Tpe cigarette

Tpe cigarette

Problematique : Quels sont les enjeux sociaux et politiques de la consommation de cigarettes ? I) Un phenomene de mode 1) Une augmentation de consommation A/ Femmes B/ Jeunes 2) Pourquoi? A/ Point de vue du consommateur volonte d’egalite des sexes, integration d’un groupe, identifications aux grands et adultes volonte d’etre virile identifications aux heros et idoles lutte contre ennui, timidite B/ Point de vue des fabricants sponsoring / marketing ( packaging – design ) specialisation par cibles ( sex – style ) publicite II) Une habitude ayant une influence sur la sante 1) Dependance

Definition Pourquoi dependance? 2) Effets sur la sante a proprement dit A/ Les produits toxiques contenus B/ Maladies ( lesquelles, chiffres ) C/ Le tabagisme passif ( maladies entrainees, chiffres ) III) Des enjeux economiques gigantesques pour l’Etat 1) Couts pour l’Etat Prevention Campagnes anti-tabac Soins medicaux 2) Gains pour l’Etat Financiers et taxes Creation d’emplois Impots payes par les usines de production de cigarettes 3) Nouvelle politique anti-tabac creatrice de gains pour l’Etat A/ Description de cette politique anti-tabac Augmentation du prix des paquets > Effets

Suppression de la pub, des sponsors, des acteurs fumants, fumeurs dans les teles realite Interdiction de fumer dans les lieux publiques

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
B/ Les dessous de cette nouvelle politique anti-tabac – C’est en Amerique que le tabac puise ses origines il y a plus de 3000 ans, en temoignent d’anciennes pipes decouvertes en Amerique du Sud. Alors tres  populaire chez les Incas et les Azteques pour communiquer avec les esprits, atteindre une sorte d’ivresse, apaiser les douleurs et la fatigue, le petun (nom indigene designant le tabac) etait fume notamment lors des fetes et ceremonies religieuses.

Christophe Colomb qui le decouvrit des son arrivee a Cuba, ramena en Europe des feuilles et des graines. Le succes fut immediat. La cigarette est le principal debouche du tabac brut. Elle represente 90% des utilisations mondiales. Et pourtant elle ne fut que recemment inventee, vers 1850, et ne devint « produit de consommation courante » qu’au XXe siecle. Autrefois constituees uniquement de papier et de tabac, les cigarettes ont depuis les annees 60 de plus en plus d’ajouts divers et varies.

Definie comme un « petit boudin de tabac hache entoure d’une feuille de papier fin », la cigarette subit pourtant un processus de fabrication tres complexe. A leur arrivee a l’usine de transformation, les feuilles de tabac sont humidifiees a la vapeur, battues et hachees en fines lamelles pour constituer le scaferlati ( Tabac mis sous forme de lanieres finement tranchees et destine a la pipe ou a la cigarette. Nom technique et administratif du tabac a fumer ). Puis, selon le gout souhaite, les differents crus sont harmonieusement doses, rehumidifies et asperges d’agents bonificateurs.

La composition est a nouveau hachee en fines lamelles, sechee avant l’etape d’aromatisation qui consiste en l’ajout d’additifs et autres agents de saveurs toujours selon le gout que l’on souhaite donne a la cigarette. Le scaferlati pret, il est depose sur un fin papier que l’on encolle et auquel on ajoute le filtre. Enfin, la derniere etape est le conditionnement en paquets puis en cartouches pour que les cigarettes soient pretes a etre consommees. Nous nous sommes donc interesses a cette problematique : Quels sont les enjeux sociaux et politiques de la consommation de cigarettes ?

En effet la cigarette n’est pas seulement un petit boudins de tabac enroule d’une feuille a laquelle on ajoute un filtre, la consommation de cigarettes represente beaucoup d’enjeux. C’est pourquoi nous allons dans un premier temps montre les enjeux sociaux de la consommation de cigarettes et dans un deuxieme temps les enjeux politiques de la consommation de cigarettes. I) Un phenomene de mode 1) Une augmentation de consommation A/ Chez les femmes La consommation de cigarettes chez les femmes a beaucoup plus augmente au cours des dernieres decennies, aujourd’hui un fumeur sur cinq est une femme.

La Ministre de la sante annoncait ainsi une progression de 1,8% de la consommation de tabac chez les femmes, selon le dernier barometre de l’INPES. En 2010, plus de la moitie (53 %) des femmes agees de 15 a 85 ans ont fume au moins une fois dans leur vie et plus d’un quart (28 %) d’entre elles se declarent actuellement fumeuses (24 % quotidiennement et 5 % occasionnellement). Elles restent malgre tout moins fumeuses que les hommes, qui sont encore 36 %, et parviennent plus souvent qu’eux a arreter (70,3 % contre 68,5 %).

