Th me 3 Economie Chapitre 5 La coordination par le march

Th me 3 Economie Chapitre 5 La coordination par le march

Thème 3. Chapitre 5 : La coordination par le marché : limites et défaillances. l. Le fonctionnement des marchés en concurrence imparfaite. A. Les marchés sont en réalités très éloignés de la concurrence pure et parfaite. Doc 2: 1/ Un ollgopole est une structure de marché où la production est assistée par un petit nombre d’offreurs (vendeurs) et un nombre important de demandeurs (clients) Dans ce type de structure les producteurs peuvent org 2/ Chaque entreprise quelques autres con rents influencer ses concu 3/ Le marché de la pr arché. ortement des IIe peut donc soit ence. hicule est assuré ar un petit nombre de firmes car la part des 15 producteurs les plus importants représente 81 % en 2009 de l’ensemble de la production de voiture. DOC 3 : 2/ La société de BEERS a toujours eu comme objectif le contrôle de la production et de la distribution des diamants dans le monde. Cest donc un comportement qui vise la maîtrise du marché sur lequel l’entreprise se positionne (prix et quantité) 4/ Toute structure de marché a tendance à évoluer vers le monopole, duopole, oligopole.

Doc 4: 1/ Les structures de marché sont la manière dont sont homogénéité du produit, libre

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
entrée et sortie de marché, ransparence du marché et mobilité des facteurs de production. Cependant, les économies de marché de pays développés sont plutôt caractérisées par des situations de marché qui ne respecte pas toutes les conditions ainsi dès que une des conditions de la concurrence pure et parfaite n’est pas rempli on peut parler de marché imparfaitement concurrentiel ou plus généralement de concurrence imparfaite.

Dès lors on peut mettre en évidence différentes structures de marché selon le nombre d’intervenant du côté de l’offre et de la demande Demandeurs Offreurs un (Unique) Quelques-uns Multitude Un (Unique) Monopole bilatéral Monopsone contrarié Monopsone Monopole contrarié Oligopole bilatéral Oligopsone Monopole Oligopole Concurrence parfaite B. Les entreprises mettent en place des stratégies pour renforcer leur pouvoir sur le marché. DOC 1. / L’entreprise Apple arrive à différencier son produit sur le marché par l’innovation, c’ ppelle un monopole comme différent c’est donc une stratégie de 3/ Objectif recherché est de vendre plus. Doc 3: 1/ Un cartel ou entente, c’est un accord passé entre différentes entreprises sur un même marché qui permet de limiter la production et d’augmenter le prix de vente. / Les objectifs sont d’augmenter les profits de chacune des entreprises du cartel, et d’éviter l’intrusion sur le marché de nouveaux concurrents. / Les moyens employés pour atteindre ces objectifs sont la détermination d’un prix commun, la répartition géographique du marché, l’établissement de quotas de production ou encore l’élimination d’un concurrent devenu « trop gourmand » Synthèse Pour être plus efficace et influente sur le marché les entreprises élaborent des stratégies qui conduisent a des situations non concurrentielles, d’une part une entreprise peut chercher a ttirer des consommateurs en innovant ou en multipllant des campagnes publicitaires dans ce cas la différentiation des produits qui en découlent place le producteur en situation de concurrence monopolistique, d’autre part les entreprises peuvent chercher a conclure des accords pour améliorer leur situation et dans ce cas ces coopérations ou ces regroupements sont parfois des stratégies utiles voir indispensables. C. La régulation de la concurrence est nécessaire au maintien de la concurrence. 1/ Le rôle de l’autorité de la concurrence en France, est de veiller au libre leu de la concurre du consommateur. Les moyens utilisés par l’autorité de la concurrence sont non seulement de réprimer mais aussi d’encourager et conseiller en mettant en place des injonctions ou des sanctions pécuniaires (financières) essentiellement sous forme d’amende.

Doc4: 1/ Les opérations de concentration renforcent le pouvoir des acteur sur le marché et donc rendent possible une augmentation des prix et/ou une moindre innovation, c’est le cas de Microsoft. 2/ Dès lors qu’une concentration ne porte pas atteinte à la concurrence et qu’elle nuise pas aux intérêts du consommateur européen la commission européenne autorisera la concentration notamment les opération de concentratlon dans le domaine de la recherche et le développement) 3/ Dans le cas de Microsoft le prix payé par le consommateur a été jugé trop élevé pour des produits sans réelles innovations technologiques. L’apparition de monopoles ou d’oligopoles est le résultat d’une recherche constante pour l’entreprlse de plus de compétitivité.

Pour maintenir des conditions de concurrence acceptables pour le consommateur, les pouvoirs publics cherchent à contrôler les opérations de concentration économique. Par exemple, en Europe, une Commission autorise ou refuse certains projets. Les abus de position dominante, les ententes, sont sanctionnées pour éviter un pouvoir jugé excessif de certaines grandes entreprises sur le marché. Il. Les défaillances d’un marché. A. une information complète est nécessaire au bon fonctionnement du marché. DOC 2 : PAGF Asymétrie d’information c’est quand sur un marché, l’un des 2 acteurs dispose d’une meilleure information. Cette asymétrie, fréquente, risque de compromettre le fonctionnement efficace du marché. / Akerlof explique que le marché des véhicules d’occasions est une illustration typique d’un marche ou l’information est symétrique pour 2 raisons : aucunes informations fiables sur l’état des véhicules est posslble, et l’échange se fera sans que l’acheteur détienne des informations sur le véhicule de même qualité que celles du vendeur, qui lui connaît l’historique de son véhicule. 2/ Le prix moyen est trop faible pour les possesseurs de « bonnes voitures » alors qu’il est attractif pour les seuls vendeurs de « tacos » plus personne n’a intérêt d’acheter une voiture d’occasion et le marché disparait alors que le besoin de voiture d’occasion est réel. / Il faut assurer un minimum d’informatlons fiables par le bials ‘une garantie, ou d’un contrôle obligatoire, d’une expertise qui donnera la côte du véhicule (argus) Risque (ou aléa) moral c’est la situation où un agent, non ou mal informé, ne peut pas contrôler l’action d’un partenaire qui peut en profiter (Par exemple, dans un contrat d’assurance, le client, une fois assuré, peut être incité à prendre plus de risque) 1/ Le risque moral, est le fait qu’un agent économique lorsqu’il est assuré contre un risque se comporte de manière plus risquée que s’il n’était pas assuré. Ily a donc bien asymétrie d’information car l’assureur ne peut pas vrai