DOCTORAT

DOCTORAT

d’IFPEN (le « promoteur de thèse IFP Energies nouvelles ») et d’autre part par un directeur de thèse, affilié à une École Doctorale. Le doctorant est amené à rendre compte régulièrement de l’avancement de son travail à ses deux responsables. À mi-parcours, soit environ 18 mois après le démarrage de la thèse, il présente l’avancement de ses travaux devant un jury comprenant des membres du Conseil Scientifique d’IFP Énergies nouvelles. Ce jury exprime un avis sur les orientations à prendre et autorise ou non la poursuite de la thèse.

En fin de thèse, l’autorisation de soutenance est prononcée par ‘établissement d’inscription en thèse sur la foi des rapports des rapporteurs désignés pour examiner le manuscrit. Les doctorants admis par IFP Energies nouvelles intègrent en outre le Collège Doctoral IFP Energies nouvelles / IFP School, qui leur offre des opportunités de formations complémentaires afin d’enrichir leurs connaissances scientifiques et techniques dans les domaines d’activités d’IFP Energies nouvelles ainsi que des formations non-techniques de préparation à l’insertion professionnelle.

Le parcours ainsi construit est reconnu par un diplôme spécifique. L’Association des Doctorants et Anciens Doctorants d’IFP Energies nouvelles (ADIFPEN) offre un réseau relationnel vivant et efficace. Chaque année, le Prix de thèse Yves Chauvin récompense la meilleure thèse

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
soutenue au cours de l’année précédente. Ce prix est attribué par un jury présidé par le Président du Conseil Scientifique d’IFP Energies nouvelles. Yves Chauvin, Directeur de Recherche Honoraire à IFP Energies nouvelles, a reçu en 2005 le prlX Nobel de chimie pour ses travaux effectués à IFP Energies nouvelles sur la métathèse des oléfines.