Anecdote: La cible premiere de Marlboro a l’epoque etait la gent feminine. Pour ce faire, son aspect fut etudie de facon a ce que la cigarette soit parfaitement adaptee a certains besoins des femmes. Cela semblerait bizarre de nos jours mais la cigarette Marlboro de l’epoque avait un bout colorie en rouge pour cacher les traces de rouge a levres laissees par une consommatrice. Aujourd’hui des marques comme Vogue fabriquent des cigarettes surtout pour la gente feminine avec des saveurs et des formes tres appreciees des femmes.

Certaines recherches ont montre que les femmes sont plus susceptibles aux proprietes addictives de la nicotine et que celle-ci s’elimine plus lentement de leur corps que chez les hommes. De plus, les femmes sont plus susceptibles que les hommes aux effets des carcinogenes du tabac. Une enquete recente aupres d’hommes et de femmes a montre que, si on leur demande pourquoi ils fument, les femmes citent davantage de raisons emotionnelles que les hommes telles que stress, anxiete, mauvaise humeur et depression. B/ Chez les jeunes Si avant 14 ans la consommation de tabac reste rare, son usage augmente nettement : Plus e quatre jeunes de 17 ans sur dix (41 %) declarent avoir consomme du tabac. Malgre une baisse significative de 5 % entre 2005 et 2008, l’usage quotidien reste largement repandu, avec une legere predominance masculine (28 % parmi les filles, 30 % parmi les garcons). En moyenne, les experimentateurs ont fume leur premiere cigarette a 13,7 ans pour les filles et 13,4 ans pour les garcons. Parmi les adolescents ages de 17 ans, 4 % se declarent anciens fumeurs et 25 % indiquent avoir juste essaye le tabac et n’etre jamais devenu fumeur.

Sur le plan europeen enfin, l’enquete scolaire ESPAD permet de situer la France par rapport a la plupart des autres pays a l’age de 16 ans. L’usage actuel des jeunes francais se situe dans la moyenne europeenne, pour les garcons comme pour les filles. La France qui est passee des pays de tete a la moyenne entre 1999 et 2003, est ainsi un des rares pays europeens a avoir vu le tabagisme actuel chuter de dix points de pourcentage en quatre ans (33 % en 2003 contre 44 % en 1999). Tableau en pourcentage de la consommation de tabac chez les jeunes (12-18 ans ). 12-13 ans 14-15 ans 16-17 ans 18 ans

Garcons 3% 20% 36% 42% Filles 6% 21% 41% 45% Les jeunes de 12 a 25 ans qui fument regulierement consomment en moyenne 12 cigarettes par jours. La quantite de cigarettes fumees augmente rapidement au cours de l’adolescence: la moitie des fumeurs de 12 a 15 ans sont des fumeurs reguliers; a 16-17 ans , ils sont 71% et a partir de 18 ans , c’est 85 % des fumeurs qui sont des fumeurs quotidiens. Si l’on tient compte de leur consommation quotidienne et du delai qui s’ecoule entre le reveil et la premiere cigarette fumee, les jeunes sont 40 % a presenter des signes de dependance moyenne ou forte.

L’adolescence est donc bien l’age crucial ou se prennent, en matiere de tabagisme, les «mauvaises habitudes». Notre questionnaire confirme ces chiffres ( Annexe [1] ). Ainsi, selon une etude de l’INSEE, la plupart des fumeurs actuels et anciens fumeurs declarent avoir commence a vraiment fumer a l’adolescence : environ un quart d’entre eux fumait deja quotidiennement a 15 ans, la moitie a 17 ans et neuf sur dix a 22 ans. Chez les hommes, quel que soit leur age actuel, l’age de debut du tabagisme quotidien se situe principalement avant 20 ans ; cela est vrai aussi chez les femmes.

Cependant, il semblerait que le debut du tabagisme quotidien soit plus precoce parmi les jeunes generations, surtout chez les femmes. Neanmoins, il convient de relativiser cette difference. En effet, on peut penser que les personnes plus agees n’ont qu’un souvenir approximatif de l’age de leur debut et que, compte tenu de la mortalite precoce des fumeurs, ceux qui ont commence a fumer tres jeunes ne sont peut-etre plus la pour temoigner . Adolescent la tentation est grande. Envie d’epater les camarades, faire comme eux, se donner une ontenance, aller a l’encontre des recommandations de Papa et Maman, le besoin de se sentir independant, grand… bref, rares sont les jeunes qui n’ont pas un jour essaye. Tous ne deviendront cependant pas des fumeurs inveteres. Meme si les « ados » sont proteges par la loi qui interdit la vente de cigarettes aux moins de 18 ans, on constate que dans la quasi-totalite des cas, les buralistes n’appliquent pas la loi et vendent sans probleme des cigarettes a des jeunes. Aujourd’hui les revendeurs de tabac ont pour cible les jeunes avec differents criteres :

