Document Reference 2013 Essilor

Document Reference 2013 Essilor

Document de référence 2013 wvm. essilor. com essilor Essilor Internatlonal Compagnie Générale d’optique 147 rue de Paris 94220 Charenton-le-Pont France Tél. : + 49774224 Document de référence ors19 2013 Sni* to View SOMMAIRE 4 PRÉSENTATION DU GROUPE ESSILOR 6 INFORMATIONS EN MATIÈRE SOCIALE, ENVIRONNEMENTALE ET SOCIÉTALE 190 Honoraires des Commissaires aux comptes et des membres de leurs réseaux pris en charge par le Groupe 59 Comptes annuels de la société Essilor International 160 3. 8 Annexe aux comptes annuels de l’exercice 2013 164 3. Rapport des Commissaires aux comptes ur les comptes annuels 89 4. 7 192 INFORMATIONS CONCERNANT LA SOCIÉTÉ, LE CAPITAL ET L’ACTIONNARIAT 224 5. 1 La Société l’Autorité des Marchés Financiers le 25 mars 2014 conformément à l’article 212-13 de son Règlement Général. Il pourra être utilisé à l’appui d’une opération financière s’il est complété par une note d’opération visée par l’Autorité des Marchés Financiers. Ce document a été établi par l’émetteur et engage la responsabilité de ses signataires.

CHIFFRES CLÉS Chiffre d’affaires Résultat net 5 065 M€ 593 ME 28 usines dans le monde Chiffre d’affaires par activité et par région Readers Verres et matériel optique 796 89 % Répartition géographique de l’activité Verres et matériel optique

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
en % du chiffre d’affaires total Groupe 35 % Amérique du Nord euros 0,94 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 GROUPE ESSILOR BLOC-NOTES ESSILOR : NUMÉRO UN MONDIAL DE L’OPTIQUE OPHTALMIQUE De la conception à la fabrication, Essilor élabore de larges gammes de verres pour corriger et protéger la vue.

Le Groupe développe commercialise également des équipements pour les laboratoires e prescription, ainsi que des instruments et des services destinés aux professionnels de l’optique. Par ailleurs, Essilor est le leader des lunettes prémontées en Amérique du Nord et commercialise également des lunettes solaires sans prescription. mieux voir, pour mieux vivre Le Groupe tire sa réussite d’une stratégie dont Pinnovation est le moteur depuis plus de 160 ans.

Ainsi, le Groupe consacre plus de 1 50 millions d’euros par an à la recherche et à l’innovation pour proposer des produits toujours plus performants. La mission d’Essilor est d’apporter à tous une meilleure vision ou une vie meilleure. Sur les 7 milliards de personnes que compte la planète, 4,3 milliards ont besoin d’une correction visuelle et seulement 1 milliard sont effectivement corrigés. Encore 2,5 milliards de personnes dans le monde ne bénéficient d’aucune correction. Ainsi, le groupe met tout en œuvre pour offrir des produits adaptés aux besoins de chaque personne.

Essilor a réalisé un chiffre d’affaires net consolidé de plus de 5 milliards d’euros en e distribue ses produits NYSE Euronext à Paris et fait partie des indices Euro Stoxx 50 et CAC 40. LES MARQUES PHARES DU GROUPE Note : Acquisition de Costa annoncée le 8 novembre 2013 et finalisée le 30 janvier 2014 (voir paragraphe 3. 2. 3 « Événements survenus depuis la clôture de l’exercice Document de référence 2013 | Essilor PRÉSENTATION DU GROUPE ESSILOR Historique du développement d’Essilor 1 . 1 Historique du développement d’Essilor . . 1 Aux racines d’Essilor, deux sociétés innovantes Essilor est le fruit de la fusion, en 1972, d’ESSEL et de SILOR, deux entreprises pionnières sur le plan technologique et dans leur approche marketing, qui dominent alors le marché de l’optiquelunetterie française. La première a pour origine l’Association Fraternelle des Ouvriers Lunetiers, une association d’artisans lunetiers créée en 1 849 dans le quartier du Marais à pans. Elle prend rapidement le nom de Société des Lunetiers (SL), puis d’ESSEL.

Dès 1953, elle dépose un brevet pour le premier verre progressif au monde, lancé sous le nom de Varilux en 1959. Le fonctionnement original de la société, dont le modèle s’inspire des coo ératives ouvrières et inclut les collaborateurs dans la eo entreprise, est à l’origine progressifs, et le développement de groupements d’opticiens. Afin d’accroitre sa compétitivité, Essilor implante d’autres sites de production de série au Brésil et en Thanande. Le Croupe structure et élarglt également ses réseaux de distributions locaux en rachetant des distributeurs en Europe et en intensifiant sa présence en Asie.

En 1986, les filiales américaines sont regroupées au sein d’Essilor of America- À la fin de la décennie, Essilor est devenu le premier fabricant d’optique ophtalmique au monde. Essilor s’affirme comme le leader mondial de l’optique ophtalmique Dès le début des années 1990, le marché de l’optique est le errain de concentrations importantes et d’une concurrence accrue. Essilor consolide sa position de leader mondial grâce ? une stratégie mondiale basée sur trois axes clés, dont en premier lieu, la spécialisation industrielle dans les verres correcteurs ainsi que sur les instruments à destination des opticiens.

