Dopage

Dopage

Il n’y a pas de défini cesse depuis une qu l’apparition de nouve d’entraînement, cert ntz. , orn C ge. Elle évolue sans en fonction de s méthodes antes, comme l’autotransfusion par exemple. Le dopage est le fait de se doper, de prendre des substances pour voir ses performances physiques augmenter. Mais la consommation de stimulants comme le thé, le café est souvent utilisé chez les humains pour améliorer leurs capacités. La consommation de ces produits a un effet direct sur les performances physiques. sportif peut être amené à céder devant la tentation d’améliorer ses capacités physiques et cela, toujours au détriment e sa santé. Tout sportif doit penser à exercer son sport en fonction de ses moyens sans chercher à les dépasser. Dans le domaine du sport, lorsque cette pratique concerne des produits ou des procédés interdits par le Comité Olympique et le Ministère de la Jeunesse et des Sports, on parle alors de dopage. ls les suivent danger, en prévenant les complications de individuellement. Leur rôle est de faire recours au dopage par passer le message anti-dopage. médical. Tout ceci se fait grâce à une unencadrement et des conseils soit pas tenté par le 4) Les dirigeants Les

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
dirigeants de club jusqu’aux irigeants de fédération sont impliqués. l’entrainement et le un suivi surveillance, au sportif afin qu’il ne dopage.

Ils doivent en effet accompagner l’évolution du sportif sans exiger le résultat à tout prix et la performance immédiate. 5) Les parents Ceux-ci, reconnaissant les bienfaits du sport pour l’épanouissement de leurs enfants doivent aider l’encadrement sportif à les préserver de tous risques. Les parents doivent également être attentifs aux modifications physiques trop rapides du jeune et ils doivent éviter de se projeter dans les exploits de leur enfant.