Ubu roi d’alfred jarry

Ubu roi d’alfred jarry

Ubu Roi D’Alfred Jarry Question : Quelle est l’image de l’homme politique dans ce texte ? Ubu roi, piece de theatre d’Alfred Jarry, appartient au cycle d’Ubu, publiee le 25 avril 1896. La piece raconte les aventures de Pere Ubu, ancien capitaine des dragons, qui apres avoir assassine le roi Venceslas, accede au trone d’un Pologne imaginaire. Quelle image de l’homme politique peut-on distinguer a travers le personnage du Pere Ubu ? Nous demontrerons tout d’abord la representation du Pere Ubu comme etant un chef incompetent et ensuite comme etant un chef irresponsable. Dans cette piece, le Pere Ubu est represente comme un homme lache.

En effet, dans le premier acte, lorsqu’il est appele par le roi, il croit etre decouvert sur son projet du renversement de celui-ci : « Oh ! J’ai une idee : je dirai que c’est mere Ubu et Bordure … ». Avant meme de pouvoir etre soupconne, il pense deja a denoncer sa femme et son allie. Son manque de sang-froid le rend lache. Dans l’acte IV, apres avoir livrer une bataille burlesque ou il est battu, il fuit et se refugie dans une caverne de Lituanie avec deux de ses derniers palatins, et lorsqu’un ours apparait, Pere Ubu se refugie encore alors que Pile

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
et Cotice attaquent ’airs : «  L’ours se jette sur Cotice. Pile l’attaque a coup de couteau. Ubu se refugie sur un rocher. » Encore une fois le Pere Ubu fait preuve d’une grande lachete : «  Un ours ! AH ! L’atroce bete. Oh ! Pauvre homme, me voila mange. Que Dieu me protege… Non c’est Cotice qu’il attrape. Ah ! Je respire. » Son comportement indigne conduit ses compagnons a l’abandonner pendant son sommeil. De plus, lors de la bataille contre les russes, on constate que Pere Ubu n’a aucune fierte, alors qu’un officier russe s’apprete a l’attaquer, Pere Ubu lui demande pardon : «  Pardon, laisse- moi tranquille.

Oh ! Mais, je n’ai pas fait expres ! » Le Pere Ubu, par sa lachete, son manque de courage et son absence totale de fierte, nous demontre son incompetence en tant que chef. Ce qui nous mene a penser qu’il ne prend pas au serieux son poste de souverain, nous avons donc aussi un chef irresponsable. En effet, apres avoir pris la place du roi, Pere Ubu va trouver un moyen de s’enrichie, il rappelle a plusieurs reprises que c’est la l’unique but de sa politique : « Je vais faire perir tous les Nobles et prendre leurs biens », « Eh ! Je m’enrichis. Le Pere Ubu applique le regne de l’arbitraire, les decisions sont prises en fonction de son seul bon vouloir, sans aucune consideration de justice ni de morale. Apres quoi il lance une politique de reformes qui consiste a massacrer tous les nobles, tous les magistrats, tous les financiers qui refusent la fiscalite nouvelle : « D’abord je veux garder pour moi la moitie des impots » qui sont bouleverses : «  nous etablirons un impot de 10% sur la propriete, un aube sur le commerce et l’industrie et un troisieme sur le mariage et un quatrieme sur le deces, de 15 francs chacun. Nous avons la, un Pere Ubu aveugle par la cupidite, denue de tous sens morale. Le Pere Ubu va jusqu’a rassure la Mere Ubu effrayee par ce carnage qui desorganise l’Etat : « Ne crains rien, ma douce enfant, j’irai moi-meme de village en village, recueillir les impots. » Il a d’ailleurs en programme politique tres precis : « Avec ce systeme, j’aurai vite fait fortune, alors je tuerai tout le monde et je m’en irai. Son irresponsabilite se traduit par sa cruaute, son egocentrisme et son irrealisme. Ainsi, Alfred Jarry par le biais du personnage du Pere Ubu, denonce la cruaute et l’arbitraire de tous les tyrans, les systemes politiques qui engendrent folie et absurdite. Il accuse l’avidite sans scrupule et la lachete des hommes politiques.