Dossier de Presse

Dossier de Presse

DOSSIER DE PRESSE SOSBELT Pour votre sécurité opté pour SOSBelt Par BITSCH Lucas et GASSER Christale Sommaire or 3 Sni* to View Communiqué d’ouve L’entreprise Nos produits Positionnement Cibles Publicité Contact Dosiier de presse SOS Belt par BITSCH Lucas -5 -9 -10 -11 SOSBelt, c’est une équipe dirigeant de 2 associés, issus de la communication, de l’informatique et un réseau partenaire de plus 20 professionnels. • Notre métier: consiste à sécuriser nos consommateurs où qu’ils soient.

Nos clients: Tout type de client particulier ou professionnel. SOSBelt compte parmi ses références des groupes prestigieux : Lafayette, SABMiller, Ville de Marseille, Aéroport de Nice… • Visiter le site de l’agence : www. sosbelt. fr DOSiier de presse SOS Beit par BITSCH Lucas Présentation Entreprise Voici nos principaux employés de la réussite de notre Entreprise SOSaelt BING Chandler Charger de projet CAVALEIRO FRATZ Joey : Charlotte : chef Secrétaire directrice adjolnt

GASSER Christale: Chargée de communication (directrice) porte-monnaie ou même au collier de votre chien. Celui-ci est relié à votre téléphone qui vous permet de savolr ou est l’objet que vous chercher dans un rayon de 30 mètres. Dosiier de Presse SOS Belt par BITSCH Lucas positionnement Notre produit ce place plutôt dans l’univers du Haute

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Gamme, car seuls des gens aisés peuvent se permettre d’acheter un tel produit.

En effet, la SOSBelt est un produit innovant et demande eaucoup de matériel et de connaissance pour être mis au point, ce qui explique son prix et ainsi son positionnement. Le but de notre projet est de baisser les prix afin que tout le monde puisse être équipé et sécurlser par notre produit et ainsi ce placé dans la moyenne gamme. 10 • Notre cible principal sera des personnes d’un certain âge, aisées, et habitant en zone urbaine. Notre cible secondaire ser onnes Notre cible secondaire sera toutes personnes

Dossier de presse

Ici, ceux qui partent peinent à revendre leurs biens », explique Gérard de Rycker, de l’agence De Rycker Transactions. 2 1 partent peinent à revendre leurs biens », explique Gérard de Rycker, de l’agence De Rycker Transactions. Dans l’immobilier de prestige du Vieux-Lille, de Lambersart, de La Madeleine ou en deuxième couronne, dans l’arc « BMW » (Bondues, Marcq-en-Barœul, Wasquehal), les délais de vente s’étirent parfois sur plus d’un an, alors que la moyenne pour la vente des biens au juste prix de belle qualité reste de trois mois. poids de l’image des quartiers en rénovation urbaine Avec des prix moyens dans l’ancien oscillant entre 2. 900 et 3. 200 €/m2, les primo-accédants restent exclus du marché. Bien que les taux restent bas, les banques demandent des apports importants t scrutent les dossiers de plus en plus. « La fin du PTZ+ pour l’achat d’un bien dans l’ancien a fait chuter les statistiques. Il existe encore un faisceau très intéressant d’aides à la rénovation, mais encore faut-il être déjà propriétaire », déplore Francis Chassard, directeur de l’Agence départementale pour l’information sur le logement (Adil) du Nord.

Il y a pourtant de bonnes affaires, notamment pour les bricoleurs, dans les quartiers visés par la rénovation urbaine,

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Lille-Sud, Moulins, Wazemmes ou Fives. Par rapport au Vieux-Lille, les prix peuvent y être divisés par deux. Mais malgré une politique de réhabilitation et de construction très volontariste, ces secteurs souffrent encore d’une mauvaise image. Les ménages aux moyens modestes préfèrent rester captifs de la location ou s’éloigner en proche périphérie, à Loos ou à Ronchin.

