DOCTORAT

DOCTORAT

odélisation économique de la valorisation des coproduits agricoles et agro-alimentaires: effet sur les marchés Discipline scientifique: Économie Direction de recherche: Économe et veille Priorité stratégique: Énergies renouvelables 2014-R14-Ol Lieu: Rueil-Malmaison Promoteur: Jean-François Gruson Cette thèse est déjà pourvue. La thèse porte sur la modélisation économique de la valorisation des coproduits de l’agriculture ou de Hindustrie agro-alimentaire. Il s’agit d’étudier les i alimentaires et sur à des fins de product produits bio-sourcés. es modèles du fonc agricoles et agro- de leur valorisation lus largement de e vise à développer s agricoles et agro- alimentaires qui intègrent explicitement les possibilités de valorisation des divers coproduits agricoles ou agro-alimentaires . L’objectif du travail de thèse est de proposer une modélisation plus complète des différentes interactions sur l’ensemble des marchés agricoles pertinents et sur un certain nombre de marchés agro-alimentaires (essentiellement les marchés de produits issus de la transformation des végétaux).

Cette représentation intégrera de façon explicite le rôle des coproduits dans la formation des équilibres de marché. Les modèles ainsi constitués permettront alors d’évaluer les impacts (sur les marchés, sur l’utilisation des ressources et notamment sur Futilisation des terres) d’une utilisation des coproduits de l’industrie à des fins de production de biocarburants. une première originalité

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
du sujet réside dans la prise en compte explicite des co-productions dans les modèles du secteur agricole agro-alimentaire.

Plus généralement, l’originalité du sujet concerne l’évaluation des perspectives associées au secteur de la transformation des produits agricoles sur l’utilisation des ressources en amont (terres). La thèse se concentrera sur les débouchés en biocarburants dans un sens général, sans en discuter les différents types. Cela étant, les modèles développés permettront une analyse fine des implications sur les marchés et sur l’utilisation des terres des technologies étudiées dans le cadre de Probi03.

De plus, les résultats issus des modèles proposés pourront ‘nourrir’ des modèles représentant le secteur énergétique et transport, tel que le modèle TIMES. Mots clefs : blo-sourcés, économie, marché agricole, finances, coproduits Directeur de thèse Alban Thomas LJMR 1081 LERNA [email protected] inra. r Ecole doctorale Ecole Doctorale 171 Toulouse Sciences Economiques Encadrant IFPEN Jean-François Gruson, directeur expert, Dépt. Economie et évaluation environnementale, jean-francois. [email protected] fr Localisation du doctorant IFPEN, Rueil-Malmaison & Université Toulouse-1 Capitole (Toulouse School of Economics), France Durée et date de début 3 ans, début de préférence : le 1 octobre 2014 Employeur IFPEN, France Qualifications Master Recherche en économie (formation universitaire ou école d’ingénieur, dont enseignement supérieur agronomique). Connaissances linguistiques Anglais Autres qualifications Intérêt pour la modélisatio PAG » OF d le cadre du contrat d’établissement.

Elle est règlementée parl’arrêté du 7 août 2006 du Ministre de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. D’une durée de trois ans après l’obtention du diplôme national de master (DNM) ou sur la base de la reconnaissance d’un niveau équivalent, elle permet d’obtenir, après soutenance d’une thèse, le grade de docteur. Les doctorants s’inscrivent annuellement dans l’établissement d’enseignement supérieur porteur de l’école doctorale dont relève leur directeur de thèse (trois inscriptions au minimum).

La harte des thèses est contresignée par le doctorant, le directeur de l’école doctorale, le directeur de thèse et le responsable du laboratoire d’accueil. Les thèses IFP Energies nouvelles Les sujets de thèse proposés par IFP Energies nouvelles évoluent avec ses programmes de R. Chaque année, entre 40 et 50 sujets de thèse sont proposés suite à un processus de sélection interne qui s’appuie sur l’évaluation des sujets par le Conseil Scientifique d’IFP Énergies nouvelles.

La liste des sujets est publiée en début d’année. Les thèses démarrent le plus souvent début octobre. Les travaux de thèses peuvent se dérouler : e plus souvent dans les di PZGF3œFd cherche d’IFP Energies d’IFPEN (le « promoteur de thèse IFP Energies nouvelles ») et d’autre part par un directeur de thèse, affilié à une École Doctorale. Le doctorant est amené à rendre compte régulièrement de l’avancement de son travail à ses deux responsables. ? mi-parcours, soit environ 18 mois après le démarrage de la thèse, il présente l’avancement de ses travaux devant un jury comprenant des membres du Conseil Scientifique d’IFP Énergies nouvelles. Ce jury exprime un avis sur les orientations à prendre et autorise ou non la poursuite de la thèse. En fin de thèse, l’autorisation de soutenance est prononcée par l’établissement d’inscription en thèse sur la foi des rapports des rapporteurs désignés pour examiner le manuscrit.

Les doctorants admis par IFP Energies nouvelles intègrent en outre le Collège Doctoral IFP Energies nouvelles / IFP School, qui leur offre des opportunités de formations complémentaires afin d’enrichir leurs connaissances scientifiques et techniques dans les domaines d’activités d’IFP Energies nouvelles ainsi que des formations non-techniques de préparation à l’insertion professionnelle. Le parcours ainsi construit est reconnu par un iplôme spécifique.

L’Association des Doctorants et Anciens Doctorants d’IFP Energies nouvelles (ADIFPEN) offre un réseau relationnel vivant et efficace. Chaque année, le Prix de thèse Yves Chauvin récompense la meilleure thèse soutenue au cours de l’année précédente. Ce prix est attribué par un jury présidé par le Président du Conseil Scientifique d’IFP Energies nouvelles. Yves Chauvin, Directeur de Recherche Honoraire à IFP Energies nouvelles, a reçu en 2005 le prlX Nobel de chimie pour ses travaux effectués à IFP Energies nouvelles sur la métathèse des oléfines.