TN1

Question 1 : En quoi rentreprise SEMCO remet en question les principaux principes associés à l’organisation scientifique du travail (Taylor) et à l’administration classique (Fayol)? Illustrez votre réponse ? l’aide d’extraits tirés du cas et démontrez clairement les liens que vous faites avec les principes de l’organisation scientifique du travail et de l’administration classique. Pour identifier les principes associés à l’organisation scientifique du travail ainsi que l’administration classique, il existe certaines divergeances importantes face au cas de la compagnie SEMCO.

L’administration clas rentabilité de l’entre oivent être spécialis employés ont des co sera plus grande. po to View nextÇEge rtance sur la ail. Les employés e. Si Pensemble des leur performance emler encourage les employés à essayer tous les postes : l’entreprise encourage les employés à changer périodiquement d’activité, de fonction ou d’unité d’affaires. Cette rotation du personnel dans l’entreprise permet de faire accélérer le développement de compétences multiples et d’augmenter la synergie entre les différentes parties de Pentreprise (… ). » Quant à l’organisation scientifique, Taylor favorlse le travail entre les personnes qui l’ont et celles ui l’accomplissent. La SEMCO, elle, s’appuie sur la variété des compétences de son personnel. Pour Taylor, la séparations des tâches est significative entre les employés

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
et la direction. Pour la compagnie SEMCO : «Les employés de la SEMCO n’ont désorm Swlpe to vlew next page désormais plus de titre officel, de bureau fixe, ni de carte d’affaires qui indique leur fonction dans l’entreprise. Il n’existe pas de département des ressources humaines ni de direction des services informatiques.

Les objectifs ne sont écrits nulle part et il n’est pas nécessaire de faire approuver les budgets par un processus formel. »Tous les employés de la compagnie SEMCO participent au processus d’ambauche du personnel, même si la personne postule sur un poste supérieur : «La mise en place d’un nouveau système signifie qu’on va démolir la pyramide, suprimer radicalement des niveaux hiérarchiques, eliminer des tas de titres, briser les chaînes de commandements établis. un Coordinateur ne sera jamais placé sous l’autorité d’un autre, pas plus qu’un Associé ne sera jamais placé sous celle d’un autre Associé. platir la hiérarchie et changera la nature des relations toute entière. 3» pour Taylor, c’est la direction qui choisit ses employés. C’est elle qui organise et qui rationne les tâches. Celle-ci établit le salaire. Les ouvriers n’ont qu’à éxécuter les tâches demandées afin d’obtenir les meilleurs revenus pour l’entreprise. Pour l’organisation scientifique de Taylor : «La sélection et la rémunération des ouvriers méritent d’être faites d’une manière scientifique. La responsabilité de la direction est d’établir une adéquation entre les exigences des tâches et les capacités des ouvriers.

Les systèmes de récompenses et de rémunération au rendement s’avèrent efficaces, étant donné l’intérêt économique des ouvriers. » Selon la compagnie SEMCO : «En général, le salaire est 10% plus élevé que celui des compagnies comparables et l’information sur tous les salaires plus élevé que celui des compagnies comparables et l’information sur tous les salaires est publique (Fisher, 2005). De plus, il n’existe pas de planification de carrière classique, ni l’établissement d’objectifs entre employé et employeur. » Selon l’administration classique de Fayol, le meilleur moyen à prendre pour la rémunération est donnee selon l’effort donné pour rentreprise et que l’employeur et les employés soient satisfaits de ce qu’ils gagnent. Question 2: En quoi Pentreprise SEMCO correspond à certains postulats du mouvement des relations humaines et du modèle participatif? Illustrez votre réponse à l’aide d’extraits tirés du cas* et démontrez clairement la correspondance de ces extralts avec les postulats du mouvement des relations humaines et du modèle participatif.

Pour la division du travail, la compagnie SEMCO est dirigée par un style managérial pour la structure organisationnelle. Les tâches sont différentes mais elles ne crées pas de conflits entre les employés et les ouvriers : «La mise en place d’un nouveau système signifie qu’on va démolir la pyramide, supprimer adicalement des niveaux hiérarchiques, éliminer des tas de titres, briser les chaînes de commandements établis. De plus, dans ce nouveau cadre, un Coordonateur Cet élément aussi contribuera à aplatir la hiérarchie et changera la nature des relations toute entière. » C’est ce qui explique que la division du travail ne crée pas de conflit en ce qui concerne le mouvement des relations humaines. Ensuite, un employé est permis de contrôler sa tâche et de participer à la création de ses objectifs selon le modèle participatif. Ce dernier aide à faciliter l’approbation des décisions par ses employ Ce dernier aide à faciliter rapprobation des décisions par ses employés. La participation de tous démontre des actions récompensées, ainsi ils ont les aptitudes nécessaires pour prendre de sérieuses décisions.

