Travail Nicolas Poussin

Travail Nicolas Poussin

Français : L’enlèvement des Sardines par Nicolas Poussin Présentation de l’œuvre icolas Poussin est né au Hameau des Villers, en Haute Normandie, le 15 juin 1594. Cest un peintre français du XVIIème siècle. Cest le représentant majeur du Classicisme Pictural. Il a peint des histoires, des compositions religieuses, mythologiques, ? personnages, ou encore de paysages animés. Nicolas Poussin quitte à 18 ans la maison familiale pour devenir artiste peintre, à la désapprobation de ses parents. Il se rend à Paris sans ressource, et est recueilli par un gentilhomme de Poitiers.

II ?pouse, en 1629, Anne-Marie Dughet. N’en ayant pas d’enfants il adopte un jeune fr’ dit Poussin. Après be cou orn rencontres, Nicolas p ssi.. ,•. Snipe to L’enlèvement des Sa Poussin. Il en existe rd Dughet, entures et de 19 novembre 1665. ‘rite par Nicolas té peint en 1634-1635 est conserv au Metropolitan Museum of Art de New York et a été peint à Rome. La deuxième version, a été peinte en 1637-1638 et exposée au musée du Louvre. Il existe 2 versions ce qui montre qu’il n’a pas épuisé le sujet, même si certains personnages principaux sont identiques. Swipe to View next page identiques.

Présentation de l’œuvre en détaille • Composition

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
: -Composition triangulaire, avec point de fuite vers larc de triomphe (en bleu). -Au premier plan, la scène du rapt, organisée circulairement autour dune femme implorant Romulus, ordonnateur du guet-apens et juché sur une estrade dans une attitude « d imperator » ou dirigeant le coup de force à la manière dun « chef dorchestre Lenlèvement est « mis en scène » dans un désordre maîtrisé symétries des scènes de violence, position centrale du cheval blanc dans le tableau. -Au second plan, architecture dune Rome triomphante (temple, maisons, arc, alerie).

Les contrastes sont les Romains et les Sabines. La source de lumière est le ciel. Couleurs : Utilisation raisonnée des couleurs claires suivant deux lignes obliques parallèles qui focalisent le regard sur la violence du mouvement arrête. Animation de la scène par un dosage équilibré des masses colorées . – le rouge des manteaux des Romains, de celui de Romulus, – le jaune de la tunique du soldat et de la robe de la jeune fille sabine, – le bleu de la toge du dignitaire romain et des deux robes des Sabines. – l’orangé du manteau du Romain, de la tunique de Romulus, de la robe de la vieille Sabine