Systeme d information comptable

Systeme d information comptable

Informatiques. ATTENTION : le système informatique n’est qu’un sous ensemble du système d’information. Le SI a une double finalité : – une finalité fonctionnelle : le SI est un outil de communication et de coordination entre les différents services et domaines de gestion de l’entreprise. Il doit produire et diffuser des Informations nécessaires aux opérations d’une part et aux choix stratégiques et tactiques d’autre part. – une finalité sociale : le SI doit favoriser la connaissance de l’entreprise et la compréhension des choix stratégiques par l’ensemble du personnel.

De plus, il permet de développer un esprit d’entreprise » chez les salariés en facilitant, par la diffusion de l’information, une vie sociale et une culture d’entreprise. – les trois sous-systèmes de base de transformations permettant d’atteindre les finalités retenues. C’est le niveau de la production, des opérations, de chaque service, chaque unité ou chaque entreprise considérés. 2) Le système de pilotage Il est aussi dénommé système de management ou de gestion ou de commande ou encore de décision.

AI se situe à la tête de toute organisation car c’est lui qui pilote le système opérant car c’est lui ui fixe les objectifs et prend les décisions. Exemple : système de management des

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
ventes, de la gestion de la production 3) Le SI Il intervient entre les deux autres. Il apporte les informations opérationnelles nécessaires aux activités et les informations Indispensable à la gestion ( contrôle, ordres ) : l’information apparaît ainsi comme la base de la décision. Ces pourquoi on désigne souvent le SI comme le Système d’Information pour le Management ou parfois Système d’Information pour la Gestion.

Les trois sous-systèmes intériorisent entre eux de la manière vanité . AI – PRÉSENTATION DU SYSTÈME D’INFORMATION COMPTABLE Le système d’information comptable est un sous-système de l’entreprise mais qui peut se décomposer de la même manière que précédemment. L’activité de l’entreprise apparaît aujourd’hui comme un système d’information et, à ce titre, les besoins de gestion des responsables d’entreprise combinaison des 9 périodiquement sur sa situation. Ligne exercice comptable correspond à une période qui sépare la présentation de deux situations.

En général, la période comprend douze mois et correspond à l’année civile. ) Une obligation réglementaire Réglementairement, une entreprise doit justifier de sa situation comptable auprès de l’administration fiscale. Elle doit obligatoirement lui rendre compte de son activité une fois par an, et lui présenter un bilan de sa situation. – Le résultat de l’exercice permettra de calculer l’impôt sur les bénéfices auquel est soumis une entreprise dont l’activité est bénéficiaire. Le bilan permettra de rendre compte de la santé (bonne ou mauvaise) de l’entreprise : situation de trésorerie, endettement, etc.. Le bilan peut prendre un aspect patrimonial ( bilan importable ) ou un aspect fonctionnel ( bilan fonctionnel ). Cc) L’indépendance des exercices Le résultat de l’activité pour un exercice comptable doit prendre en compte tous les biens et services consommés d’une part et vendus d’autre part pendant la période considérée.

Pour pouvoir comparer des résultats d’activité, il est évident que es périodes considérées doivent être de même durée. De) Les principaux documents comptables La comptabilité s’appuie sur le Plan Comptable Général (PIC) qui fournit une liste de comptes codifiés, rationnellement classés, t définis par des règles précises de fonctionnement. A chaque compte est affecté un numéro de compte. Numéro Intitulé du compte des stocks 164 Emprunts auprès des étés de crédits 604 Achats d’études et prêts. Eu services 606 Achats non stockés (eau, énergie… Classe 2 comptes d’immobilisations 607 Achats de Marchandises 205 Brevets, Licences, Marques 613 Locations 211 Terrains 615 Entretiens et réparations 213 Constructions 616 Primes d’assurances 215 Installations, matériels industriels 621 Personnel extérieur à l’entreprise 2182 Matériel de transport 623 Publicité 183 Matériel de bureau et informatif eu 624 4 9 Produits financiers 514 Chèques postaux 77 Produits exceptionnels 530 Caisse 781 Reprises sur mats et provisions (expie. Le Grand Livre ( Compte en T ) présente, tous les mouvements sur chaque compte sous la forme suivante Banque Le Journal est composé d’une suite d’écritures et son tracé est, en principe, le suivant e total de la colonne des débits doit être égale au total de la colonne des crédits. La balance des comptes est un document présentant la liste des comptes utilisés par une entreprise ainsi que la situation de aucun d’eux à une date donnée. Le tracé de ce document n’est pas normalisé. La balance est établie de façon périodique (par exemple chaque mois).