Certains paquets de cigarettes sont colores (rose, noir, … ) et parfumes comme une confiserie (vanille, fraise, chocolat, … ) afin de masquer l’acrete du tabac : c’est la cigarette-bonbon, invention d’un industriel du tabac destinee a contourner l’obstacle du gout (desagreable) de la cigarette et a seduire un public tres jeune, ( Annexe [1] ) Presenter la cigarette comme un acces vers l’age adulte, l’assimiler a la notion de maturite, La representer dans un contexte d’interdits reserves aux adultes (biere, vin, sexe, … ).

Auparavant les publicites pour le tabac etaient beaucoup plus presentent , surtout dans les regroupements sportifs comme les grands prix de formule 1, le Paris-Dakard ( annexe [2] ) et aussi dans les series de tele-realite comme Secret Story ou il etait possible d’apercevoir les candidats fumer dans la premiere saison. Cependant, dans la deuxieme saison les cigarettes etaient brouillees a l’ecran et enfin dans la troisieme saison, la production a mis en place un fumoir cache des cameras car desormais les publicites pour le tabac sont interdites par la loi Evin.

La loi Evin, du nom de son auteur Claude Evin (ou loi du 10 janvier 1991 relative a la lutte contre le tabagisme et l’alcoolisme), lutte contre le tabagisme en etablissant le principe d’une interdiction de fumer dans les lieux affectes a un usage collectif, ainsi que dans les lieux collectifs de transport. De suite apres que la loi ait ete etablie, les publicites pour le tabac ont ete brouillees lors des diffusions de grand prix de formules 1 et autres, puis ont ete supprimees. II) Une habitude ayant une influence sur la sante 1) Dependance Dependance : Est defini par le terme « dependance » l’assujettissement a une drogue qui se manifeste par le besoin incontrolable de ce produit et qui peut entrainer des changements de comportement. – Pourquoi dependance ? Le tabac est une facon de communiquer et de creer des moments de convivialite. Fumer provoque des sensations agreables qui entrainent rapidement le fumeur vers la dependance. En effet, cette dependance peut s’installer tres rapidement au bout de quelques semaines, voire beaucoup moins pour certaines personnes.

Le fumeur n’a plus la volonte de resister a la nicotine, veritable drogue, et a besoin de maintenir un taux de nicotine constant. Fumer met en jeu de nombreux gestes effectues selon les habitudes de chaque fumeur : La cigarette du matin, celle apres le cafe, a la fin du repas du midi, au cours des pauses, pendant les diners entre amis, dans sa voiture, devant la television… sont des situations qui reussissent a calmer automatiquement les angoisses.

La cigarette aide egalement a s’evader, travailler, ecrire, peindre, sculpter, rever… Fumer represente une veritable compulsion: Le fumeur ne reussit plus a se controler et n’exerce plus de volonte. Lors du debut de l’arret du tabac, la perte de ces gestes panique les fumeurs. Le fumeur ne reussit pas a calmer ses angoisses sans fumer: le tabac devient peu a peu un antidote a l’angoisse. Avoir son briquet, ses allumettes ou son paquet de cigarette proche de soi rassure le fumeur, creant ainsi des automatismes qui aggravent la dependance.

La majorite des fumeurs sont tout a fait conscients des risques qu’ils prennent, eprouvent un certain plaisir a jouer avec le feu et a se confronter aux nombreux risques sur leur sante. 2) Effets sur la sante a proprement dit : A/ Produits toxiques Les composants d’une cigarette sont le tabac, la nicotine, le goudron, l’arsenic, l’acetone, des additifs ainsi que des agents de saveur et de texture. La combustion d’une cigarette entraine la formation de nombreuses substances toxiques, 4000 substances sont presentes dans la fumee de cigarettes.

Plus de 60 composants sont cancerigenes d’apres le Comite International de Recherche sur le Cancer. Allumer une cigarette entraine la formation de benzene, de monoxyde de carbone, d’oxyde d’azote, d’acide cyanhydrique, d’ammoniac et de mercure ainsi que des metaux dont le plomb, le mercure et le chrome. Lorsqu’un fumeur fume une cigarette, tous les produits chimiques se melangent et forment un goudron collant. La fumee de cigarette qui se consume dans un cendrier est encore plus toxique que la fumee rejetee par le fumeur.

