TP Electrotech 2

TP Electrotech 2

TP NOI Étude des circuits triphasés 1) Montage étoile, récepteur triphasé équilibré, distribution 4 fils Suite à la réalisation de la première manipulation, nous avons pu relever les valeurs suivantes : Tensions simples V1 = 236,2 V 236,5 v V3- 235,9 v Tensions composées U12= 410V Ul 408,9 V IJ23= 409 V Courants 0,97 A 0,93 A 13 0,89 A or 5 Sni* to View Nous avons construit un diagramme de Fresnel suivant le modèle ci-après (non à l’échelle). Courants et tensions sont en phase, parce que le récepteur est équilibré. 600

Nous trouvons alors une valeur de IN— – 1,5A. Nous avons également cherché cette valeur avec la méthode des nombres complexes. Pour Il : Déphasage nul par rapport à la référence V1 D’où en notation complexe : Il 1,6 (cos 0+ i sin O) 1,6 Pour 12 : Déphasage de -2rr/3 par rapport à la référence V1 D’où en notation complexe : 12 = 2,2 (cos (-211/3) + i sin (-211/3)) pour 13 : Déphasage de Tr/3 par rapport à la référence V1 D’où en notation complexe: 13 – 1,7 (cos (Tt/3) 4 i sin (TL/3)) Il +12 413 • IN = O (Addition vectorielle)

D’où en notation complexe : :

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
– = 1,9 A IN 1,6 + 2,2 (cos (-21-1/3) + sin (-211/3)) + 1,7 (cos (TT/3) + i sin (TL/ IN = 1,6- – i+ 0,85 + 1,47i On en déduit donc la valeur absolue de IN Nous remarquons une différence entre la valeur de IN que nous avons relevé et les valeurs trouvées grâce au diagramme de Fresnel et à la méthode des complexes. Cela peut-être dû à un manque de précision lors de l’addition des vecteurs au niveau graphique et aux arrondis dans les calculs des complexes. 3) Montage étoile, récepteur déséquilibré, distribution trois fils

Tensions V1 283,1 V VIO= 283,1 V V20= 309,2 v 139,9 v VON – 11=060A 1. 05 A 13 1. 24A Détermination du point étoile et de la valeur efficace de VON Afin de déterminer la position du point étoile nous avons réalisé un schéma suivant le modèle ci-après (non à l’échelle). Par addition vectorielle on trouve VON = 4) Conclusion Nous avons pu vérifier que dans un couplage équilibré les courants de ligne ont la même intensité et le même angle de déphasage avec leur tension de phase. La somme des 3 courants est nulle.

Dans ce cas, le conducteur neutre ne conduit aucun courant et pourrait être supprimé. à vide Calcul des rapports de transformation K- -0,6 -0,35 calcul de Rf A vide, Rf et PIO sont égales. D’où Rf 32,9 w. Calcul de Xm Xrn— LrnbJ – 725, 5 n Calcul du facteur de puissance Cos tp = = 0,14 2) Etude du transformateur en charge 2 4 6 7 8 12 0. 5 1. 5 2. 1 2. 8 3. 3 3. 8 4. 4 IJ2 PAGF un variateur de vitesse 1) Première étude Mesures 0,13 2,4 10 Courant statorique I 2,23 2,25 2,26 2,45 2,66 2,92 3,25 3,32 3,87 Nm 755 750 743 735 726 718 709 707 700 cu