Monsieur Ricardo Semler de la compagnie SEMCO mentionne que : «l’iniative Out of your mind vise la proposition de nouvelles idées par les employés. L’intention est de mettre de côté des solutions habituelles et de présenter de nouvelles idées. Toute idée est d’abord considérer, aussi inhabituelle qu’elle puisse être. Afin de soutenir l’émergence de nouvelles idées, les employés sont aussi invités ? changer régulièrement d’activité au sein de l’entreprise. 7» Au début, le mouvement des ressources humaines nous informait que les liens de solidarité étaient rompus entre les groupes.

Maintenant, Monsieur Lewin constate que : «la discussion et la décision du groupe sont efficaces non seulement pour modifier les attitudes mais aussi pour assimiler de nouvelles orientations. Le style de gestion peut être différent pour tous. Fisher nous mentionne que : «Souvent, la gestion de la SEMCO est perçue comme un cas unique, étrange et qui n’est pas concevable dans dautres organisations ou dautres contextes culturels. C’est une manière discrète de douter des pratiques d’affaires de la SEMCO.

D’autres réactions sont plus intenses, telle l’accusation de la Fédération industrielle selon laquelle Ricardo Semler sape l’autorité managériale. 9» Nous avons les mêmes résultats de travail et de performance si tous les employés sont formés de la même façon. Par conte, ce n’est pas le cas, car les entreprises ont toutes leur manière de fonctionner afin PAGF conte, ce n’est pas le cas, car les entreprises ont toutes leur manière de fonctionner afin que le mouvement des relations humaines ainsi que le modèle participatif soient respectés.

Tout dépend de chacun des membres du groupe. La directlon doit s’assurer que toutes les techniques soient conformes à son entreprise, donc elle devra attirer l’attention de tous. Question 3 : En quoi l’entreprise SEMCO remet en question certains principes associés au capitalisme industriel et au capitalisme financier? démontrez clairement les liens que vous faites avec les principes associés au capitalisme industriel et au capitalisme financier.

D’une part, le capitalisme industriel investit matériellement dans les moyens de production et utilise les investissements à moyen et à long terme. Les employés sont engagés en grand nombre, car il faut maximiser la production. Le système économique est lié avec la pensée taylorienne en ce qui concerne le type de gestion, soit la chaine de montage. D’autre part, le capitalisme financier, lui, désire maximiser à plus court terme afin d’obtenir les plus hauts profits dans les plus courts délais. C’est pourquoi il utilise l’immatérialité spéculative.

Chez la compagnie SEMCO, Semler mentionne que le capitalisme est axé sur les valeurs sociales avant le capitalisme industriel ou le capitalisme financier : « Nous venons de découvrir une entreprise qui adopte une vision ifférente de la gestion par rapport à d’autres entreprises de sa taille. En effet, la gestion à la SEMCO est basée sur des valeurs socialistes. De manière générale, on respecte plus les aspects anthropologiques et humains que les aspe anthropologiques et humains que les aspects politiques. 0» un des aspect particulier chez SEMCO est la difficulté de considérer le partage des profits. Selon Ricardo, ceci s’agit d’un partage de profits, il n’y a aucune compétition entre les employés et il désirent tous le succès commun : «l_e partage de profit constitue la deuxième valeur de base chez SEMCO. Contrairement à d’autres organisations où le profit est automatiquement distribué aux actionnaires, les employes prennent en main cette décision car cette possibilité les incite à mieux effectuer leur travail. 1 La différenciation du capitalisme financier est un autre aspect puisque la SEMCO est une entreprise qui est ouverte à rintéressé. Une entreprise de type capitalisme financier est sous l’effet contraire car une personne de l’extérieur peut obtenir une rencontre avec les employés de la SEMCO afin d’en connaitre plus sur l’entreprise : Une personne qui est intéressée ar l’entreprise d’une manière générale a donc la possibilité de rencontrer des employés de SEMCO pour discuter des éventuelles posslbilités d’embauche Il s’agit d’une autre manière pour l’organisation d’élargir son réseau. 2» Afin, pour une entreprise de type industriel, cette visite serait perçue comme un moment de distraction et sera nuisible à la production, alors que pour le capitalisme financier, cette visite est comme une grande perte de temps car ceci lui ferait perdre des ventes ou bien ceci ne permettrait pas à l’individu d’être aussi productif qu’il devrait l’être pour sa compagnie.