Quels sont les effets de la nicotine ? La nicotine n’est pas cancerigene. La nicotine rend les fumeurs dependants au tabac et les expose secondairement aux dizaines de substances toxiques et cancerigenes. Elle stimule le systeme nerveux et provoque une forte dependance proche, voire meme superieure, a celle provoquee par l’heroine et la cocaine. La nicotine met environ 8 secondes pour arriver au cerveau et provoquer un effet flash, tres rapide, provoquant cette sensation de plaisir et de detente.

La nicotine agit sur le cerveau et entraine une diminution du stress, une sensation d’avoir moins besoin de manger ou un effet stimulant ( annexe [3] ). La nicotine provoque des effets nefastes cardiovasculaires en augmentant la frequence cardiaque. La nicotine diminue le diametre des arteres irriguant les mains et les pieds provoquant une baisse de leur temperature. La nicotine est presente naturellement dans le tabac et sa concentration varie en fonction de la partie de la plante. *On la retrouve sous forme de particules en uspension dans la fumee. Le goudron Le goudron present dans la fumee du tabac est compose de nombreuses substances chimiques tres cancerigenes parmi lesquelles les hydrocarbures, le benzene… Les goudrons sont la principale substance responsable des cancers lies au tabagisme. Les goudrons proviennent de la combustion de la cigarette et se collent sur les parois de la bouche, du pharynx et des bronches. Un fumeur d’un paquet/jour inhale 250 ml de goudrons par an dans ses poumons, soit l’equivalent de deux pots de yaourt. Le monoxyde de carbone, le CO

Le monoxyde de carbone se fixe sur l’hemoglobine du globule rouge et reduit la capacite des globules rouges a transporter de l’oxygene aux tissus. Il favorise une baisse des globules rouges dans le sang augmentant les risques cardiovasculaires en raison d’une augmentation de la frequence cardiaque a l’origine de l’apparition d’un essoufflement, d’une toux et d’une augmentation des risques cardiovasculaires. Le monoxyde de carbone ressemble a celui emit par les gaz d’echappement des voitures. Les fumeurs qui tirent fortement sur leurs cigarettes fixent davantage le CO sur l’hemoglobine. a 6 heures sont necessaires pour eliminer le monoxyde de carbone dans le sang. Les additifs Les additifs sont les substances ajoutees au tabac dans la cigarette. Certains additifs degagent des composants dangereux lors de la combustion. Les irritants L’acetone, des phenols et l’acide cyanhydrique sont des irritants qui agressent les parois des bronches, du nez et des yeux. L’acide cyanhydrique est un des produits les plus toxiques retrouve dans la fumee du tabac. B/ Maladies ( lesquelles, chiffres ) Dans le monde, 4 millions de personnes meurent chaque annee de maladies liees au tabac soit un deces toutes les 8 secondes.

Le tabac est responsable de maladies comme le cancer du poumon, la bronchite. Mais les accidents cardiaques et attaques cerebrales sont les premieres causes de mortalite dues au tabac avec un risque proportionnel a sa consommation. Selon les experts, 41 % des femmes sous contraceptif oral fument, alors que la combinaison pilule-tabac multiplie les risques d’infarctus et augmente considerablement les risques cardio-vasculaires. Les attaques cerebrales, hemorragie ou infarctus cerebral, sont environ deux fois plus frequentes chez les fumeurs que chez les non-fumeurs. Un fumeur court 20 fois plus de risques qu’un non fumeur.

L’arterite ( L’arterite correspond plus specifiquement a une diminution du calibre de l’artere ) des membres inferieurs est deux a sept fois plus frequente chez les fumeurs que chez les non fumeurs. Le risque cardiovasculaire du tabac est souvent lie a la capacite excessive du sang a coaguler a l’interieur des arteres. Le tabagisme est responsable de 60 000 morts en France, soit plus d’un deces sur dix. Pour un fumeur sur quatre, l’esperance de vie est reduite en moyenne de 20 ans et se solde par une mort avant 65 ans. Malgre ce triste tableau, les mefaits du tabac sont generalement minimises par les victimes de la cigarette.

Sur le schema ci-dessous, on voit sur quelles parties du corps humain le tabac agit : Par rapport a un non-fumeur, le risque de cancer d’un fumeur est multiplie par : 10 pour les poumons et le pharynx 7 pour le pharynx 4 pour la bouche et l’? sophage 2 pour la vessie En France chaque annee, quelque 66’000 personnes meurent des consequences du tabac ( soit plus de 10% des deces ) dont 27’000 par un cancer du poumon « selon la ligue nationale contre le cancer ». La France compte environ 15 millions de fumeurs et ce sont les jeunes entre 20 et 25 ans qui fument le plus ( 48% de la classe d’age selon l’OFDT ).

