Transport Aerien

Transport Aerien

Input Actualités concernant l’économie, la politique et la société destinées aux élèves Transport aérien Matthias Vatter, Beatrice Kaufmann JUGEND UND WIRTSCHAFT JEUNESSE ET ECONOMIE GIOVENTÙ ED ÉCONOMIA Vue d’ensemble Chapitre 4: De Swissair à Swiss Chapitre 1: La mobilité – hier et Qu’il s’agisse de trou orso Sni* to View construire une existence ou de se detendre, les hommes sont mobiles. Toutefois, depuis l’invention de l’avion, les comportements en matière de mobilité et de voyages ont profondément changé. Au début, on voulait s’approcher des étoiles.

L’une des entreprises qui a précédé Swissair, dans les années 1920, se nommait en effet «Ad Astra» («vers les étoiles» en latin). Présentation de l’histoire mouvementée de la compagnie aérienne suisse. page 15 Politique, économie deux exemples. Chapitre 5: Le revers de la médaille Interview de Daniel Vischer Le transport aérien et les infrastructures qui l’accompagnent créent des emplois et sont un moteur économique. Mais le transport aérien n’est pas vraiment écologique. Avocat, conseiller national Vert, président de la section trafic aérien du syndicat SSP page 12 Economie

Page 18 Ecologie, éthique, économie de Rita Fuhrer Juriste, conseillère d’Etat (UDC) et directrice de l’Economie publique du canton de Zurich, membre du conseil d’administration de Unique Airport à Zurich.

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Page 20 Transport aérien Input 1/2006 | page 3 La mobilité – hier et aujourd’hui Qu’il s’agisse de trouver d PAGF 0 nstruire une existence d’entre nous a déjà entendu ce genre de phrase. Mais il y a quelques décennies, voler était réservé aux quelques prlvilégiés qui pouvaient se le permettre. Et encore quelques décennies plus tôt, voler était une aventure que seuls din

Le célèbre auteur de romans Jules Verne (1828-1905) écrivit en 1873 1’un de ses plus fameux livres: «Le tour du monde en quatre- vingt jours». Le texte raconte la course autour du monde d’un gentilhomme anglais, Phileas Fogg, qui a parié sa fortune qu’il parviendrait ? réaliser ce voyage dans le temps imparti. Au cours de ce voyage, Phileas Fogg et son serviteur Passepartout utilisent pratiquement tous les moyens de transport à disposition, même l’éléphant L’exploit – une fiction ? l’époque – est surtout rendu possible par les nouveaux moyens de transport inventés au 9ème siècle: le chemin de fer et le bateau à vapeur.

Mais l’aviation, inconnue lors de la rédaction du roman, n’a depuis cessé dabaisser le temps nécessaire pour un tour du monde. Le premier tour du monde en avion, en 1924 est effectué en 175 jours. En 1933, l’Américain Wiley Post accomplit le premier tour du monde en solitaire avec escale en 4 jours, 19 heures et 36 minutes. En 1949, le capitaine James Callagher et son équipe de 13 personnes réalisent le premier tour du monde sans escale en trois jours, 22 heures et une minute. Enfin, l’année dernière, le milliardaire américain Steve

Fossett est le premier à réaliser le tour du monde en solitaire, sans escale ni ravitaillement en 67 heures et une minute. 50 coulisses La possibilité de voler ainsi que le fait d’avoir davantage de temps libre ? disposition ont profondément modi- fié nos comportements en matière de mobilité, et par conséquent également en matière de voyages. Le fait que de nos jours nos voyages de vacances ou d’affaires se déroulent la plupart du temps rapidement et sans difficulté est à mettre au crédit de nombreuses prestations de service différentes qui rendent un vol possible.

Lorsque les passagers sirotent confortablement leur boisson en admirant une mer de nuages, toute une série de personnes ont préalablement œuvré pour qu’ils puissent profiter de leur voyage. L’exemple du déroulement d’un vol présenté à la page suivante montre qui sont les acteurs du transport aérien et dans quel domaine ils travalllent. Toujours plus de gens pour toujours plus de voyages La section Shopping et Duty Free d’un aéroport: ce ne sont pas seulement les employés des compagnies aériennes qui y travaillent. Transport aérien Input 1/2006 | page 4

Les dernières décennies ont vu une augmentation rapide de l’intensité des voyages. Cela a contribué à faire naître le tourisme de masse sous sa forme actuelle. De nos iou prestataires de services sur Internet ou dans une agence de voyage). Les mécaniciens procèdent aux travaux d’entretien et contrôlent l’aptitude au vol de l’appareil. Les collaborateurs des agences de voyage et des compagnies aériennes réservent le siège sur le Le jour du départ: 07h10 07h30 07h45 08h00 08h30 08h45 09h00 Déplacement à l’aéroport (employés des transports publics, chauffeurs de taxi)

Check-in à raéroport: émission de la carte d’enregistrement et prise en charge des bagages (Check-in: personnel au sol) Contrôle des passeports (fonctionnaires des douanes) Passage du portail de sécurité (personnel de sécurité, police) Achats au Duty Free Shop et pause café (employés des secteurs de la vente, du nettoyage et des services) Boarding, bienvenue, prescriptions de sécurité (personnel au sol, ravitaillement, personnel technique, personnel navigant) Décollage (pilote, personnel navigant, aiguilleurs du ciel, employés de différents services d’informations comme la météo)

Pendant le vol Petit-déjeuner et déjeuner à bord, présentation d’un film, vente de produits hors taxes (pilote, personnel navigant, personnel de cabine, aiguilleurs du ciel, employés de différents services dinformations comme la météo / en arrière-plan, travail des employés de la restauration, des sociétés dut free du loueur de films, etc. ) 14h30 PAGF S 0 2002 450 400 350 300 250 200 150 100 50 19 79 83 85 87 89 91 93 95 97 99 6 0 marchandises par les airs (fret aérien) garantit des places de travail. minées par les airs.

