Tpe- le phenomene dosmose

Tpe- le phenomene dosmose

Protocoles experimentaux : I/ Le Phenomene d’osmose : 1. Becher d’eau distillee. 2. Entonnoir d’une solution aqueuse saturee en amidon. 3. Membrane semi-permeable. On remplit un entonnoir (2) d’une solution saturee en saccharose. On le trempe de maniere a ce que la membrane semi-permeable (3) dans un becher rempli d’eau distillee (1). Au debut de l’experience le niveau dans le becher et dans l’entonnoir sont les memes. – Resultats de l’experience : Le niveau d’eau monte dans l’entonnoir. De l’eau passe donc du becher contenant l’eau distillee au compartiment contenant la solution d’amidon.

Apres un test a l’eau iodee des deux milieux on constate qu’aucun transfert d’amidon ne s’est effectue. On retrouve la solution d’amidon dans l’entonnoir et l’eau distillee dans le becher. Cependant, on peut dire que la concentration en amidon a diminue de la solution de l’entonnoir, une equilibre naturel des concentrations est donc venu s’immiscer entre les deux liquides. On peut emettre l’hypothese que les echanges entre les cellules et le milieu exterieur sont regies par le phenomene d’osmose. Protocoles expErimentaux: II/ capillarite et tension superficielle : . Plaques de verre. 2. Cale separant les deux plaques de quelques millimetres d’un seul cote. 3. Cristallisoir contenant de l’eau distillee coloree. On remarque

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
instantanement que le liquide monte en decrivant une courbe. Plus les plaques sont proches plus le liquide est haut. – Resultats de l’experience : On a pu observer une courbe faite par l’eau entre les deux plaques de verre, c’est une application directe de la capillarite suivant la definition donnee ci-dessus. Protocoles expErimentaux: III/ Transpiration Foliraire :

Laisser tremper entierement le cone poreux dans un becher remplit d’eau distillee pour en chasser l’air. Preparer un becher contenant de l’huile. Assembler la tige avec le cone grace a un bouchon hermetique perce. Remplir le tout d’eau par le bas, faire evacuer toutes les bulles d’air encore presentes, boucher la tige avec un doigt puis la placer dans le becher rempli d’huile et fixer le tout a un support. Creer une chaleur artificielle pres du cone grace au seche-cheveux pour accelerer le processus d’evaporation en creant une convection. Resultats de l’experience : On peut remarquer que lorsque le seche-cheveux est en marche, le liquide s’evapore : cela est visible car l’interface eau/huile monte du fait que l’eau s’evapore par le cone poreux, plus la temperature monte, plus l’eau s’evapore. Ainsi cette experience qui reproduit a petite echelle le phenomene de transpiration des arbres, nous montre que l’evaporation permet en partie l’ascension du liquide jusqu’aux feuilles (ici representees par le cone poreux) et que le debit de transpiration est influence par la temperature et la convection.