L’usage du tabac entraine en moyenne une diminution de la vie de : 2 a 3 ans pour 10 cigarettes par jour 5 a 7 ans pour 20 cigarettes par jour 8 a 10 ans pour 40 cigarettes par jour C/ Tabagisme passif ( maladies entrainees, chiffres ) La fumee de tabac que respire les non-fumeurs contient essentiellement les memes produits cancerogenes et agents toxiques que la fumee inhalee par les fumeurs. Chez les sujets exposes a la fumee des autres, le risque de cancer du poumon est augmente de 26 % et celui d’infarctus du myocarde de 23 %.

Le tabagisme passif a de graves effets sur la sante chez le foetus pendant la grossesse ainsi que chez les nouveaux-nes et chez les enfants. Les nouveaux-nes de meres qui ont fume pendant la grossesse et ceux qui ont ete exposes a la fumee de tabac dans l’environnement sont beaucoup plus exposes au syndrome de la mort subite du nourrisson. L’enfant vivant dans un tel environnement est expose davantage aux maladies respiratoires, aux atteintes de la fonction pulmonaire et aux infections. La fumee de tabac expose egalement l’enfant a l’asthme.

Le tabagisme passif provoque environ 602 000 deces prematures par an dans le monde : c’est 1% de tous les deces. Les maladies et infections a l’origine de ces morts sont : 379 000 de maladies cardiaques ischemiques ( diminution de l’apport sanguin arteriel a un organe ) 165 000 d’infections des voies respiratoires inferieures ; 36 900 d’asthmes 21 400 de cancers des poumons. Une analyse de la repartition montre que 47% des deces causes par le tabagisme passif concernent les femmes ; quant aux enfants et aux hommes, ils sont touches a 28 (soit 165 000 enfants par an) et 26% respectivement.

III) Des enjeux economiques gigantesques pour l’Etat 1) Couts pour l’Etat En 2010, en France, il a ete estime que les couts directs et indirects du tabagisme etaient repartis entre les depenses de sante, les pertes de productivite et les departs en retraite anticipee. La charge economique globale du tabagisme (et du tabagisme passif) comprend : Les couts induits par les soins associes aux maladies engendrees par le tabagisme, Les couts indirects, tels que la perte prematuree de competences, de productivite et de recettes fiscales des personnes tombant malade ou decedant prematurement en raison du tabagisme,

Les couts imputes aux entreprises en raison de l’absenteisme lie au tabagisme, Les couts divers tels que ceux engendres par les incendies causes par le tabagisme. En 2000, il a ete estime que le tabagisme etait responsable de 10% des deces survenant au cours d’incendies dans le monde entier et que le cout annuel total des incendies lies au tabagisme etait de 27 milliards de dollars. Prevention La prevention du tabagisme est constituee d’un ensemble de mesures ayant pour objectif : d’empecher les jeunes a toucher a leur premiere cigarette, de limiter l’acces au tabac, ’interdire la publicite en faveur du tabac et de ses produits, de sensibiliser le public sur les risques de la consommation de tabac et de l’exposition a la fumee du tabac, de motiver les tentatives d’arret, de faciliter l’arret du tabac, de proteger les non-fumeurs. Ces mesures passent par l’interdiction de la publicite, l’interdiction de vente de tabac aux moins de 18 ans, la protection contre la fumee passive notamment dans les lieux publics. Les campagnes de prevention visent a : informer la population sur les risques du tabagisme pour la sante, ider les jeunes et les enfants a resister a la cigarette, aider les fumeurs a arreter de fumer, responsabiliser les responsables d’entreprises, de restaurants et autres lieux publics sur les risques du tabagisme pour la sante. Campagnes anti-tabac Nous allons prendre l’exemple d’une campagne qui a fait couler beaucoup d’encre. ( Annexe [4] ) Plusieurs associations, ainsi que la secretaire d’Etat a la famille, Nadine Morano, ont demande l’arret de cette campagne anti-tabac qui met en scene des jeunes, dans une position a connotation explicitement sexuelle. ‘Pari reussi pour l’agence de publicite BDDP & Fils : depuis plusieurs jours, tout le monde parle de sa campagne realisee pour l’association des Droits des non-fumeurs (DNF), qui produit des campagnes habituelles du ministere de la Sante. Fini les images dissuasives de poumons ravages et les messages sanitaires sur les paquets. BDDP & Fils et la DNF ont decide de durcir le ton, en montrant un jeune, agenouille devant un adulte, contraint de prendre une cigarette dans sa bouche. Avec un slogan : «Fumer, c’est etre l’esclave du tabac» ». Les jeunes ne sont pas sensibles aux messages traditionnels, les chiffres de la consommation du tabac le prouvent», explique au figaro. fr Remi Parola, directeur de l’association DNF. Le tabagisme des jeunes n’a en effet cesse de s’accroitre en France ces dernieres annees : alors qu’en 2008, les 16-20 ans ne representaient que 14% des fumeurs, en 2009, ils constituent 18% des consommateurs reguliers, selon l’Office francais de prevention du tabagisme. «Quand on fume, on se soumet» Les reactions sont vives depuis la diffusion de cette campagne. Melanger l’addiction au tabac et le sexe est un raccourci ridicule et scandaleux», a reagi Christiane Therry, deleguee generale de Familles de France, dans les colonnes du Parisien. «Je suis inquiete de voir qu’on peut tomber aussi bas pour une juste cause». L’association a porte plainte devant l’Autorite de regulation professionnelle de la publicite (ARPP), qui a abonde dans ce sens, en demandant mercredi le retrait de la campagne, jugee «tres ambigue». Ces campagnes anti-tabac on bien pour but de pousser les gens a arreter de fumer. Cependant ces preventions ne sont pas reellement efficaces.