Des vols sûrs et le respect des délais de livraison jouent n rôle central dans cette évolution. Le contenu des containers de fret peut être très diversifié: des tonnes de vivres frais à côté de fleurs coupées, des chevaux de course, des médicaments. Et si la voie des airs est si souvent choisie, c’est qu’elle est rapide et relativement bon marché en raison du prix peu élevé du carburant. Le transport d’un kilo de Mahi Mahi (poisson) depuis Hawai à Francfort nécessite environ 7 kilogrammes de kérosène.

Mais ce rapport déséquilibré entre consommation en carburant et poids du transport provoque également des problèmes (voir le hapitre «Le revers de la médaille»). Naturellement, la disponlbillté de ce moyen de transport influence notre comportement en matière de consommation: si nous savourons volontiers du poisson en provenance d’Hawaï dans un restaurant d’une ville suisse, c’est notamment parce qu’il est disponible grâce au transport aérien. En dépit d’une forte consomma- tion en énergie, les experts prédisent au fret aérien une croissance annuelle de 6 à 13%.

Les causes de cette croissance sont évidentes: aucun autre mayen de transport n’offre des délais d’acheminement plus cou PAGF 7 0 ui sont actives et représentent leur propre intérêt dans un domaine donné (en l’occurrence ici le transport aérien). Kérosène: essence pour les avions. Duty Free: zone hors taxes. On peut acheter dans un commerce Duty Free des marchandises qui sont exemptes de taxes et par conséquent meilleur marché que dans les commerces normaux.

La plupart du temps, il s’agit de marchandises qui sont normalement fortement taxées lors de leur importation en Suisse comme les cigarettes, l’alcool ou les articles de luxe (montres, parfums, etc. ). Fret aérien: comprend tous les biens qui sont transportés ar la voie des airs. 1 L’écrivain français Albert Camus (1913-1960) a écrit qu’autrefois, on dessinait ses voyages pour pouvoir se rappeler où l’on était, mais qu’aujourd’hui, on les filmait pour apprendre où l’on avait été.

Quel rapport voyez-vous entre l’avis de cet écrivain et le développement du transport aérien moderne? 2. Vous trouverez sur Wikipédia (http://fr. wikipedia. org/wiki/Le_Tour_ du_monde en_quatre-vingts_iours) l’itinéraire et l’horaire prévus pa Jules Verne pour «Le tour du monde en 80 jours». Essayez de déterminer combien de temps il faudrait aujourd’hui pou ffectuer le même parcours. Vous pouvez notamment vous aider en consultant les horaires en ligne des différentes compagnies d’aviation. 3. Recherchez dans votre maison au moins deux produits ou objets (? l’exclusion des fruits! qui n’ont u arvenir chez vous que grâce PAGF 8 0 cherchez des informations pour savoir comment l’un de ces deux produits ou objets ont été fabriqués et comment ils ont été acheminés. Vous pourrez trouver ces informations auprès du vendeur, du fabriquant ou/et sur Internet. Transport aérien Input 1/2006 | page 6 L’aéroport, une plaque tournante Le transport aérien se déroule certes surtout dans les airs, mais ses « stations au sol », les aéroports, là où débutent et dachèvent les vols, n’en sont pas moins importants.

Les aéroports sont des plaques tournantes sur lesquelles l’ensemble du transport aérien est dirigé. Ils jouent donc un rôle important pour le développement économique de la région qui les entoure. Un aéroport doit fournir toute une série de prestations et satisfaire toute une série de besoins pour pouvoir fonctionner comme un système économique. La liste qui suit présente les prestations et les installations les plus mportantes. Accessibilité du trafic un aéroport doit être connecté au réseau des transports publics et être accessible au trafic privé grâce à des routes d’accès.

Déroulement du vol: pour pouvoir garantir qu’un vol se déroulera sans difficulté, l’aéroport doit disposer de zones destinées ? l’enregistrement (Check-in) des personnes et des bagages, ainsi qu’? des contrôles des passeports et de sécurité. l’entretien technique et le nettoyage sont nécessaires. Gestion du fret: les entreprises de transport aérien ont besoin de place et de différentes installations pour le transbordement et ‘entreposage de leurs marchandises.

Services au sol: les équipages des avions dépendent d’une bonne infrastructure (par exemple les pistes), du service météo, de l’aiguillage du ciel et de différentes aides techniques et logistiques. Tous ces éléments sont gérés par les services au sol. Services supplémentaires: pour améliorer le confort des passagers, toute une série de commerces offrent des marchandises ou des services (restaurants, banques, etc. ). Tout ce système fonctionne aussi longtemps que l’aéroport est utilisé par un nombre suffisant de passagers ou qu’il y a assez de fret.

Un aéroport particpe de manière toujours déterminante au développement économique de la région qui l’entoure. C’est ainsi que l’aéroport de ZurichKloten représente un facteur économique important pour l’économie suisse. En 2004, l’aéroport de Zurich a permis une création de valeur de l’ordre d’un total de 13 milliards de francs. Plus de la moitié de cette création de valeur n’est pas générée dans le canton de Zurich, mais dans le reste de la Suisse (par exemple grâce aux sociétés de livraison des autres régions). L’économie publi ue suisse est orientée vers l’extérie