Le deuxième axe stratégique est Finnovation dans les traitements des verres et leurs combinaisons. Lancé en 1992, le verre Crizal, aux propriétés antireflet, anti-sallssures et anti-rayures, et les verres photochromiques Transitions, lancés un an plus tôt grâce ? a signature d’une coentreprise avec PPG, deviennent un segment de croissance majeur à forte valeur ajoutée. Parallèlement, Essilor se renforce sur le marché des verres très légers et La seconde, dont les origines remontent aux années 1930, a été fondée par Georges Lissac.

II s’agit de SILOR, branche industrielle du groupe Lissac, créée en 1969 par la fusion de la SIL (Société Industrielle de Lunetterie) qui fabriquait des montures et de la LOR (Lentilles Ophtalmiques Rationnelle) qui avait lancé le premier verre o montures et de premier verre organique Orma dès 1954. Les années 1970 à 1990 : l’internationalisation Au début des années 1 970, Essilor est avant tout un groupe exportateur qui réalise 45 % de son chiffre d’affaires ? l’international. Il a hérité de la présence au Japon d’ESSEL et du développement commercial de SILOR aux États-Unis.

Un réseau de distribution se constitue d’abord en Europe, puis aux ÉtatsUnis et enfin en Asie. Essilor entre en bourse dès 1975 et poursuit sa dynamique d’innovation avec le lancement d’un premier verre progressif en matière organique : Varilux Orma, symbole fort de la synergie entre les deux entités fondatrices. En 1 979, l’implantation d’une importante usine de fabrication de verres organiques aux Philippines est un tournant dans la mutation d’Essilor en un véritable groupe international. . 1. 3 de l’importante culture d’actionnariat salarié toujours présente au sein d’Essilor aujourd’hui. incassables avec le rachat en 1995 de Gentex, qui apporte le verre polycarbonate. Le Groupe investit également dans la conception de designs optiques, avec le lancement d’un nouveau verre progressif, Varilux Cornfort en 1993. Enfin, Essilor, qui, jusqu’au milieu des années 1990, réalise la plus grande part de on chiffre d’affaires en Europe, construit un maillage mondial.

Le Groupe se déploie vers la Chine et l’Inde mais intègre aussi de nouveaux laboratoires de prescri tian indépendants, notamment aux États-Unis et en Euro tituer un réseau proche également en Chine avec l’inauguration d’une usine près de Shanghai en 1998. Une dynamique d’expansion complétée par l’intégration des filières de distribution, notamment en Europe de l’Est à la fin de la décennie. 1. 1. 4 Les années 2000 marquent la véritable mondiallsation entre hautes technologies et alliances stratégiques

L’innovation technologique s’accélère dès le début du 21e siècle avec un nombre croissant d’innovations qui bénéficient aux opticiens et aux consommateurs. Les nouveaux produits visent à la fois la qualité optique et le confort du porteur grâce à de nouveaux designs de plus en plus performants, comme en témolgne le lancement de Varllux S Series en 2012. Au-delà de la correction, Essilor se positionne également sur la protection contre les UV, même sur les verres clairs. Un indice, l’e -SPF (Eye Sun Protection Factor) a été créé en 2012 pour garantir le niveau de protection aux consommateurs sur les deux faces du erre.

La prévention, avec des verres protégeant sélectivement de la lumière bleue nocive, tels Crizal Prevencia, constitue un nouvel axe de développement pour le Groupe. Mais Essilor vise également à fournir des solutions adaptées à tous les besoins et tous les moyens, en développant de nouveaux produits plus accessibles pour proposer une correction visuelle à un maximum de personnes. Enfin, le Groupe repousse les limites de la science grâce aux nouvelles technologies qui permettent aujourd’hui ? des personnes malvoyantes de tester des prototypes de lunettes à réalité augmentée. ??galement grâce à des acquisitions et des partenariats stratégiques permettant à Essilor de s’affirmer comme un leader dans les pays à forte croissance tels que l’Inde, la Chine et le Brésil. Cette stratégie permet aussi l’intégration de nouvelles technologies et de nouveaux réseaux de distribution à l’échelle du Groupe. La décennie est marquée par d’importants partenariats stratégiques, avec notamment : le groupe japonais Nikon en 1999 au sein d’une coentreprise Nikon Essilor Co. Ltd. , le groupe sud coréen Samyung Trading Ltd. u sein d’une coentreprise Essilor Korea Ltd qui dispose de filiales en Corée du Sud et en Chine (2002), les sociétés GKB Rx en Inde (2006), Wanxin Optical en Chine (2010), Signet Armorlite, qui possède notamment la licence mondiale de production et de distribution de la marque Kodak, aux États-Unis (2010) et Shamir Optical en Israël (201 1 Au cours de la période, Essilor développe ses positions dans de nombreux nouveaux pays notamment en Amérique du Sud, en Asie et en Afrique, aidé par une vingtaine de nouvelles acquisitions et de partenariats chaque année.

Parallèlement, Essilor poursuit l’élargissement de son champ activités dans le monde de l’optique avec la création de deux nouvelles divisions. La division Équipements est créée en 2008 suite à l’acquisition de la société Satisloh, leader mondial des équipements de laboratoires de prescription.

En 2010, Essilor prend le contrôle de FGX International, le leader nord américain des lunettes prémontées (lunettes loupes). Cette acquisition donne naissance à la division Readers. Celle-ci est complétée en 2011 par la prise de contrôle de Stylemark, un autre acteur majeur aux États-Unis disposant d’un important portefeuille de marques PAGF ID 19