Danc ce cas la, cette campagne a fait couler plus d’encre qu’elle n’a convaincu de fumeurs a arreter de consommer des cigarettes. Soins medicaux Arret du tabac : le 1er mois de sevrage rembourse Depuis le 1er fevrier 2007, l’Assurance maladie prend en charge un mois de traitement par substituts nicotiniques. Le remboursement partiel (un forfait de 50€ est octroye par fumeur) de certains traitements antitabac est accorde en France depuis 2007, sans pour autant augmenter le nombre de patients traites, probablement en raison d’un manque d’information.

Etant donne que le nombre de consultations enregistrees en tabacologie hospitaliere augmentent, les couts de cette aide au sevrage pour l’Etat ne cessera d’augmenter. > A en croire une etude publiee en 2006 par l’economiste Pierre Kopp et reprise par le site d’information du gouvernement sur le tabac, l’Etat n’est pas perdant sur la ventes de cigarettes. Il estime en effet que le tabac coute environ chaque annee 10 milliards d’euros a la collectivite ( depenses de sante, campagnes de prevention, pertes de production … ), soit environ 160 euros par an et par francais.

Une charge pour la societe francaise mais largement compensee par les recettes engendrees par la vente de cigarettes. L’Etat recupere en effet 80% du prix d’un paquet de cigarettes dont 32% sont reverses a la Caisse nationale d’assurance maladie ( Cnam ). Cela represente plus de 4 euros pour un paquet a 5,20 euros. Resultat, en 2008, ce sont 11,5 millirads d’euros qui sont rentres dans les caisses de l’Etat au titre des ventes de tabac, soit un benefice d’1,5 milliard d’euros par rapport aux depenses. 2) Gains pour l’Etat Financiers et taxes

L’usage du tabac s’est largement repandu dans le monde entier a la suite de la decouverte de l’amerique. Sa commercialisation, mettant en jeux des entreprises et des buralistes, est souvent un monopole d’Etat et sa vente est generalement soumise a de lourdes taxes. Les 28052 buralistes ont vendu, en 2010, pour environ 15,3 milliards d’euros de produits du tabac et ainsi encaisse 12 milliards d’euros de taxes reversees a l’Etat. Les debitants de tabac exercent, en effet, le monopole de la vente au detail des produits du tabac qui leur est confie par l’administration des Douanes et des Droits Indirects dont ils sont les preposes.

Les enjeux economiques lies au tabac sont considerables. Le role de l’Etat a ce sujet est plus qu’ambigu : longtemps fabricant de cigarette par la SEITA aujourd’hui privatise, et ayant encore l’exclusivite de la distribution des autres marques et du prelevement des taxes, il se conduit comme un veritable dealer legal et allie objectif de l’industrie du tabac. En effet, il est certain que l’Etat profite abondamment du tabac. Comme pour l’essence, c’est lui qui tire le maximum de profit de la vente du tabac.

