Une mort bizarre alphonse allais

Une mort bizarre alphonse allais

Une mort bizarre ( Alphonse Allais) Structure d’une nouvelle Il y a dans cette nouvelle deux narrateurs: un narrateur dont on ne connat pas le nom (dsign par la 1re personne du singulierje). Il s’adresse au lecteur. Le peintre Axelsen dont le rcit s’adresse au narrateur. Il existe dans cette nouvelle une narration dans la narration (la narration d’Axelsen est enchsse dans la narration de la nouvelle. ) 1. Etat initial Le narrateur dcrit la ville du Havre o il se trouve. 2. L’action a) lment perturbateur

Le narrateur rencontre son ami Axelsen , un peintre Norvgien qui lui raconte une trange histoire. b) Les pripties – Axelsen tait tomb amoureux d’une jeune fille. – Il lui a offert une aquarelle qu’il a peinte en utilisant de l’eau de mer. – la jeune fille est retrouve noye dans sa chambre; l’aquarelle avait dbord 3. Etat final Le rcit d’Axelsen n’tait qu’une blague. 1. Identifiez deux registres dominants en vous appuyant sur le texte de la nouvelle. Le registre du comique est prsent dans la manire dont le narrateur dcrit la ville du Havre (lorsqu’il parle des gouts de ladite ville (l. ) et des petites typhodes (l. 10). Puis lorsqu’il voque le

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
chagrin de son ami Axelsen qui pleurait comme un veau marin (l. 55). Le rcit d’Axelsen est de l’ordre du fantastique. L’tranget apparat lorsque la mer de l’aquarelle devientsensible aux attractions lunaires et sujette aux mares (l. 46 – 47). La mort de la jeune fille est explique par un lment surnaturel Mon aquarelle avait dborde: la jeune tait noye dans son lit.. Le rcit d’Axelsen a une explication irrationnelle mais le dnouement final renvoie la plaisanterie puisque le rcit n’tait qu’une blague.

Dans cette nouvelle, se mlent le registre du comique et celui du fantastique. Travail d’criture Evidemment, je fus interloqu lorsque Johanson m’annona l’imposture. Ce blagueur d’Axelsen a imagin cette histoire pour te duper. Il doit bien rire en ce moment. Mais tout semblait si rel, il a t si prcis. Il m’a parl de la baie de Vaagen situe en Norvge et que la jeune fille aimait tant. Et tu connais cet endroit? Quand bien mme il existerait, tu ne pourrais pas vrifier son histoire. Il n’a fait que te dcrire un lieu exotique qui t’est totalement tranger. En outre, tu connais le penchant ‘Axelsen pour les boissons fortement alcoolises. D’ailleurs, que faisiez-vous pendant qu’il te relatait cette trange histoire? Nous buvions un swenskapunchdans l’arrire – boutique d’un petit bureau de tabac. Nous y voil. Il tait saoul comme un Sudois pardi! Et comme l’atmosphre s’y prtait, il en a profit pour te faire partager ses dlires. Insinuerais – tu que cette histoire n’tait que le produit de l’ivresse provoque par le swenskapunch? Je le crois. Son rcit tait tellement raliste surtout dans sa description de sa jeune amante et de l’volution de ses sentiments son gard.

Il avait un chagrin immense. Tu sais bien qu’Axelsen devient sentimental lorsqu’il a bu donc il a trs bien pu inventer cette jeune fille et l’histoire avec. Cependant je n’tais toujours pas convaincu par les arguments de Johanson. Oui mais l’aquarelle peinte l’eau de mer, cela ne s’invente pas tout de mme. Axelsen peint des aquarelles empreintes de ralisme. Et puis il peint souvent des paysages marins. L’eau, c’est son lment. C’est un jeune artiste plein d’imagination. Mon pauvre ami, tu ne vas quand mme pas croire de telles sornettes.