Tpe acides

Tpe acides

II) Demonstration des effets des acides.

1) Sur differents materiaux.

A) Le cuivre: Materiel:

– Acide chlorhydrique de concentration 3 mol/l – Acide sulfurique de concentration 3 mol/l

– Acide nitrique de concentration 3 mol/l

– 3 tubes a essai avec bouchon

– Une pipette graduee

– Poudre de cuivre Recomandation:

Experience a faire sous hotte, a cause de potentiels gaz toxiques.

(NO2) Protocole:

On verse dans le premier tube a essai 8 ml d’acide chlorhydrique que l’on preleve a l’aide de la pipette, puis on renouvelle l’action dans le seconde tube a essai mais avec de l’acide sulfurique et dans le troisieme tube avec de l’acide nitrique. Puis on introduit dans chaque tube a essai 8 mg de poudre de cuivre. On bouche chaque tube et on remue legerement.

Observations: On observe qu’il n’y a aucune reaction entre l’acide chlorhydrique et le cuivre, ainsi qu’avec l’acide sulfurique et le cuivre. Effectivement l’acide sulfurique a besoin d’etre concentre et chaud pour reagir avec le cuivre, or ils sont ici places a temperature ambiante.

Or dans le troisieme tube ou l’on avait introduit l’acide nitrique, la solution est coloree en bleu et la poudre de cuivre a completement reagi. On observe aussi la formation d’un gaz de couleur orange. La couleur bleue de la

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
solution initialement incolore est donne par les ions Cu 2+, tandis que le gaz de couleur orange est du dioxyde d’azote NO2. Conclusion: Seul l’acide nitrique reagit a temperature ambiante, avec pour equation: 3Cu + 2NO3- + 8H3O+ a 3Cu2+ + 2NO + 12H2O Le NO2 est ensuite obtenu avec la reaction du dioxygene de l’air et le NO.

B) L’aluminium: Materiel:

– Acide chlorhydrique de concentration 3 mol/l Acide sulfurique de concentration 3 mol/l

– Acide nitrique de concentration 3 mol/l

– 3 tubes a essai avec bouchon

– Une pipette graduee

– Poudre d’aluminium

– Allumettes

– Nitrate d’argent

– Soude Protocole:

On verse dans le premier tube a essai 8 ml d’acide chlorhydrique que l’on preleve a l’aide de la pipette, puis on renouvelle l’action dans le seconde tube a essai mais avec de l’acide sulfurique et dans le troisieme tube avec de l’acide nitrique. Puis on introduit dans chaque tube a essai 8 mg de poudre d‘aluminium. On bouche chaque tube et on remue legerement.

Observations: Rien ne se produit dans les tubes avec l’acide sulfurique et l’acide nitrique. Cependant dans le tube contenant de l’acide chlorhydrique, on observe une effervescence et le tube chauffe, la reaction s’emballant parfois. Apres quelques instants le gaz qui se degage purge l’air du tube. Une flamme presentee a l’orifice du tube produit un jappement caracteristique. Donc le gaz degage est du dihydrogene. On ajoute ensuite du nitrate d’argent a la solution, on observe la formation d’un precipite blanc qui noircit a la lumiere. La solution contient donc des ions Cl-.

Dans un autre tube contenant la solution d’acide chlorhydrique avec l’aluminium, on ajoute quelques gouttes d’une solution de soude. Il se forme un precipite blanc. Cette reaction caracterise la presence d’ion aluminium III: (Al3++ 3 Cl-) + 3(Na++ OH-) a Al(OH)3 + 3(Na+ + Cl-)

Conclusion: Seul l’acide chlorhydrique reagit vraiment avec l’aluminium par l’equation-bilan: 2 Al + 6 (H++ Cl-) a 3 H2 + 2 (Al3+ + 3 Cl-)

Conclusion generale: Contrairement aux a priori, tous les acides ne reagissent pas avec n’importe quelle espece chimique et certains ne reagissent seulement sous certaines conditions comme la temperature ou la concentration

Acide pour deboucher canalisation

Les tissus:

A) Le coton Materiel:

– Acide chlorhydrique de concentration 3 mol/l

– Acide sulfurique de concentration 3 mol/l

– Acide nitrique de concentration 3 mol/l

– 3 tubes a essai avec bouchon

– Une pipette graduee

– 3 bouts de coton de dimension 4 x 4 cm

Protocole: On place dans chaque tube a essai un bout de coton. Ensuite on verse 8 ml a l’aide de la pipette graduee dans le premier tube d’acide chlorhydrique, le second de l’acide sulfurique et le troisieme de l’acide nitrique. On bouche les tubes et on remue legerement. On laisse ensuite reposer pendant une semaine. Observations:

On observe que la taille n’a pas varie pour chaque tissu? Cependant la rigidite a ete modifie, le coton qui a reagi avec l’acide sulfurique est tres fragile et se dechire facilement, avec l’acide nitrique la rigidite du coton est moyenne, le tissu se dechire peu facilement. Cependant avec l’acide chlorhydrique, la ridigite du tissu n’a pas varie, elle est restee tres forte et le tissu est donc quasi impossible a dechirer. Conclusion: La specifie des acides est donc bien verifiee, certains comme l’acide sulfurique reagissent beaucoup plus avec le coton, ce qui fragilise sa structure et explique donc les observations constatees.

B) La laine Materiel:

– Acide chlorhydrique de concentration 3 mol/l

– Acide sulfurique de concentration 3 mol/l

– Acide nitrique de concentration 3 mol/l

– 3 tubes a essai avec bouchon

– Une pipette graduee

– 3 fils de laine de longueur 5 cm et de largeur 1 cm

Protocole: On place dans chaque tube a essai un fil de laine. Ensuite on verse 8 ml a l’aide de la pipette graduee dans le premier tube d’acide chlorhydrique, le second de l’acide sulfurique et le troisieme de l’acide nitrique. On bouche les tubes et on remue legerement. On laisse ensuite reposer pendant une semaine. Observations:

On observe que le fil de laine n’a pas reagi avec l’acide chlorhydrique, mais a cependant tres bien reagi avec l’acide sulfurique: le fil a diminue de moitie de taille et a pris une couleur jaune orangee. Tandis que pour l’acide nitrique, la rigidite du fil a simplement ete diminue. Conclusion: Chaque acide engendre une action specifique sur une meme espece chimique. Lorsque l’organisme traite est encore plus complexe, la probabilite que l’acide reagisse avec l’un de ses composants augmente donc encore. Ici la laine a grandement reagit avec l’acide sulfurique, mais moins pour les autres.

Il reste donc a voir que se passerait-t-il sur un organisme encore plus complexe comme un etre vivant: les vegetaux.

3) Les vegetaux Pour cette experience, nous avons cueilli 3 feuille provenant du meme arbre et ayant environ la meme taille.

Materiel:

– Acide chlorhydrique de concentration 3 mol/l

– Acide sulfurique de concentration 3 mol/l

– Acide nitrique de concentration 3 mol/l

– 3 tubes a essai avec bouchon

– Une pipette graduee

– 3 feuilles d’erable

Protocole: On introduit dans chaque tube a essai une feuille d’erable.

Ensuite on verse 8 ml a l’aide de la pipette graduee dans le premier tube d’acide chlorhydrique, le second de l’acide sulfurique et le troisieme de l’acide nitrique. On bouche les tubes et on remue legerement. On laisse ensuite reposer pendant une semaine Observations: On constate que chaque feuille a subit une decoloration importante. Effectivement, leur teinte autrefois verte est maintenant jaune voir meme transparente. L’hypothese pourrait etre les acides ont affectes la cholorophyle contenue dans les feuilles et donnant la couleur verte specifique a la feuille. Ainsi cela expliquerait pourquoi elle a subi une decoloration.

On constate aussi que leur rigidite a fortement diminue. Leur structure a ete grandement fragilise. Conclusion: Sur un organisme plus complexe, la probabilite qu’un acide reagisse et cause d’importants degats est tres grande. Ici les trois acides ont reagit sur le meme organisme alors que pour des materiaux plus basiques, seulement un d’entre eux reagissait. Conclusion generale: Les acides peuvent donc avoir des effets tres dangereux dans l’environnement et deteriorer completement la faune et la flore ainsi que la qualite du « sol ». Mais comment ces acides se repandent-t-ils dans la nature et par quel moyen l’affecte-t-il?