Cela resulte de la volonte de la creation de la SEITA (ou Societe d’exploitation Industrielle du Tabac et des Allumettes), apres un rapport d’Andre Citroen, sous le gouvernement de Raymond Poincare en 1926 le but etait de renflouer les caisses de l’Etat apres les depenses considerables de la premiere guerre mondiale. Les ressources fiscales dues au tabac sont en augmentation constante. En mettant en place une forte campagne anti-tabagique, l’Etat augmente aussi les taxes ce qui ne diminue pas, loin de la, ses revenus. ( Annexe [5] )

Cependant, une partie non negligeable est reversee au budget annexe des prestations sociales agricoles (52%), a la caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salaries (21%), fonds de cessation anticipee d’activite des travailleurs de l’amiante (0,31%), au fonds de financement des prestations sociales des non-salaries agricoles (0,30%), le budget general de l’Etat ne s’attribuant qu’a 26% de ce droit. Cette fiscalite existe partout en europe. Cette taxation lourde est a l’origine d’une contrebande florissante. La contrebande de cigarettes constitue un probleme majeur pour certains etats de la Communaute Europeenne.

En France, chaque paquet de cigarettes vendu en contrebande represente un manque a gagner pour l’Etat de 2,6 €! Creations d’emplois Les professionnels de la sante ont un role essentiel a jouer dans la lutte anti-tabac. Par « professionnels de la sante », on entend les medecins, les infirmieres, les dentistes, les sages-femmes, les psychologues, les psychiatres, les pharmaciens et toutes les autres professions en rapport avec la sante. Aussi, les buralistes vivent essentiellement du tabac car c’est ce qu’ils vendent le plus. Les personnes travaillant dans les usines de fabrication de cigarettes, les cultivateurs de tabac …

Qu’est ce que la tabacologie? La tabacologie est une medecine dediee a l’accompagnement vers l’arret de tabac. En effectuant un diagnostic complet, les tabacologues peuvent alors orienter le patient vers le traitement le plus adapte pour arreter de fumer, ceci definitivement. Un accompagnement regulier et personnalise est d’ailleurs prevu a cet effet. En France, 5200 planteurs repartis sur l’ensemble du territoire . Chaque annee environ 30 000 travailleurs saisonniers sont occupes jusqu’a 6 mois par an dans plus de 60 departements. Impots payes par les usines de production de cigarettes

L’importance economique de l’industrie du tabac dans un pays ou une region d’un pays a ete evaluee par deux differents types d’etudes. Certaines ont montre que l’industrie du tabac a genere des millions d’emplois, laissant entendre qu’une reduction de la consommation de tabac entrainerait la perte de nombreux emplois. D’autres etudes, qui supposent une economie dynamique avec des ajustements entre les industries, ont montre qu’il n’y aurait qu’un impact negatif negligeable, voire un surcroit d’emplois, si le tabac etait elimine de l’economie. On voit que les depenses liees au tabac sont couvertes par les gains que fait l’Etat sur la consommation de cigarettes et l’Etat ne fait pas enormement de profits grace a la consommation de cigarettes. C’est pourquoi on voit une nouvelle politique anti-tabac s’installer. 3) Nouvelle politique anti-tabac creatrice de gains pour l’Etat A/ Description de cette politique anti-tabac La production et la vente de tabac en France font l’objet d’une reglementation, mais ne sont plus depuis 1995 un monopole d’Etat.

La distribution, assuree par les debitants de tabac, fait l’objet d’une taxation particuliere (voir Droit d’accise ( Annexe 6 )). La loi prevoit : la fixation des teneurs maximales en goudron des cigarettes par arrete du ministre de la Sante, l’obligation de faire figurer sur les paquets de cigarettes la teneur en nicotine, en goudrons, et plus recemment en monoxyde de carbone, des avertissements sanitaires, dans un cadre noir et blanc d’une surface minimale de 30% du recto et 40% du verso des paquets et tous autres emballages, a possibilite de locaux distincts ventiles et isoles pour le public, a l’entiere discretion des proprietaires. Le tabagisme est totalement proscrit, y compris a l’air libre, dans les etablissements d’enseignement (ecole, college, lycee). Dans l’enseignement superieur, le chef d’etablissement peut autoriser de fumer a l’exterieur des locaux. Suppression de la publicite, des sponsors, des acteurs fumants, fumeurs dans les teles-realite. La loi Veil (1976) suivie de la loi Evin (1991), codifiees dans le code de la sante publique et dans le code du travail, interdisent notamment :

De fumer dans les lieux affectes a un usage collectif (y compris les locaux des gares et moyens de transport), sauf dans les emplacements expressement reserves aux fumeurs ; ces lieux sont definis par decret. Propagande ou publicite, directe ou indirecte, en faveur du tabac et des produits derives (y compris pour tous les evenements sportifs en France, et elle s’applique aux retransmissions televisees d’evenements a l’etranger, en obligeant les chaines a prendre toutes les mesures permettant de cacher ces publicites).

