Thomas more, utopie

Thomas more, utopie

Thomas More, Utopie INTRODUCTION Thomas More est un juriste, historien, th? ologien et homme politique anglais n? en 1478. Grand ami d’Erasme, philanthrope, il participe pleinement ? l’humanisme chr? tien, dont il ? tait le plus illustre repr? sentant anglais dans une ? poque charni? re entre le Moyen ? ge et la Renaissance. Le roi Henri VIII le fera d? capiter le 6 juillet 1535. Thomas More est surtout connu pour son essai politique et social Utopie. Ce texte est un extrait de la deuxi? me partie d’Utopie, oeuvre de cet humaniste anglais, qui propose d’abord une critique de la soci? ? de son ? poque puis un mod? le id? al. Cet extrait pr? sente un aper? u assez pr? cis de ce qu’est l’oeuvre de Thomas More. En effet, on se rend compte que l’utopie a une vis? e argumentative. Elle contient ? galement les th? mes de la pens? e humaniste. I) L’importance du travail 1) critique des soci? t? s de son ? poque 2) Le fonctionnement de l’Utopie, une soci? t? ? un fonctionnement id? al II) Une critique virulente des soci? t? s de son ? poque 1) Leurs d? fauts 2) L’exemple d’une

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
soci? t? et d’un monde parfaits, l’Utopie III) Les proc? ? s employ? s pour convaincre 1) La forme du texte 2) Les autres proc? d? s I) L’IMPORTANCE DU TRAVAIL 1) Critique des soci? t? s de son ? poque Thomas More fait la critique des soci? t? s de son ? poque. Il critique le fonctionnement des autres soci? t? s. Il utilise en effet un vocabulaire p? joratif ? l’? gard des ?? autres peuples??? : ?? faquins en armes?? , ?? paresse?? , ?? inutiles?? , ?? superflues??. A partir du th? me du travail, il d? veloppe une critique compl? te de cette soci? t? et propose ainsi une solution ? l’image de l’Utopie.

Dans les soci? t? s de son ? poque, il montre que ceux qui dominent sont dispens? s de travail et r? v? le ainsi les in? galit? s pr? sentes dans toutes les soci? t? s, ce qui est d’ailleurs montr? par l’anaphore ?? Ajoutez-y?? qui r? v? le l’agacement de l’auteur face ? ces in? galit? s. 2) Le fonctionnement de l’Utopie, une soci? t? ? un fonctionnement id? al Tout le monde travaille m? me les femmes (?? la presque totalit? des femmes d’abord?? , ?? la moiti? de l’humanit? ) ce qui met en exergue l’? volution de la place des femmes dans la soci? t? partir du XVIe si? cle. Le travail est ? galement r? parti avec seulement six heures de travail quotidien? : la r? ponse ? la question rh? torique ?? Si chacun ne travaille que six heures ??? , c’est-? -dire ?? Bien loin de l? traduit la facilit? , l’aisance avec laquelle on pourrait aboutir ? une soci? t? au fonctionnement id? al. Cette soci? t? est bas? e sur la solidarit? et l’entraide, deux valeurs essentielles pour le travail. Thomas More oppose constamment le bon et le mauvais d? veloppement. Il commence en effet par poser une question, puis y r? ond en ? voquant le fonctionnement en Utopie, le bien, puis celui des ?? autres peuples?? , le mal. Mais que va-t-il exactement critiquer?? II. Une critique virulente des soci? t? s de son ? poque 1) Leurs d? fauts Thomas More fait des attaques tr? s nettes de la soci? t? contemporaine. Il oppose la soci? t? de l’? le de l’Utopie avec celle des autres peuples par comparaison, en prenant un exemple pr? cis : celui de l’organisation du travail o? chez les Utopiens, le travail est planifi?. La comparaison est un ? l? ment de l’argumentation. Il va out d’abord d? noncer la fonction ?? oisive?? des ?? religieux?? en les ridiculisant, notamment en utilisant l’expression exclamative ?? combien nombreuse et bien oisive?!??. Il critique ? galement les ?? nobles?? , eux aussi victimes de la moquerie de Thomas More qui les d? signe par le terme ?? ceux?? , qui dans ce texte d? tient un sens plut? t p? joratif. Il critique les soldats (?? lie de faquins et armes?? ) et les mendiants. Il d? nonce ? galement les personnes qui ne font pas avancer la soci? t? en raison de l’inutilit? de leur activit? , d? onciation appuy? e par l’implication du lecteur par l’expression ?? Demandez-vous? maintenant combien?? Il critique enfin ceux qui s’engourdissent dans l’oisivet? et le luxe (?? couvrir leur paresse?? , ?? s’engourdit dans l’oisivet? et la fain? antise?? ). 2) L’exemple d’une soci? t? et d’un monde parfaits, l’Utopie Thomas More consid? re qu’il faut se servir simplement des biens de la nature. Il pense que la culture est facteur de progr? s. Le fonctionnement du pays id? al contraste nettement avec celui des soci? t? s de son ? poque. L’humilit? est pr? n? e.