Document Sans Titre

Document Sans Titre

Laurie Saunders : Cest la très populaire rédactrice en chef du journal de l’école. Elle fait partie de la classe de Ben Ross en histoire, où elle excelle. Elle sort avec David Collins, membre de l’équipe de football. Alors que ce dernier, à l’instar de toute la classe d’histoire, se laisse entraîner par « La Vague », elle reste lucide et comprend la première que Ben Ross n’a plus aucun contrôle sur son expérience. Robert Billings : Elève de Ben Ross, Robert Billings est exclu de la communauté lycéenne, jusqu’à ce que « La Vague » soit mise Swp to page en place.

Il sera ensu- ‘expérience, en gran PACE 1 ora s’intégrer. par consé cela au sérieux, donc baer-•• Ira Jusqu’a s’imposer n de rmis de prendre tout isme. Son zèle à Ben Ross. Après la chute de « La Vague», sera rise, et se renfermera d’autant plus sur luimême (Ben Ross l’aidera cependant ? sortir de sa dépression). L’équipe de football : Une grande partie des joueurs sont dans la classe de Ben Ross. L’émulation et l’individualisme font partie intégrante de l’équipe, ce qui l’empêche de gagner. Mais avec « La Vague « La Vague s, ils apprendront la force

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
de la communauté, et n deviendront tous partisans, sauf un.

Professeur atypique et audacieux, Ben Ross s’est souvent distingué au sein du tranquille Lycée Gordon par ses méthodes d’enseignement peu orthodoxes et originales. Très apprécié de ses élèves, Ben Ross est décidément doué pour capter l’attention et rendre passionnant un cours qui semblait rasoir de prime abord. Lorsqu’il doit traiter le sujet de la seconde guerre mondiale, Ben décide de projeter à ses élèves un film – que l’on devine être Nuit et Brouillard afin de leur montrer ce que fut l’horreur de la Shoah. Au terme de cette projection,

Laurie Sanders, jeune et brillante lycéenne, pose cette question au professeur : Comment les Allemands ontils pu laisser les nazis assassiner des gens presque sous leurs yeux pour ensuite affirmer qu’ils n’en savaient rien ? Comment ontils pu faire une chose pareille ? Comment ontils pu dire une chose pareille. » Resumé Cette histoire relate les évènements d’une expérience réalisée en 1969. cette expérience, basée sur des faits réels, consiste à instaurer pendant une semaine un micro régime autoritaire dans une classe californienne.

Son but est de faire comprendre aux élèves d’une école l’impact d’un ouvoir sur I 2 c,F4 est de faire comprendre aux élèves d’une école l’impact d’un tel pouvoir sur la société: ses conséquences, ses traces, etc. Tout commence lorsqu’un professeur d’histoire diffuse un documentaire sur rexterminatlon des Juifs dans les camps de concentration. Cette vidéo entraîne un débat en classe : « Est-ce qu’un tel régime pourrait faire son apparition en Amérique aujourd’hui? » Le problème est tel qu’il n’arrlve pas à expliquer à ses élèves pourquoi personne n’a réagi face à de telles atrocités.

Cest alors que le professeur dhistoire, en réponse ? outes ces questlons, décidera de créer cette expérience. Au début de l’expérience, le constat fut étonnant. Les élèves d’histoire suivront non seulement à la lettre les règles mises en place mais exécuteront, sans la moindre question, les ordres de leur sol- disant « leader Celui-ci leur apprend peu à peu les bases indispensables au bon fonctionnement d’un régime autoritaire Discipline, la Force, laCommunauté. Petit à petit, « La Vague », nom donné au pseudo-régime, va prendre des proportlons inattendues : elle va s’accroitre en dehors de l’enceinte