Auparavant les publicites pour le tabac etaient beaucoup plus presentent , surtout dans les regroupements sportifs comme les grands prix de formule 1, le Paris-Dakard ( annexe [7] ) et aussi dans les series de tele-realite comme Secret Story ou il etait possible d’apercevoir les candidats fumer dans la premiere saison. Cependant, dans la deuxieme saison les cigarettes etaient brouillees a l’ecran et enfin dans la troisieme saison, la production a mis en place un fumoir cache des cameras car desormais les publicites pour le tabac sont interdites par la loi Evin.

La loi Evin, du nom de son auteur Claude Evin (ou loi du 10 janvier 1991 relative a la lutte contre le tabagisme et l’alcoolisme), lutte contre le tabagisme en etablissant le principe d’une interdiction de fumer dans les lieux affectes a un usage collectif, ainsi que dans les lieux collectifs de transport. De suite apres que la loi ait ete etablie, les publicites pour le tabac ont ete brouillees lors des diffusions de grand prix de formules 1 et autres, puis ont ete supprimees. Cette interdiction concerne aussi tous les evenements sportifs en France.

Elle s’applique egalement aux extraits televises d’evenements a l’etranger en obligeant les chaines a prendre toutes les mesures permettant de cacher ces publicites. De plus de nouvelles restrictions concernant le design de l’affichage sur les paquets de cigarettes a ete modifie. Ces changements sont importants et tres voyants, cependant pas tres utiles selon la plupart des fumeurs. Sur la face la plus visible, l’un des deux messages : Fumer tue ou Fumer nuit gravement a votre sante et a celle de votre entourage et sur l’autre face, une photo accompagnee d’une legende illustrant es dangers du tabac et ses effets sur l’organisme. B/ Les dessous de cette nouvelle politique anti-tabac Augmentation du prix des paquets et ses effets :  »Le prix du tabac augmente de 6% lundi, une hausse jugee insuffisante par les associations de lutte contre le tabagisme.  » Au total avec cette nouvelle augmentation du prix du paquet de cigarettes, les recettes de l’Etat sur le tabac devraient augmenter de pres de 600 millions d’euros alors que cette industrie rapportait deja 10 milliards d’euros de taxe et 3 milliards d’euros de TVA.

Aussi, les paquets de cigarettes connaitront quant a eux une hausse de 30 centimes d’euros en moyenne ce qui ne devrait pas dissuader les fumeurs bien evidemment au grand desarroi des associations anti-tabac qui demandaient une augmentation d’au moins 10%. Mais les pouvoirs publics ont refuse car ils tiennent a assurer les recettes fiscales tres juteuses qui en decoulent. On voit ici le faux discours anti-tabac que mene l’Etat. Cette hausse n’a d’ailleurs pas modifie sensiblement les ventes des buralistes qui n’ont baisse que de 0,2% sur les huit premiers mois de 2010 par rapport a 2009.

Les donnees du barometre sante 2010 montrent que la consommation de tabac a augmente de pres de 2% entre 2005 et 2010. – Pour les jeunes par exemple, cette hausse n’influence pas la consommation de cigarettes, ils iront moins souvent manger au kebab, au mc donalds, ils iront moins souvent au cinema etc mais continueront de fumer. ( Annexe [1] ) – Pour les buralistes, cette hausse risque de « relancer les achats de cigarettes en dehors du reseau officiel ». C’est-a-dire de l’autre cote des frontieres (Espagne, Belgique, Allemagne, Suisse) ou les cigarettes sont 20 a 30% moins cheres, a la sauvette ou sur internet.

Ce sera donc un manque a gagner pour ces derniers. Nous pouvons donc constater que la hausse du prix des paquets n’affecte pas de maniere sensible la consommation de cigarettes. En effet, il y a une hausse de consommation de tabac malgre la hausse du prix des paquets ce qui montre que la politique anti-tabac n’est pas efficace et qu’elle n’a apporte que des profits en plus pour l’Etat. Nous pouvons donc conclure que l’Etat se sert de cette nouvelle politique anti-tabac, non pas pour diminuer la consommation de cigarettes, mais pour s’enrichir sur le dos des fumeurs.

Voila donc les dessous de cette politique anti-tabac ! CONCLUSION : C’est un phenomene de mode qui a une influence nefaste prouvee sur la sante mais surtout un immense enjeu economique pour l’Etat. Il est possible qu’avec l’augmentation de couts, la nouvelle politique anti-tabac diminue considerablement la consommation de tabac mais que cet enjeu economique se reportera sur de nouvelles maniere de consommer. La cigarette peut passer de mode mais non le besoin humain de fumer. Nouveaux produits comme la cigarette electronique, fumoirs dernier cris …