VOLCAN Expos

VOLCAN Expos

Voici les différents appareils pour surveiller un volcan : Le sismographe Le sismographe est un appareil qui mesure le mouvement du sol. Le tracé de ce mouvement s’appelle un sismogramme. pour obtenir le mouvement tridimensionnel de l’onde sismique, il est nécessaire d’enregistrer trois directions différentes formant un trièdre (en général, une direction verticale, et deux directions horizontales perpendiculaires). Aujourdhui, l’enregistrement moderne du mouvement du sol a évolué et le terme capteur du mouvem digitale (l’acquisiteur de.. Sni* to nextÇEge distinctes. L’ensembl station sismique Constitution ilisé.

En effet, le n registrement érations très I souvent appelé Un sismographe est constitué d’une masse très lourde placée sur une barre fixée à une de ses extrémités et qui pivote dans un plan horizontal ou dans un plan vertical. La masse, en raison de son inertie, ne bouge pas alors que le bâti de l’appareil, fixé au sol, accompagne les mouvements du séisme. Un inclinomètre Un inclinomètre (ou clinomètre) est un instrument servant extensomètres mesurent en permanence l’écartement des bords des fissures mais ils mesurent également le cisaillement et le décochement de la faille.

Il faut donc prendre des mesures dans les trois directions de l’espace. On peut utiliser 2 types d’extensomètres : -Extensomètre de silice -Extensomètre

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
à piste de carbone GPS On peut surveiller la déformation du cône d’un volcan en activité grâce à l’utilisation de récepteurs GPS positionnés sur le cône. La position du point, représenté par le récepteur GPS, est déterminée à l’aide de signaux émis par 28 satellites tournant autour de le Terre. Cest comme pour le distance-mètre, les conditions météorologiques et stratosphériques ont des influences sur la précision de la position. Voici un récepteur GPS :