usage des ressources d’élevage

usage des ressources d’élevage

Usage ou gaspillage des ressources en élevage J_L. Peyraud DS Agriculture – INRA Position des productions animales dans la chaine alimentaire Energie Eau Surface GES N03 100% OF4 p g Par unité (kg) de produit, la production animale consomme plus de ressources que la production végétale 2 NH3 Améliorer l’efficience de l’utilisation des ressources û Des animaux plus efficients : Produits/ressources utilisées pour la production effluents pour limiter l’utilisation des engrais de synthèse Gestion des surfaces cultivées pour gagner en autonomie A l’échelle des territoires

Complémentarités entre exploitations Complémentarités entre territoires 4 Comment aborder le gaspillage au niveau des filières viandes ? Christophe Lapasin secrétaire général de la Cellule énergie et environnement pour les entreprises du secteur de la production de viandes (Célène) Objectif « Zéro gaspillage » Û La viande est un aliment : Noble : haute teneur en protéines (20 % en moyenne), nutriments indispensables et facilement digestibles) > Très demandé : En France 97 % de la population mange de la viande.

Au niveau international, la production de viande ugmentera de 60 % dici 2050 selon la FAO Répartition des déchets alimentaires en France Û Donc à ne pas gaspiller Lutte contre le gaspillage 2 viandes (maturation) – Information pour

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
bien la consommer (dénomination des Distribution morceaux) – Allongement de la DLC par emballages innovants – Valoriser les biodéchets (cf. écret 2011-828) – Varier les morceaux Consommation – Réutiliser les restes – utiliser des produits prêts à consommer, désossés (coproduits inévitables gérés en amont) La filière viande inscrite dans Péconomie circulaire Stéphane Dupont onsultant SD Conseil Agro Comment aborder le gaspillage au niveau des filières viandes ?

Limiter le gaspillage par l’équilibre carcasse D Valorisation de l’intégralité de la carcasse (positive et négative) Déséquilibre AVT ART réglé partiellement par le SH depuis 50 ans (muscles + affranchis) û Préparations de viandes et produits à base de viande (z charcuterie et plats cuisinés) consommateurs de muscles + affranchis + gras / parages / parages machine û Export : valorisation des 3 4 raees machine, des Protéines 18,5 g/ 100g. Lipides 2,9 g/ 100g

D On n’a pas laissé le choix au consommateur alors qu’il y a 20 ans, quand on étiquetait « bœuf » dans la liste des ingrédients, il mangeait des abats (cœur, cervelle, foie sans le savoir ! Attention aux évolutions d’usages ! (Equilibre carcasse fragile) LI Peuvent avoir un impact sur l’équilibre et peuvent générer des pertes Û Exemple « raviolis » : Code des usages des pâtes farcies appertisées > 2012 gras, parages machines, parages > 2014 muscles et affranchis > Marché de 25 000 T de viande dont la moitié en capas En 2014 : Comment valorise t’on le gras et les parages achines ?

Comment fournit on les capas ? û Stratégie d’origine des MDD Limiter les gaspillages par la fourniture de produits sûrs aux consommateurs û Limitation des retraits / rappels : les produits arrivés au magasin faisant l’objet d’un retrait sont systématiquement détruits faute de pouvoir les rapatrier pour, par exemple, leur appliquer un traitement thermique assainissant û Mise en place de démarches volontaires par les professionnels via leurs syndicats visant à réduire le risque pathogènes dans la filière VH- Mutualisation des meilleures rati ues professionnelles 4