Exemple de tracé . Sauf 19 pas d’un flux monétaire qui indiquerait leur valeur. Exemple : Due tissu stocké dans le magasin de matières premières a été acheté à différentes dates et à des prix différents. Des frais d’approvisionnement (transport, salaire du magasinier, etc…. ) se sont ajoutés au prix tacha. Nous ne connaissons pas quelle est la valeur précise de la pièce de tissu transférée à l’atelier. Cette valeur doit être calculée à partir des différents prix et des frais supplémentaires.

Ce calcul est inévitablement approximatif. ‘objet de la comptabilité analytique est de calculer la valeur des flux internes. Rappelons que les flux de biens et de services consommés par l’entreprise constituent des charges. Le réseau des flux internes nous montre comment les flux physiques d’entrée (ou charges) circulent et se rampaient à l’intérieur de l’entreprise. Les charges se répartissent ainsi entre les éléments du réseau des flux internes (magasins et ateliers).

La somme des charges aboutissant à un élément défini dans le réseau des flux internes est appelée coût : on parlera ainsi de coût de production, de coût d’achat … : la comptabilité analytique permet donc de calculer des coûts. 3. Rappels de comptabilité prévisionnelle Régulièrement, un diagnostic du fonctionnement de l’entreprise doit être établi. Des indicateurs économiques, calculés et regroupés dans un document appelé tableau de bord sont interprétés et constituent une aide à la décision. Il n’existe pas de tableau de bord normalisé : la structure du écument est propre à chaque entreprise.

A partir des indicateurs retenus, les dirigeants tireront un diagnostic économique et un diagnostic financier. De. Façon générale, toute ait se profiter dans ‘avenir afin de faire une estimation de ses futures dépenses et des ses futures recettes. Pour cela, elle établit des budgets pour la plupart de ses grands centres : investissements, approvisionnements, ventes . Par la suite, ces budgets pourront être comparés, via des tableaux de bord, aux sommes réellement perçues ou dépensées. La logique du SIC peut être résumée ainsi :

Le SIC ( analyse spatiale ) : place de la comptabilité générale et de la comptabilité analytique Niveau comptable Tous les jours ( trimestre, année Dès qu’une prise de décision s’impose Comptabilité générale Grand Livre Journal Balance Bilan Résultat Comptabilité analytique Calcul des coûts d’achats, de production , Calcul des coûts de production Comptabilité prévisionnelle Budgets Tableaux de bord COMPTABLE ET FONCTIONNEL Le gestionnaire financier puise dans le système d’information comptable les informations nécessaires à l’analyse financière.

Le bilan est le document central de cette analyse. Étudier sa structure financière, c’est mesurer ses grandes masses et ses grands équilibres avec, comme objectif, la rentabilité de l’entreprise. 1. Le bilan comptable Le bilan se présente comme un tableau des moyens de ‘entreprise, à un instant donné, classés sous deux aspects .

PASSIF = RESSOURCE (d’où vient l’argent) ACTIF = EMPLOI (où va l’argent) Un bilan est structuré ainsi : ACTIF PASSIF Actif immobilisé : Capitaux propres immobilisations incorporelles Provisions pour risques et charges Immobilisations corporelles Dettes . Immobilisations financières dettes financières Actif circulant : dettes d’exploitation Stocks dettes diverses Créances Disponibilités financière Capitaux propres : ce sont les ressources stables de l’entreprise apportées par le propriétaire de cette entreprise ou par les associés, le résultat de l’exercice..