réel) en ne prenant pas en compte l’inflation des prix.

L’expansion économique est un accroissement de production sur du cour terme. La croissance économique est un accroissement de production ur du long terme. La valeurajoutée est un meilleur indicateur que le PIB car elle permet de mesurer la production réellement crée dans l’économie. PIB valeur= PIB courant=P13 Nommai= Non déflaté PIB Volume= PIB Constant -PIB Réel= Déflaté La croissance économique permet le développement et le développement contribue à la croissance.

Le développement permet le progrès économique et social. Le capital humain correspond à l’ensemble des connaissances, qualification, expérience, professionnelle qui se cumul dans le temps et qui permet d’accroitre la raductivité L’auementation de la prod ne la richesse, qui 10 Selon François Perroux, le Développement, est la combinaison des changements mentaux et sociaux d’une population qui la rend apte à croire son produit réel (richesses) 2. n phénomène récent D’après les travaux économétriques d’Angus Madison réalisé pour l’OCDC, l’apparition d’une croissance durable et soutenue est un phénomène récent qui émerge après la révolution industrielle. En effet à partir de 1 820 1’industrialisation entraine un décollage économique. Madison repère cinq phases, dans chacune d’elle on observe une longue période de croissance dont les facteurs de ette croissance sont quasiment identiques : • Phase 1820-1870: Mise en place du capitalisme libéral dans les pays développés (2/3 de la croissance mondiale ne provient que des pays européens).

La révolution industrielle qui a commencé en Grande-Bretagne permet l’innovation (machinisme) • Phase 1820-1913: Grande innovation comme le moteur ? explosion et l’électricité • phase 1913 — 1950: Marqué par le ralentissement de la croissance économique (2 guerre mondiale, crise de 1929) Malgré des gains de productivité élevés du faite de taylorisme et du fordisme – Phase 1950-1973: L’âge d’or de la croissance économique ‘après MADISON (30 glorieuses d’après Jean FOURASTIER), taux de croissance élevé de l’ordre de dans les pays européens • Phase après 1973: Ralentissement économique suite au choc pétrolier.

Mais selon certains économistes on parle plus d’un retour à la normal après cette période des 30 glorieuses N. b: Nicolas Baverez parle des « 30 piteuses » pour aborder la période qui suit les « 30 glorieuses » B. Le PIB, une mesure sat- le PIB souffre de plusieurs imperfections. 1. PIB et limite de l’indicateur 1 ère limite du PIB, il serait sous estimé du fait de l’économie outerraine correspond à une activité de production légale mais non déclarée (babysitting) ou activité illégal (trafic de drogue).

En France l’ES représenterait près de Sih du PIB, en Grèce (disparités qui peuvent être du à des différences en matière de contrôle) Production Selon l’INSEE la production est une activité socialement organisée (légal et déclarée) consistant a crée des biens et des services 2ème limite du PIB, Une externalité correspond à une situation ou la décision de consommation ou de production de l’agent affecte un autre agent.

Si l’agent concerné réalise un gain on parle ‘externalité positive, sinon on parle d’externalité négative. On peut dire que les externalités négative sont des limite du PIB car, par exemple en cas de pollution de l’eau ou de l’air, il va falloir remettre en état ce qui a été pollué, les valeurs ajoutées, les richesses crées pour remédier à ce problème de pollution vont être considérées comme source d’accroissement du PIB, alors qu’il ne s’agit nullement de véritable création de richesse. ème limite du PIB, A cela nous pouvons ajouter de nombreuses activités qui contribue au bien-être mais qui ne sont pas compté ans le PIB (production domestique, bénévolat) En effet ne sont comptabilisé que les activités faisant l’objet d’un échange monétaire 4ème limite du PIB, il est indifférent aux inégalités dune société 5ème limite du PIB, les services non marchands dispensés par l’état sont très mal comptés (santé… ), en effet excepté les dépenses publics qu’il génère on ne tient pas compte de leur qualités et des répercutio 0 pas compte de leur qualités et des répercutions positives 2.

D’autre indicateur pour pallier aux limites du PIB Le PNUD a crée en 1990 un nouvel indicateur de développement: ‘IDR, qui est un indicateur qui prend en compte des critères quantitatifs et qualificatifs : • revenus par tête – Taux de scolarisation • Taux d’alphabétisation des adultes ‘espérance de vie à la naissance à chaque critère est attribué une note entre O et 1, l’IDH est donc une moyenne pondérée de ces critères (comprise entre O et 1).

Un pays peut avoir un fort PIB et être sous développé. Au delà du PIB on observe également des indicateurs permettant de mesurer le bien être des populations. Ainsi en 2008 les membres de la commissions STIGLITZ, SEN et FITOUSSI ont pour objectif principal d’identifier les Imites du PIB. Elle se refaire explicitement au rapport Buntland et donc à la notion de développement durable pouvoir répondre aux besoins actuels sans compromettre ceux des générations futurs.

Elle comprend 3volets : Économique, social et environnemental Notion de SOUTENABILITE Ils ajoutent que cette soutenabilité ne dépend pas uniquement de l’environnement, mais le bien être à venir dépend aussi de la quantité et de la qualité du capital physique les machines et du capital humain correspond à l’ensemble des connaissances, qualifications, expériences, professionnelle, qui se cumul dans le emps et qui permet d’accroitre la productivité ll- Comment expliquer la croissance ? Depuis la révolution indus rtain pays européens au PAGF s 0 facteurs de production 1.

La notion de fonction de production La population n’est pas dlrectement un facteur de production, en effet c’est la population active (PA) ensemble des personnes qui occupe un emplois ou qui en cherche un. C’est la population active occupée qui participe à l’élaboration des biens et services. Le facteur travail est une activité rémunérée permettant la fabrication de biens et de service Le facteur capital désigne l’ensemble des moyens de production ermettant de fabriquer d’autre bien et service.

On distingue: Consommation intermédiaire, capital circulant ensemble des biens et services transformés ou détruit durant le processus de production (matière première) Capital fixe: qui est durable (machine) Les économistes ont construit une fonction de production de Cobb DOUGLAS Depuis la fonction a été enrichit et peut être complété en y ajoutant A: A = améliorations des connaissances, le progrès technique qui accroit la productivité Production capital travail 2. Les sources de la croissance économique • Les INPUTS, tout ce que j’ai utilisé pour produire ?? Les OUTPUTS, ce que j’ai produit.

Qul sort de l’entreprise D’après STIGLITZ, WALSH et LAFAY, il y aurait trois sources de la croissance économique Capital physique (capital fixe et l’investissement) • Capital humain PAGF 10 Production / Quantité du capital capital : Productivité total ou global des facteurs : Production / Quantité de travail et de capital Lorsque la productivité du travail augmente cela signifie qu’elle augmente sa production avec autant de facteur travail ou alors elle stagne sa production avec moins de facteur travail.

Si la productivité total des facteurs s’accroit cela signifie qu’on est apable de créer d’avantage de richesse avec le même volume d’INPlJT, ou bien on est capable de produlre la même quantité avec moins d’INPUT Ce processus est possible grâce au progrès techniques Progrès technique: Ensemble des innovations de produit et de procédés Investissement : flux qui vient accroitre le stock de capital.

La mesure macro-économique la plus utilisée de l’investissement est la formation brut de capital fixe. On distingue couramment la croissance intensive de la croissance extensive. Croissance intensive: Augmentation de la production avec la même quantité de facteur 7 0