Tartufee

Tartufee

La comedie classique : Le Tartuffe Histoire de la piece La premiere representation de la piece (qui etait inachevee) eut lieu en avril 1664; apres cette representation, la piece fut interdite; les membres de la Compagnie du Saint-Sacrement lutterent pour obtenir cette condamnation. Une nouvelle version de la piece avec le titre Panulfe ou l’Imposteur fut jouee en aout 1667; la piece fut encore interdite malgre le grand triomphe obtenu. En fevrier 1669 le roi accorda l’autorisation pour la representation; grand succes: recettes eclatantes. Preface de Moliere Si l’on prend la peine d’examiner de bonne foi ma comedie, on verra sans doute, que mes intentions y sont partout innocentes, et qu’elle ne tend nullement a jouer les choses que l’on doit reverer…Si l’emploi de la comedie est de corriger les vices des hommes, je ne vois pas pour quelle raison il y en aura de privilegies.  » Analyse de la piece Acte premier. Cet acte ne fait qu’exposer la situation. 1. (exposition):Mme. Pernelle et Flipote (sa servante), Elmire, Mariane,Dorine, Damis, Cleante: Tableau d’une famille bourgeoise. Beaucoup de mouvement sur la scene (7 personnages). La scene est centree autour de Mme.

Pernelle, mere d’Orgon. On parle de Tartuffe qui est en train de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
se faire le maitre de la maison. 2. (exposition) Cleante, Dorine: Encore des informations utiles. Portrait d’Orgon fait par Dorine: realisme, pittoresque, observation comique: « Mais il est devenu comme un homme hebete/depuis que de Tartuffe on le voit entete ». 3. (transition) Elmire, Mariane, Damis, Cleante, Dorine:Informations sur les mariages projetes des enfants. « Il entre » (Orgon). 4. Orgon, Cleante, Dorine: Orgon se presente avec une fixite imperturbable, exprimee par la repetition mecanique des memes termes.

La scene est construite autour de la repetition des repliques. (« Et Tartuffe? « …Le pauvre homme! « ). Mecanisme comique: le jeu des symetries et des contrastes dans les repliques. 5. Orgon, Cleante: deux points de vue opposes s’affrontent. Portrait de Tartuffe par Orgon. Cleante, plein de bon sens, est le « raisonneur »: il faut distinguer la vraie devotion de la fausse devotion. Cleante parle du mariage de Mariane et de Valere. Orgon elude la question. Acte II. Acte consacre au probleme du mariage de Tartuffe avec Mariane. Individualite de cet acte. Role de premier plan: Dorine. C’est comme une piece independante. . Orgon, Mariane: Orgon demande a Mariane d’accepter Tartuffe pour epoux. Developpement surtout verbal. 2. Dorine, Orgon, Mariane: Discussion entre Dorine et Orgon sur ce projet de mariage. Le ton s’echauffe. Tension comique et dramatique dans cette scene. 3. Dorine, Mariane: Dorine exhorte Mariane a lutter contre ce projet. Passivite de la jeune fille qui se croit desarmee. Dorine en souffre. 4. Valere, Mariane, Dorine: Scene de depit amoureux entre Mariane et Valere; Dorine devient spectatrice; apres elle les reconcilie. Moliere a eclaire la piece avec la fin de cet acte. Acte III 1. preparation) Damis, Dorine: Damis va se cacher dans le petit cabinet d’ou il sortira pour reveler la trahison de Tartuffe. 2. Tartuffe, Laurent, Dorine: Dans le dialogue avec Dorine, Tartuffe se fait connaitre; le dialogue insiste sur son hypocrisie. Ses intentions vis-a-vis d’ Elmire ne sont pas devoilees. 3. Elmire, Tartuffe: Scene de seduction. Un des sommets de la piece. Tartuffe: « Ah! pour etre devot, je n’en suis pas moins homme »; « Et c’est en nous qu’on trouve, acceptant notre c? ur/de l’amour sans scandale et du plaisir sans peur.  » 4. (Transition) Elmire, Damis (sortant du petit cabinet ou il s’etait retire), Tartuffe: Damis a tout ntendu? il veut faire un scandale. Elmire cherche a le calmer. 5. (Transition) Orgon, Damis, Tartuffe, Elmire:Damis transmet a Orgon l’information. Orgon reste muet. 6. Orgon, Damis, Tartuffe: Reaction d’Orgon: il se reconcilie avec Tartuffe. Malediction paternelle. 7. Orgon, Tartuffe: Orgon: « Je ne veux pas avoir d’autre heritier que vous ». Acte IV . Le debut d’acte prend la forme d’une fin de conversation; Cleante commence par le mot « oui ». 1. Cleante, Tartuffe: Reproches de Cleante a Tartuffe; celui-ci est redoutable. 2. (Transition) Elmire, Mariane, Dorine, Cleante:tres courte scene de 7 vers. 3.

Orgon, Elmire, Mariane, Cleante, Dorine: La famille tente de dissuader Orgon de donner sa fille a Tartuffe. Liaison des perils: – Orgon peut donner sa fille a Tartuffe. – Elmire propose a Orgon de lui faire voir quels sont les desseins veritables de Tartuffe. 4. (Transition) Elmire, Orgon: Orgon est cache sous la table. 5. Tartuffe, Elmire, Orgon (cache sous la table):Sommet de l’acte IV: Tartuffe va tenter de seduire Elmire: « Le ciel defend de vrai, certains contentements;/ Mais on trouve avec lui des accommodements.  » Elmire veut rester seule. 6. Orgon (sortant de dessous la table), Elmire: Orgon a connu Tartuffe. . Tartuffe, Elmire, Orgon: Orgon detrompe; il chasse Tartuffe mais celui-ci menace: « C’est a vous de sortir ». 8. Elmire, Orgon: Orgon se repent d’avoir ete trop imprudent. Inquietude sur la cassette (on n’en a jamais parle…) Acte V 1. Orgon, Cleante: Ils se demandent que faire; on apprend que la cassette est un depot d’Argas, un proscrit; Orgon l’avait confiee a Tartuffe afin de pouvoir nier qu’il ne l’avait pas (restriction mentale). 2. Damis, Orgon, Cleante: Damis revient sur la scene. 3. Mme. Pernelle, Mariane, Elmire, Dorine, Damis, Orgon, Cleante: Mme. Pernelle croit encore a la vertu de Tartuffe.

Scene gaie. 4. M. Loyal, Mme. Pernelle, Orgon, Damis, Mariane, Dorine, Ellmire, Cleante: M. Loyal apporte l’ordre de quitter la maison; la maison est a Tartuffe. La menace de Tartuffe s’accomplit. 5. Orgon, Cleante, Mariane, Elmire, Mme. Pernelle, Dorine, Damis: des commentaires sur les evenements. 6. Valere, Orgon, Cleante, Elmire, Mariane: Valere revient pour aider Orgon; il est dispose a faciliter sa fuite 7. (Denouement) L’exempt, Tartuffe, Valere, Orgon, Elmire, Mariane, etc. : retournement imprevu pour le spectateur: le roi a su decouvrir l’imposteur. Tartuffe est conduit a la prison.