Sujet Bac Blanc Francais

Sujet Bac Blanc Francais

SUJET BAC BLANC FRANCAS OBJET D’ETUDE IDENTI E ET DIVERSITE Présentation du corpus : Ce corpus est composé de deux documents qui aborde le thème de l’approche d’un peuple étranger de manière totalement différente. Cextrait d’un violoncelle sur le toit du monde, d’Ariane Wilson démontre comment la musique peut devenir un intermédiaire pour rencontrer l’autre. Quant au second texte nommé journal de voyage, d’Alexandra David Néel, il exprime les différentes attitudes notions, Identité et D rsl or 3 aux valeurs, aux esth qe. •. 2, collectives d’ici ou d’a autrui. Analyse et Interprétation ers eux.

Les deux tent à réfléchir individuelles et n du rapport ? Le sentiment de curiosité se caractérise par un désir de connaissance. En effet, dans l’extrait du texte Un violoncelle sur le toit du monde de Ariane Wilson, les personnages qui apparaissent sont « intrigués » par le son du violoncelle qu’ils n’ont probablement jamais entendu. Le manque de connaissance est souvent dû à l’inconnu, c’est la raison pour laquelle, les personnages sont à la fois « méfiants » et « fascinés La la nouveauté. 2- Les relatlons entre les Tibétains et les occidentaux sont conflictuelles à cause de mode de vie totalement opposés.

En effet, les occidentaux

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
sont irrespectueux des propriétés tibétaines comme nous pouvons le voir à la fin de cet extrait lorsqu’ils s’emparent « de farce des chevaux » appartenant aux nomades. Cependant, les tibétains restent corrects et indulgents face au comportement désinvolte des occidentaux. En effet, les tibétains les gracient malgré l’attitude de « ces intrus mal élevés ». Le récit de voyage raconte le déplacement d’un endroit vers un autre, un lieu à découvrir, un départ et souvent un retour. pour en garder le souvenir, on en fait le récit, on en montre des photos, es dessins…

L’écriture de ce voyage permet au lecteur de découvrir les impressions ressenties. Elle invite à l’évasion. Cest le cas dans nos deux extraits du corpus puisque dans son récit Ariane Wilson nous fait part des émotions qu’elle a pu ressentir face à l’attitude des passants dans cette « scène » du violoncelle. Alexandra David-Néel nous invite à découvrlr la culture d’un pays. Compétences d’écriture le 24 mars 2002 à Koumboum Chère Lucie, Je t’adresse cette lettre du Tibet où « e suis toujours avec Maya, afin de te faire partager m s expériences.