td 1 2 pdf

td 1 2 pdf

Bérénice Cren lere ES 13/02/2015 Travaux dirigés 1 Doc 1 : Question 1. La dette publique grecque a augmenté entre 2007 et 2011 d’après le tableau de la dette publique dans les pays de la zone euro Ameco publié en 2010. En effet nous pouvons voir qu’en 2007, la dette publique grecque s’élevait a environ du PIB, et en 201 2. La Grèce est placé publique, avec en 201 1 une dette qui sr une dette publique de 119% du PIB. OF4 p g iveau de la dette uivit de l’Italie qui a 3.

L’objectif du plan de sauvetage européen pour venir en aide ? la Grèce est lui ermettre de rassurer les marchés et donc de faire baisser les écarts de taux entre ceux accordés à la Grèce et la moyenne de ceux concédés aux autres Etats. Doc 2 : Question 1. Les marchés n’ont pas repris confiance dans la capacité de la Grèce à faire face à leur dette. 2 Entre le 02/01/2008 et 01/09/2008, le taux d’intérêt sur les titres de la dette dans la globalité, les deux courbes prennent des chemins différents puisque celle de l’Allemagne diminue dès 01109/2009 et celle de la Grèce augmente considérablement à partir

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
de cette date.

En effet le taux de la dette publique de la Grèce atteint un pique de 12,1% le 01105/2010 contrairement ? celui de l’Allemagne qui passe en dessous de la barre des 3%. 3. Le risque économique est que la Grèce ne pourra plus rembourser ses dettes ? un taux aussi élevé, et social est que le pays tombe au fur et ? mesure dans un crise qui mène au chomage et donc au mécontentement de la population. Synthèse : La crise grecque marque le début de la crise de la dette souveraine dans la zone Euro. Elle a obligé les autres membres de la zone euro et le FMI ? ntervenir afin qu’elle ne conduise pas à une explosion de la zone euro.

La crise greque se résume à une incapacité de payer les dettes et à une forte augmentation des défic ts publics. Les marchés se sont aperçus de la mauvaise gestion de l’Etat grec et ont obligé la Grèce à emprunter à des taux extrêmement élevés ce qui a augmenté les déficits et conduit à une réduction des dépenses. Au niveau économique, les mesures strictes dans les dépenses de l’Etat Grec, exigées par le FMI et les autres pays européens, ont conduit à une ausse du chômage, une baisse des salaires et à de nombreuses manifestations. Le contexte de la crise mondiale de 2008 a multiplié les effets de la crise grecque aussi. On peut dire que la crise Grecque commence dès les jeux olympiques d’Athènes en 2004, même SI celle si n’est pas responsable de la crise actuelle, elle n’a fait qu’alourdir les difficultés du pays puisque plus de 11 milliards d’euro on été emprunté pour financer cette événement. La crise financière et économique de 2008 a causé dans des secteurs importants comme le tourisme et e transports maritime une baisse de leur activité de 15%.

On peut donc faire ensuite le lien avec une augmentation du chômage qui passe de 8% à entre 2008 et 2009. ca Grèce est donc un pays surendetté puisqu’entre 1995 et 2007, la dette grecque représentait environ 100% du PIB. La crise de 2008 a vu partit la ce pays. En effet, elle est passée à 142,5% du PIB au début de l’année 2011, pour ensuite atteindre 158% à la fin de cette même année. lere ES 2 Travaux dirigés 2 1. (10 000*37) + 50 000 -3 3 oo = 420 000 nvestissements seront financés grâce à des actions et 12 % grâce l’autofinancement. 2.

La société Chocolat de rêve a privilégié le financement externe direct par fonds propres, car 88 % des investissements seront financés grâce ? des actions. 3. Les actions de cette société ont été introduites coté en bourse. 3. Le prix d’équilibre est de 38,5 E, c’est-à-dire lorsque les offreurs et les demandeurs sont satisfaits. Il y a 800 actions vendues et achetées 38,5 4. Les nouveaux actionnaires de cette entreprise ne sont pas lésés puisqu’ils endent l’action à 38,5 € alors que le prix initiale de cette action était de 37€. . Le cours baisse car il y a plus de vendeurs que d’acheteurs. Exercice de synthèse : La variation du cours des actions résulte de trois facteurs : les performances intrinsèques de la société des facteurs macro-économiques des facteurs psychologiques Lorsque ces 3 facteurs sont favorables, les investisseurs achètent le titre, même ? un cours un peu supérieur au cours actuel : le cours monte et lorsque ils sont défavorable, les investisseurs vendent le titre, même à un cours plus bas que 4