Outre des prix attractifs, ces secteurs offrent des logements familiaux, dont Lille manque cruellement. Chute de 20 % des réservations dans le neuf Par souci de rentab 3 1 Lille manque cruellement. Par souci de rentabilité, de nombreuses maisons de ville du centre ont en effet été divisées en studios. La loi Alur obligera ientôt leurs propriétaires à demander une autorisation préalable et la municipalité pourra bloquer leur découpe. « Les primo-accédants ont aussi privilégié les logements neufs prix maitrisé, à 2. 400 €/m2 », constate Patrick Vacossin.

Pour les investisseurs privés, le prix moyen du neuf à Lille s’est établi 3. 341 €/m2 au premier trimestre 2014. « 2013 a été une année difficile pour le neuf. Les réservations ont chuté de près de 20 % et le stock a augmenté de près de 30 %. Les promoteurs ont surtout rencontré des difficultés pour écouler les 3-pièces et plus, dans le sud de la ville, note Damien Léger, directeur régional de Crédit Foncier Expertise. Mais les réservations sont bien reparties ces six derniers mois et les délais d’écoulement vont se resserrer », estime-t-il. par Aurore Merchin 1. Glossaire Mot Explication traduction Frileux Qui hésite à agir, craintif Aarzelend Rester en retrait Rester en arrière Achterblijven S’essouffler Ne plus pouvoir suivre un rythme de croissance, fonctionner plus mal Het niet meer zo goed doen, verslappen Intra-muros  l’intérieur de la ville Binnen de stad 4 1 à bail verhuurder S’étirer Se prolonger Zich ultstrekken Osciller Se balancer Schommelen p-rz+ prêt à taux zéro renforcé Lening zonder rentevoet (onder voorwarden) Faisceau (m) Un ensemble, un assemblage Bundel S’éloigner S’en aller, partir Afriljken Préalable Qui doit précéder (qqch. Voorafgaand Écouler Vendre Van de hand doen Resserrer Diminuer le volume Inkrimpen 1. 3 Résumé Le Nouvel Observateur, 08/09/2014 Lille est un pôle universitaire et économique, mais le marché immobilier y souffre d’un manque d’activité et d’une incertitude sur le futur. Bien que les prix dans le centre-ville ne descendent pas encore, ils ne sont pas non plus en augmentation flagrante. Les candidats acheteurs sont refroidis par la fiscalité et les risques qui pèsent sur le propriétaire ui veut louer son bien.

Les prix des studios et des ements se maintiennent. s 1 réservations et une hausse de du nombre de biens. Les six derniers mois présentent toutefois une perspective encourageante. 2 Les ventes en ligne progressent dix fois plus vite que le reste du commerce 2. 1 Article DÉCRYPTAGE – Malgré un certain ralentissement et une baisse marquée des paniers moyens, le secteur du commerce en ligne reste porté par la hausse du nombre de sites. 24/9/14-09 H 48 L’avenir du commerce est-il sur internet? Quelle est révolution du commerce en ligne ?

Dans un contexte de consommation morose, les ventes en ligne poursuivent leur croissance à deux chiffres, et progressent dix fois plus vite que l’ensemble du commerce de détail en France, selon des chiffres dévoilés mardi par la fédération du secteur. Malgré un certain ralentissement par rapport aux croissances des années précédentes et une baisse marquée des paniers moyens, le secteur reste donc très dynamique, porté par la hausse du nombre de sites, d’acheteurs et des fréquences de transaction, a estimé la Fevad à l’occasion du salon du e-commerce.

Entre mars et fin juin, le chiffre d’affaires du secteur a atteint les 13,3 milliards d’euros, en progression de 10,5 Lors du premier trimestre, la hausse des ventes sur Internet était de 11 %, alors qu’à la même époque de 2013, elles grimpaient de 16 %. Malgré ce ralentissement, « il s’agit encore d’une croissance impressionnante au regard du reste du marché, alors que le commerce dans son ensemble a reculé de % et que la consommation a encore baissé de 0,1 % sur la période a commenté Marc Lolivier, délégué général de la Fevad, lors d’une conférence de presse. Quels secteurs sont en pointe ?

