TD1

Psychologie sociale des organisations TOI – CSTB Le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) est un établissement public français à caractère industriel et commercial (EPIC), créé en 1947 aux fins d’accompagner la reconstruction d’après-guerre en France. Il était notamment un outil charnière du Ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme (MRU) après la guerre de 1939-1945. Aujourd’hui il est placé sous la tutelle du Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de « Énergie.

C’est aussi un Acteur l’innovation dans le b du Bâtiment (CSTB) e xpertise, évaluation, permettent de répon or4 Sni* to View rce q ervice de tifique et Technique s- recherche, nces – qui lui eloppement durable pour les produits de construction, les bâtiments et leur intégration dans les quartiers et les villes. Il contribue à la qualité et à la sécurité de la « construction durable » en France grâce à 918 collaborateurs (hors filiales, stagiaires et doctorants) au 31 décembre 2012 1,2. , et à ses filiales et ses réseaux de partenaires (nationaux, européens et internationaux). Il dispose de cinq implantations à Champs-sur- Marne, Paris, Grenoble, Nantes et Sophia-Antipolis. 1 – Quels sont la finalité et les métiers du CSTB ? La finalité du CSTB est de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
remplir une mission de service public « répondre aux objectifs du développement durable pour les produits de construction, les bâtiments et leur intégration dans complémentaires .

Recherche et expertise dans tous les domaines de la construction, l’environnement urbain, la santé, les sciences de la communication, de l’économie et du social. Evaluation de la qualité, il essais et certifie les matériaux, produits et parties d’ouvrage. Diffusion du savoir, il propose des technologies de l’information appliquées au secteur de la construction toujours. 2 – Quelles sont les parties prenantes du CSTB, leurs divergences d’intérêts ?

Les parties prenantes du CSTB et leurs divergences d’intérêts sont • Salariés (Politique de rémunération, conditions de travail, etc ) Clients (Ils peuvent chercher à influencer les travaux du CSTB. Divergence d’expertise, délais, couts, ) Pouvoirs publics (Politique générale du CSTB, etc… ) Organismes (Compétition dans le domaine de la recherche) Associations de consommateurs (Evaluation du principe de récaution, collusion d’entreprises, lobbying… ) Quels problèmes cela peut-il poser pour la gestion de cette organisation ?

PAG » OF d y avoir des divergences entre des projets de recherches menés et les objectifs de PEtat 3 – Rappeler les principes de la contingence structurelle et ses facteurs selon Mintzberg. Quels sont les facteurs de contingence pour le CSTB ? Les théories de la contingence structurelle remettent en cause le principe classique du « one best way Elles montrent qu’il n’existe pas UNE structure idéale, mais des structures qui doivent ?tre adaptées à des facteurs de contingence internes (taille, âge, pouvoir, système technique selon Mintzberg… et externes (stabilité et complexité de l’environnement pour le CSTB, on peut analyser les facteurs de contingence : Âge : organisation créée en 1947, donc relativement âgée. Les comportements devraient donc être, selon Mintzberg, formalisés. Taille : grande structure (850 collaborateurs sur 6 sites), qui nécessite donc une structure élaborée. L’environnement est instable, car dépend beaucoup des découvertes scientifiques ; et complexe car fait appel à de ombreux domaines liés.

Pouvoir : le CSTB est un EPIC dont l’organisation doit être en accord avec la politique générale des pouvoirs publics en la matière. 4 – Expliquer pourquoi le modèle des ressources et compétences et pertinent pour faire le diagnostic stratégique interne du CSTB. Dans le cas du CSTB, avec une mission de service public, l’organisation sera moins dépendante de son environnement pour assurer sa pérennité. Son développement dépend de sa capacité à maitriser des savoirs et savoir-faire (compétences distinctives ou clés) pour u sources de manière PAGF3CFd