Sujet Type Bac La Mort Du Personnage

Sujet Type Bac La Mort Du Personnage

sujet de Type BAC PES5 CORPUS SUR L’OBJET D’ETUDE ROMANESQUE LA MORT DU PERSONNAGE texte I Roses à crédit, Elsa Triolet 1959 texte 2 Madame Bovary, Gustave Flaubert, 1857 texte 3 Les Trois Mousquetaires Alexandre Dumas, 1844 texte 4 L’Assommoir, Emile Zola 1877 Texte 1 La mort de Martine Martine se laissa aller sur un matelas. Bebert se mit a cote d’elle, l’entoura de ses bras… Il pleurait a nouveau, murmurait des mots sans suite, Pembrassait, la caressait. Voila, voila Elle qui n’a ete qu’a u la mort… e couvercl tombe s’abattait sur au-dessus du sien, il 0 la nuit survenue, ou Swip page e visage de Bebert Martine, il faut que je parte… Je perdrais mon boulot, si je n’allais pas prendre le chargement… Je reviens dans huit jours… Mardi, tu m’entends, Martine ? Mardi en huit… Tu seras la, tu me le promets ? Jure-moi que tu viendras ? C’est promis… dit Martine. Bebert la prit dans ses bras de fer, la descendit du camion et la deposa sous un arbre, face a la cabane. Ne retourne pas a la cabane, lui recommanda-t-il, c’est un cauchemar la-dedans…

La prochaine fois, je t’emmenerai d’ici. Tu verras, je gagne bien ma vie,

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
je te rendrai heureuse… Ne retourne pas a la cabane. Finis de dormir et rentre chez toi, a a Paris. Je te donne rendez-vous ici, dans huit jours… Fais de moi ce que tu veux, mais viens ! Sinon, gare a toi ! Il remonta dans le camion. Martine n’ouvrait pas les yeux, elle entendit seulement le bruit demesure du camion qui demarrait. Elle se debarrassa de la couverture dont Bebert l’avait enveloppee. Le monde etait la, nettoye par la nuit, calme, rajeuni.

Tout allait recommencer avec le soleil, il faudrait prendre le car… il y aurait les doigts des dames et les traites… Martine se leva et traina son corps endolori jusqu’a la cabane, en face. Se retrouver ici — Elle regardait le lit, le buffet, la table… Le jour avait du mal a passer par les vitres sales, mais les rats se tenaient tranquilles. Il faisait plus froid que dehors, humide : d’un geste retrouve, Martine tira un fagot de derriere la cuisiniere… les allumettes etaient par la… elle attendait que les fagots prennent bien pour ajouter les petites buches… uis elle sortit prendre de l’eau au puits. L’eau qu’elle ramena dans un seau etait d’un froid propre, transparent. Il devait y avoir dans le buffet de la menthe ou du tilleul… il y en avait toujours eu. Il y en avait. L’eau bouillait. Du revers de la main, Martine nettoya la table, y posa un bol, sucra sa menthe d’un bonbon… Elle etait chez elle… Apres tout, elle pouvait attendre Bebert ici. Ici ou sa mere a ete heureuse avec tant d’hommes, un seul suffira a son malhe 0 attendre Bebert ici. Ici ou sa malheur a elle.

L’amour, quand ce n’etait pas celui de Daniel, etait le plus violent, le plus atroce des poisons. Le crochet de la suspension etait toujours la, mais se pendre devenait inutile : Bebert ferait l’affaire. Elle se mit a l’attendre. Huit jours plus tard, un camion fou traversait le village, ccompagne de cris, de hurlements. Miracle qu’il n’ait tue personne, ni accroche une voiture ! Le camion s’arreta devant la Gendarmerie Nationale, le conducteur sauta de sa cabine et entra d’un bond dans la piece ou deux gendarmes, avant de se mettre a table, faisaient une belote… ?? Dans la cabane a Marie Venin… dit-il, il faut y aller… Ses yeux bleus etaient injectes de sang, la sueur lui collait les cheveux au crane, les muscles du corps tressaillaient comme la peau d’un cheval agace par les mouches. Qu’est-ce qu’il s’y passe ? demandaient les gendarmes bouclant leurs ceinturons, un accident, un rime ? Les rats ! cria l’homme, les rats ont devore la fille a Marie… Ils ont du l’attaquer en masse… C’est plus qu’une charogne ! Elle n’a plus de visage… Il sortit en deux enjambees, sauta dans le camion, demarra… s gendarmes enfourchaient leurs bicyclettes. C’est en 1958 qu’est apparue sur le marche la rose parfumee Martine Donelle : elle a le parfum inegalable de la rose ancienne, la forme marche la rose parfumee Martine Donelle : elle a le parfum inegalable de la rose ancienne, la forme et la couleur d’une rose moderne. Avec les felicitations du jury. pans, 1957-1958 Texte 2 La mort d’Emma Cependant elle n’etait plus aussi pale, et son visage avait une expression de serenite, comme si le sacrement l’eut guerie.

Le pretre ne manqua point d’en faire robservation ; il expliqua, meme a Bovary que le Seigneur, quelquefois, prolongeait l’existence des personnes lorsqu’il le jugeait convenable pour leur salut ; et Charles se rappela un jour ou, ainsi pres de mourir, elle avait reçu la communion. — II ne fallait peut-etre pas se desesperer, pensa-t-il En effet, elle regarda tout autour d’elle, lentement, comme quelqu’un qui se reveille d’un songe , puis, d’une voix distincte, elle demanda son miroir, et elle resta enchee dessus quelque temps, jusqu’au moment ou de grosses larmes lui decoulerent des yeux.

Alors elle se renversa la tete en poussant un soupir et retomba sur l’oreiller. Sa poitrine aussitot se mit a haleter rapidement. La langue tout entiere lui sortit hors de la bouche ; ses yeux, en roulant, palissaient comme deux globes de lampe qui s’eteignent, a la croire deja morte, sans l’effrayante acceleration de ses cotes, secouees par un souffle furieux, comme si l’ame eut fait des bonds pour se detacher. Felicite s’agenouilla devant le crucifix, et le pharmacien luimeme flech 4 0