The Ories Des Organisation Chap

The Ories Des Organisation Chap

Théories des organisations Chapitre 1 Les structures des organisations 1. Qu’entend -t-on par structure organisationnelle? Organigramme Structure Cl Organigramme: définit les niveaux de responsabilité et les rôles au sein des organisations Cl Mintzberg: « la structure est la somme des moyens employés pour divise pour ensuite assurer coa PACE 1 ors tinctes, ire entre ces tâches » 4/28/15 Sni* to View Théories des Organisations 2 Une configuration organisationnelle se traduit par une comblnaison de ses structures, de ses processus de coordination et de ses nteractions.

Il doit y avoir une adéquation entre ces 3 dimensions. -Fonctions -Responsabilité stratégique) y joue un rôle privilégié. Elle décide et assure la coordination. – La structure est simple et informelle ce qui lui offre une bonne capacité d’adaptation. -Elle est en revanche financièrement fragile. Exemple : PME 2. 2 – L’organisation mécaniste Standardisation des procédés de travail – L’environnement est supposé simple et stable. L’entreprise se caractérise par une grande taille, le travail est rationalisé et exécuté selon des rocédures standardisées, élaborées par des experts et spécialistes. Les fonctions de support et la technostructure y ont une place prépondérante. Son fonctionnement est efficace, précis mais ce type d’organisation évolue difficilement ou par des changements brutaux.

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Exemple : entreprise de production de masse, administrations publiques. 10 marchés afin de réaliser des économies d’échelle. – Les divisions peuvent se faire selon un produit, une gamme de produits, un pays… Chaque division dispose dune certaine autonomie et se compose d’une ini structure classique. Mais chaque division reste chapeautée par une direction générale qui fixe les objectifs stratégiques. Les fonctions de support sont essentielles car elles assurent la coordination entre les divisions. Chaque responsable de division applique les directives stratégiques choisies par le siège et rend compte des résultats obtenus. Exemple : une entreprise multinationale, Air Liquide. 12 2. 5 – L’organisation innovatrice Décentralisation horizontale et verticale – L’environnement est complexe et dynamique. Cest une tructure adaptée à un environnement qui change. – Elle met en avant Pinnovation par un échange d’information horizontal entre les experts de la technostructure et la fonction support. L’autonomie est forte et est justifiée par la qualification élevée des membres. La base opérationnelle est inexistante : il n’y a pas « d’exécutants Exemple : laboratoire de r rmaceutique *AGF 3 rif s des Organisations 14 2. 7 – L’organisation politisée Pas de domination particulière – I n’y a pas de hiérarchie spécifique. Chacun tente d’imposer son oint de vue en usant du pouvolr dont il dispose. Tantôt les membres de l’organisation s’opposent, tantôt ils coexistent. es décisions prises sont les résultats de ces jeux politiques. Exemple : l’assemblée nationale 15 3.

Les mécanismes de coordination Les mécanismes de coordination envisagés par Mintzberg sont: L’ajustement informel (ou mutuel La supervision directe standardisées D La standardisation des qualifications: La coordination du travail est alors assurée par l’acquisition pour les employés d’habiletés et e connaissances spéclfiques, habituellement avant qu’ils ne commencent le travail (FORMATION) La standardisation des normes: culture, croyances communes, constitue « le ciment qui tient toutes les pierres de la bâtisse de l’organisation » 18 3. Formes d’organisation et mécanismes de coordination (résumé) Configuration structurelle Mécanisme de coordination prlncpal Partie clef de l’organisation Force prépondérante Supervision directe Sommet stratégique Centralisation Standardisation des procédés Technostructure