titus

titus

Né le 24 octobre 51, Titus Flavius Domitianus, fils de Vespasien et frère de Titus, accède à l’Empire en 81. Son règne commence bien : il développe l’agriculture italienne (loi sur les terres abandonnées dès 82, édit protégeant la viticulture) ; il active de nombreuses constructions (vaste demeure sur le Palatin, temple de Jupiter Capitolin, Forum dit de Vespasien, arc de Titus, nombreuses routes) ; il légifère (tables de Salpensa et de Malaca) ; il s’attache en particulier à Jupiter et à Minerve, et s’appuie sur l’armée, dont il augmente la solde.

Certes compétent, il est aussi aigri car Vespasien et Titus l’ont ?carté du pouvoir ; il est de plus violent et autoritaire : il se fait appeler « seigneur et « Jupiter La second Domitien persécute I phi, Swip next page chrétiens (son cousin Suipe to Wew next page saint » et même a la tyrannie. logues, les juifs, les ? ) et surtout les sénateurs : certains, accusés de lèse-majesté, sont contraints au suicide ; d’autres complotent (Saturninus en 89). L’empereur s’appuie alors sur les chevaliers, qu’il met au- dessus des affranchis à la tête des grands services de l’État. Cette époque est aussi marquée par des guerres.

Agricola oursuit

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
la conquête de la Bretagne, Frontin bouscule les Chattes (83), et l’Empire s’agrandit de l’angle Rhin-Danube, les Champs Décumates. En Afrique, les Nasamons sont battus. Mais le roi des Daces, Décébale, vainc le légat de Mésie, Oppius Sabinus (85), puis le préfet du prétoire, Cornelius Fuscus. Malgré la victoire de Tettius Julianus aux Portes de Fer (89), Domitien préfère traiter. L’armée est humiliée, les sénateurs ont peur : ce contexte facilite le complot de Domitia Longina, l’impératrice, et de Petronius Secundus, le préfet du prétoire : Domitien est poignardé le 18 septembre 96. 2