Malgré une bai 6 1 la Fevad, lors d’une conférence de presse. > Quels secteurs sont en pointe ? Malgré une baisse du nombre de réservations, le tourisme reste le secteur d’activité le plus concerné par les achats en ligne (62 % des Français en ont réalisé un au cours des 6 derniers mois), suivi des services (54 %) et des produits culturels (52 Sur le deuxième trimestre, Amazon reste le site ayant réalisé la meilleure audience en France, avec 16,5 millions de visiteurs, devant CDiscount et la Fnac, selon une étude réalisée par Médiametrie auprès de 20 000 internautes. Dans le tourisme, c’est voyages-sncf. m qui attire le plus de visites, devant booking. com et le site d’Air France. Kiabi apparaît leader sur l’audience pour les sites de mode, devant les Galeries Lafayette et Camaieu. pour les achats, c’est Amazon qui reste en tête du classement, devant la Fnac et voyages-sncf. com. > Comment se comportent les acheteurs ? Les achats sur Internet continuent de séduire de plus en plus de Français, avec une hausse de 15 % du nombre de cyber- acheteurs, notamment chez les plus âgés, a indiqué Bertrand Krug, directeur adjoint de Médiametrie. Le nombre de transactions en ligne a augmenté également de 13,5 % sur le euxième trimestre.

En revanche, le montant du panier moyen a continué de reculer, à 82 €, en baisse de 3 % sur un an. « En trois ans, on a ainsi perdu près de IO % en valeur a souligné Marc Lolivier. Selon lui, ce recul s’explique principalement par l’intensification de la concurrence – le nombre de sites marchands a encore progressé de 15 % sur le deuxième trimestre – et la volonté d’une partie des consommateurs de se concentrer sur des produits à bas prix, qui 1 et la volonté d’une partie des consommateurs de se concentrer sur des produits à bas prix, qui entraîne une montée des sites low ost et une pression générale sur les prix.

Mais cette baisse des dépenses a été plus que compensée par l’augmentation des fréquences d’achats, qui progressent de 7 % pour atteindre une moyenne de six achats sur Internet sur le trimestre. « Sur l’ensemble de Pannée, on devrait passer la barre des 25 achats en ligne par internaute », a prédit la Fevad. Les ventes sur Internet ont également été dynamisées par les marketplaces (espaces dédiés à des marques tierces au sein d’un site marchand), dont le chiffre d’affaires progresse de 36 % sur le trimestre, dépassant les 20 % de l’ensemble des ventes sur les 40 ites leaders en France.

Les achats sur mobiles et tablettes ont aussi poursuivi leur ascension, en grimpant de 52 Ils génèrent désormais 14 % des ventes des sites leaders français. Quelles sont les perspectives ? La Fevad estime que le chiffre d’affaires global des ventes en ligne en France devrait atteindre les 56,5 milliards d’euros fin 2014, contre 51,1 milliards d’euros l’an dernier. On est certes loin des 20 % de progression enregistré il y a deux ans, mais « le e- commerce continue de croître 10 fois plus vite que l’ensemble du commerce de détail », a conclu Marc Lolivier.

La part de marché ‘Internet sur Pensemble des ventes en France devrait atteindre en fin d’année les 9 contre 8 % en 2013. La Croix 2. 2 Glossaire Panier (m) Corbeille Korf Morose Sombre, triste Somber Grimper B1 Monter Stijgen, omhoog gaan Au cours de Pendant Gedurende En revanche Au contraire, toutefois Daarentegen, aan de andere kant Reculer Baisser Dalen, achteruitgaan Marketplace Une espace dédié à des marques tierce au sein d’un site marchand Ascension (f) Montée, hausse stijging 2. Résumé ca croix, 24/09/2014 Le commerce en ligne est un secteur en pleine croissance malgré la situation économique. Cela s’explique par l’augmentation du ombre de sites, d’acheteurs et des fréquences de transactions. La fédération du secteur, Fevad, a dévoilé quelques chiffres l’occasion du salon du e-commerce. Le chiffre d’affaires du secteur est de 1 milliards d’euros. , en hausse de 10,5% par rapport au trimestre précédent, alors que, sur la même période, le commerce a connu une baisse de Le top 3 des secteurs du commerce en ligne sont le tourisme, les services et les produits culturels.