Violence a l’ecole

Violence a l’ecole

Sujet : la violence a l’ecole Introduction : Depuis deux decennies, la violence des jeunes dans les etablissements scolaire est devenue une question de societe. La violence des jeunes a l’ecole n’a ete reconnue en France comme un probleme de societe qu’a la fin des annees 1970. Les actes de violence scolaire sont desormais repertories en observatoire ; des analyses et des plans anti-violence ont ete mis en ? uvre. Les sciences sociales s’interrogent sur le phenomene lui-meme, mais aussi sur le regard que porte la societe sur celle-ci.

D’apres l’organisation mondiale de la sante ,la violence est « l’usage intentionnel de la force physique, du pouvoir sous forme de menace ou d’action contre soi-meme, autrui ou un autre groupe ou une communaute dont la consequence reelle est probable est une blessure, la mort, un traumatisme psychologique, un mauvais developpement ou encore la precarite »(WHO 1995). A l’interieur des institutions scolaires, elle est une donnee permanente de l’histoire de la jeunesse et des ages. Pour les historiens, la iolence des jeunes au sein des etablissements scolaires n’a donc rien de nouveau, comme d’ailleurs la violence des jeunes en general. Tout adulte qui garde un souvenir objectif des cours de recreation sait que la loi du plus fort

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
s’y exerce souvent. L’evolution de la societe a vu la violence scolaire se manifester differemment chez les jeunes. On observe de nouvelles formes apparaitre comme le harcelement ou le racket, consequence d’une societe qui va mal (hausse des prix, hausse du chomage, structure familiale chaotique… la violence peut etre tres differente d’un etablissement a un autre (campagne, ville). En effet, elle reste tres concentree sur certains etablissements, 10% des etablissements regroupent pres de la moitie des violences recensees. Les lycees professionnels et les etablissements situes en zones d’education prioritaire (ZEP) sont plus marques. Les medias (internet, television, journaux…) ont vite compris que les tragedies (comme la violence meurtriere, catastrophe naturelle…) interessent les citoyens que nous sommes.

Le poids des medias de ces evenements est considerable, plus que n’importe quel autre evenement. Il est bien connu que le malheur des autres faits vendre. D’apres un sondage, une majorite des internautes du Post (52. 9%) estiment que les violences scolaires augmentent par rapport aux annees precedentes. On peut se demander si cela est vraiment le cas ? Ou en parle-t-on simplement plus qu’avant ? Les medias ne s’interesse-t-il pas plus aux actes de violences des etablissements ? Et n’y aurait-il pas des solutions pour faire diminuer ces violences ?

On s’apercoit que de nouvelles formes de violence apparaissent dans les etablissements scolaires. En effet, la violence psychologique, le harcelement moral sont desormais le plus frequemment utilise. Neanmoins la violence diminue, une baisse incontestable des violences dures est observable tel que les agressions armees, viols, prise d’otage… malgre les representations alarmantes que nous montrent les medias. Nous definirons quelques amorces de solutions pour parer contre la violence a l’ecole.