TP neuro L3 psychologie

TP neuro L3 psychologie

Sommaire – Introduction générale4 Il – Electroencéphalographie (EEG) 5 1 — Introduction/cadre théorique……… 5 2 – Matériel et méthode. ……. 5 – Population…. 2-1 2-2 Dispositif expérimental ………….. 5 2-3 – Protocole expérimental……….. 6 2-4 – Variables dépendantes et indépendantes 5 2-5 – Méthode d’analyse… 2-6 Hypothèses opérationnelles…. 4 – Discussion…………. 5 — Conclusion…. p g Il – Electromyograph 1 – Introduction/cadr 2- Matériel et 9 2-1 – Population….. 2-2 – Dispositif expérimental…….. 9 2-3 – Protocole expérimental…………

IO 2-4 – Variables dépendantes et indépendantes 9 3- Résultats…………….. 5 — Conclusion………… 13 2-5 Méthode d’analyse. 10 2-6 – Hypothèses opérationnelles 10 4 — Discussion……. 11 12 IV – Electrocardiographie (ECG) 13 1 – Introduction/cadre théorique…….. 13 2 — Matériel et méthode. 2-1 – Population……………… 3 – Résultats……. — 4 – Discussion…….. VI – Discussion générale 21 opérationnelles……….. 14 3 — Résultats. 15 5 – Conclusion…… 16 Audiométrie. 1 – Introduction/cadre théorique……. 7 2- Matériel et méthode… 7 . 17 2-2 – Dispositif expérimental…… 18 2-3 – Protocole expérimental…. . …. 18 2-4 – Variables dépendantes et indépendantes 17 . 18 2-6 – Hypothèses opérationnelles. 18 . 20 VII – Conclusion générale 22 VIII – Bibliographie 23 IX — Annexes 24 – Introduction

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
générale L’investigation du corps humain par l’image repose essentiellement sur l’examen, les progrès médicaux ont été très considérables depuis la mise en place de ces derniers, que ce soit au niveau du diagnostic, du traitement ou du dépistage des pathologies.

Le succès de ces techniques s’explique rincipalement par le fait que l’information médicale qu’elles apportent est de plus en plus précise par rapport à la nocivité de la pathologie, aussi cela donne de l’aide aux recherches scientifiques, surtout à celles qui sont en relation avec la santé.

Dans le cadre des séances des travaux pratiques, les expériences ont été réalisées sur des p ant aucunes pathologies 2 sur des personnes n’ayant aucunes pathologies dépistées, le réel but ici était d’illustrer notre cours de neuro-psychophysiologie au sujet des niveaux de vigilance qui sont en relation avec les différentes parties du corps humain. Durant ce TP nous avons étudié 4 appareillages, l’Electroencéphalographie, l’Electromyographie, Electrocardiographie et l’Audiométrie.

L’expérience consiste à utiliser diverses méthodes subjectives, demandant donc la participation du sujet, afin de déterminer les activités de différents niveaux du système nerveux (cerveau, muscles, organes, sens) à la suite de plusieurs conditions. Les enregistrements électrophysiologiques étudient des phénomènes bioélectriques, le principe est d’enregistrer des potentiels électriques de différents niveaux du système nerveux, ar des électrodes placées sur la peau.

Les moyens d’étude sont l’électrostimulation et l’enregistrement de l’activité électrique de la structure nerveuse ou musculaire. [1] L’audiomètre, lui, permet d’évaluer l’acuité auditive et ici nous allons comparer le niveau d’audition d’un sujet par rapport à des valeurs normales établies sur une large population d’adultes considérés comme normo-entendants. [2] Lors de nos travaux pratiques nous nous demanderons de quelle manière les niveaux de vigilance varient selon les activités du corps humain. 3