don du sang

don du sang

LE SANG C’EST QUOI ? Le sang est indispensable au fonctionnement du corps humain. Rien ne peut le remplacer, c’est pourquoi le don de sang est si important. Composé de globules rouges, de plasma, de plaquettes et de globules blancs, il permet à l’EFS de fabriquer et distribuer des produits sanguins labiles. Les dons de sang permettent de soigner chaque année un million de malades. Les produits sanguins, de quoi s’agit-il ? Le sang est constitué de cellules sanguines ou éléments figurés et de plasma.

Pour la transfusion, on n’utilise plus le sang complet. A partir des éléments figurés, on confectionne des concentrés de globules rouges ( (thrombocytes). Quant au plasma, on coagulation, des imm Les patients transfus ors Sni* to View ettes sanguines que des facteurs de omposants du sang qui leur sont effectivement n cessaires. Chaque don de sang est ainsi utilisé de manière optimale, et un seul don peut aider plusieurs malades ou blessés. Qui peut Combien de temps le sang se conserve-t-il ?

La durée de conservation du sang varie selon les composants : Les plaquettes sanguines ne se conservent que pendant 5 jours ; Les globules rouges, eux, se conser Swipe to View next page conservent 42 jours

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
; Les produits dérivés du plasma, comme l’albumine, peuvent en revanche être conservés pendant 2 ans ou plus. Qui peut donner du sang ? Toute personne âgeé de 18 à 65 ans révolus peut donner du sang. Le don de sang est également autorisé pour toute personne âgeé de 66 ans à 70 ans révolus à condition que son dernier don remonte à moins de trois ans.

Le premier don de sang doit avoir eu lieu avant le jour du 66ème anniversaire. Avant chaque don, on vérifie que le donneur est en condition pour donner du sang. Le médecin contrôle entre autres le poids qui doit être supérieur à 50 kilos, et la tension artérielle. Le donneur doit également remplir un questionnaire permettant au médecin de s’assurer de son bon état de santé Est-ce que cela dure longtemps ? Le prélèvement proprement dit dure de 5 à 10 minutes. Compte tenu de l’inscription, de l’examen médical et du temps de repos après le don, il faut prévoir une demi-heure environ.

Quelle est la fréquence des dons ? Toute personne en bonne santé peut donner du sang avec un intervalle de deux mois minimum entre chaque don run homme eut donner son sang jusqu’à 6 fois par an, une femme 4 . Pour les dons de plasma, le délai à respecter est de deux semaines, avec un maximum de quinze litres par an. Pour les dons de plaquettes, il faut un intervalle de 2 semaines, quinze litres par an. Pour les dons de plaquettes, il faut un intervalle de 2 semaines, et un maximum de 24 par an. Quelle quantité de sang donne-t-on ?

La quantité varie en fonction du donneur, sans jamais dépasser 500 millilitres. Le sang est récolté dans une poche contenant un liquide anticoagulant et de conservation. Les poches utilisées, en plastique, sont du matériel à usage unique, y compris l’aiguille, utilisé donc une seule fois, et détruit après le don par incinération. Tout risque de contamination est donc exclu d’office. Combien de temps faut-il au corps humain pour remplacer le sang prélevé ? La perte de liquide est compensée en un jour.

Il n’en faut pas beaucoup plus pour les globules blancs. Pour les globules rouges, la reconstitution est plus lente. Au bout de 6 à 8 semaines, le corps aura remplacé tout le sang donné. Mais on ne ressent rien de particulier pendant cette période. Quand utilise-t-on le sang ? On a surtout besoin de sang pour les personnes qui en ont perdu beaucoup, en cas d’accident ou d’opération grave. Il faut également disposer de produits sanguins pour traiter les maladies qui affectent la fabrication du sang, par exemple dans le cas des leucémies.

Les groupes sanguins rares sont-ils plus précieux ? La répartition des groupes sanguins dans notre population est ? peu près la suivante : Gr précieux ? peu près la suivante . Groupe 0 : 44 % Groupe A : 45 % Groupe B : 8 % Groupe AB: 3 % Où et quand peut-on donner du sang ? En collecte itinérante : tous les lieux de prélèvement et leurs horaires sont rassemblés en une seule rubrique. Cet agenda est remis à jour chaque mois. Il vous permet ainsi de situer facilement le lieu le plus aisé pour vous, pour faire don de votre sang.

Dans les Centres fixes Quelles sont les analyses pratiquées ? Tout d’abord, une série d’analyses qui concernent la recherche de maladies transmissibles par transfusion : hépatite B, hépatite C, SIDA et syphilis. S’y ajoutent la détermination du groupe sanguin, la numération des globules rouges, des globules blancs et des plaquettes sanguines. La recherche d’anticorps antimalariques est réalisée chez toute personne ayant séjourné en zone impaludée, après la mise en quarantaine de 6 mois. Pourquoi faut-il chaque fois remplir un questionnaire médical ?

Grâce au questionnaire et aux questions posées oralement par le personnel qualifié, il est possible de juger si l’état de santé actuel du donneur lui permet de donner son sang. Cela aussi bien dans l’intérêt du donneur lui-même que dans celui du receveur. Cest pourquoi le questionnaire comporte aussi des questio PAGF dans celui du receveur. C’est pourquoi le questionnaire comporte ussi des questions sur une éventuelle maladie récente, une opération, sur la possibilité de comportements à risque, etc…

Des réponses correctes, précises et honnêtes à toutes ces questions sont indispensables pour la sécurité transfusionnelle Existe-t-il du sang artificiel ? Le sang est un organe liquide dont la constitution est si complexe qu’il ne sera sans doute jamais possible d’en fabriquer synthétiquement un qui pourra couvrir toutes les indications de la transfusion. On ne pourra donc pas renoncer aux dons de sang, si l’on veut continuer à traiter les malades et les blessés qui en ont esoin.

Les méthodes de génie génétique permettent toutefois aujourd’hui de produire artificiellement certains dérivés du plasma, tels les facteurs de coagulation, nécessaires aux hémophiles. Puis-je contracter une maladie en donnant du sang ? NON. D’une part, avant chaque don, on vérifie soigneusement l’aptitude du donneur à faire don de son sang. D’autre part, il n’y a aucun risque de contamination puisqu’on utilise pour chaque don un matériel stérile et à usage unique, détruit par incinération après utilisation. Il en va de même pour les dons de plasma et de plaquettes.