Voltaire Lettre Un Premier Commis

Voltaire Lettre Un Premier Commis

Voltaire lettre à un premier commis Etude du texte : Introduction : Voltaire philosophe du XVIIIeme siècle est l’auteur de la ce texte: Lettre à un premier commis. Ce texte a été écrit en 1733 et a été publié en 1746. Voltaire après dêtre fait exilé en Angleterre, a vu le libéralisme que les écrivains avaient là-bas pour la publication de leur oeuvre. Dès son retour en France, en 1729, Voltaire par cette lettre critique la censure instaurée.

Il est l’auteur de nombreux ouvrage comme Candide, ou il utilisa un autre un pseudonyme pour éviter cette censure. En quoi cette lettre est elle une apologie de la liberté de penser et d’expression? Tout d’abord nous ve une requête puis no ors re exprime-t-elle r que cette lettre exprime à travers plu Sni* to View l- ettre supplique 1-1Jne lettre tradition -Première personne singulier s’adresse a 2eme personne pluriel « Je » à « ‘Vous » -La date -Le destinataire « Monsieur » montre que le texte est sous forme de lettre même si l’on sait que tout est fictif. -Une simple requête – « aigles » —> Liberté d’expression -Emploi d’antithèses « Liberté Swipe to View next page « Liberté honnête » et « volailles de basse-cour » associées aux aigles »

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
qui contrairement à la volaille est un oiseau majestueux -Apparition burlesque : écrivain dégradé au rang de « volailles de basse-cour’ -Il réclame le retour de Bayle, du moins ses écrits « qu’il n’y soit pas de contrebande » 3-Habileté de l’écrivain -Utilisation argumentation – concession , il flatte, vante son le premier commis -L’élevant même au rang d’homme d’Etat -Il énumère de grands noms de la littérature notamment (Italiens et Anglais) disant d’eux qu’ils « font honneur à leur patrie » ; valeur d’autorité ? Il réfute toutes objections « je le sais bien » Cette lettre qui a pour apparence une lettre traditionnelle dévoilant une simple requête se transforme en éloge de la liberté de penser et d’expression à travers une argumentation subtile. Il-Plaidoyer pour la culture -3 paragraphes pour 3 arguments 1- Premier paragraphe : La liberté de publication -La liberté de publication est nécessaire au développement de la pensée et de l’art -Elle permet aux écrivains d’avoir plus d’ambition et de réussite (voir comparaison avec les « aigles » = symbole de royauté) -Emploi du conditionnel, avec des liens de causes à conséquences « Si » Comparant la France a ses ho