test

Etude de cas du brésil : Le brésil est classé parmi les pays du Sud, mais pourtant, il serait comparable face au pays du Nord ! En effet, son agriculture s’est beaucoup améliorée. En 1980, il y avait 30% d’agriculteurs de la population active et des brésiliens étaient mal nourris tandis qu’en 2008, 10% de la population active est agriculteurs et de la population actives est mal nourris.

Cependant, les obèses sont passés de à 13% de la population active. On peut donc affirmer que la situation sociale du Brésil s’est fortement améliorée car les exportations agroalimentaires ont ?té multipliées à la conquête de nouveaux espaces au Brésil. Depuis les années 1950, l’agriculture brésilienne a connu une période de modernis brésilienne est due g du pays. Sa populatio à en 2000.

L’in l’économie qui a été page de l’agriculture l’industrialisation en 1960 le progrès de ugmentation du pouvoir d’achat ainsi que la forte croissance démographique a multiplié les demandes de produits alimentaires, ce qui a poussé à la modernisation de l’agriculture, contrainte à intensifier et à se mécani Swipe to page mécaniser à partir des années 1970. La modernisation de ‘agriculture brésilienne a fait de ca pays, un des premiers producteurs

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
et exporteurs de produits agricoles au monde.

Le Brésil est une puissance agricole mondiale car elle produit en quantité « illimitées » de la nourriture et des agrocarburants Malheursement, l’agriculture productive fait trop d’excès. En effet, l’extension de la superficie cultivée a été multipliée par trois, soit près de 50 millions d’hectares défrichés depuis 1960. Les petits paysans ont créé une organisation paysanne afin d’avoir des terres car la majorité des terres est possédée par n nombre réduit de grands propriétaires terriens ainsi qu’à la production de grandes exploitations rurales, destinée en grande partie à Pexportation au détriment de l’agriculture.

Depuis 2005, le projet FLOAGRI lutte contre la déforestation et protège l’agriculture familiale. Ce projet augmente les rendements agricoles sans défricher la forêt et montre que cela est possible aux paysans brésiliens. En amazone, étant donné qu’une zone de forêt qui vient d’être déboisé n’st généralement pas productrice plus de deux ou trois ans. Les agriculteurs en défrichent une à une. Etude de cas de la Chine 2