Stendhal

Stendhal

Stendhal Henri Beyle, dit Stendhal (23 janvier 1783, Grenoble – 23 mars 1842, Paris) est un ecrivain francais, repute pour la finesse d’analyse des sentiments de ses personnages et pour la secheresse deliberee de son style. Il a participe aux guerres de la Revolution et de l’Empire comme officier de dragons et comme intendant militaire. Il est enterre au cimetiere de Montmartre a Paris. Sa Vie : Stendhal nait a Grenoble dans une famille bourgeoise qu’il apprecie peu, sa mere meurt alors qu’il a 7 ans. En 1796, il entre a l’ecole centrale de Grenoble.

De 1800 a 1801, il part en Italie pour faire la campagne d’Italie ou il est nomme sous-lieutenant au sein du 6e regiment de Dragons. Revenu a Paris, il essaie de se faire une place, dans le negoce, dans le succes litteraire ou en seduisant des femmes. Ces annees d’apprentissage auront une grande influence sur le personnage de Julien Sorel dans Le Rouge et le Noir. A partir de 1810, il participe ensuite a l’administration et aux guerres napoleoniennes. Lors de la chute du Premier Empire, en 1814, il part en Italie ou il s’installe a Milan. Pendant cette periode, il ecrit plusieurs ? uvres autour de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
l’Italie ainsi que De l’amour.

En 1821, parce qu’il est accuse de sympathie pour les carbonari – affection particulierement ressenti dans la nouvelle Vanina Vanini, il est expulse de Milan. De retour a Paris, presque ruine apres le deces de son pere, il entre dans le milieu litteraire en frequentant des salons litteraires. Ainsi, il a son cenacle, et a meme un disciple en la personne de Prosper Merimee. Il ecrit des journaux, publie des essais. En 1827, il publie son premier roman, Armance, suivi en 1830 du Rouge et le Noir, en partie influence par la revolution de juillet 1830. Ce roman connaitra un beau succes.

Apres cette revolution, il est nomme consul a Civitavecchia. A Civitavecchia, il s’ennuie et part voyager. Il ne reussit pas a terminer les ? uvres qu’il commence (Souvenirs d’egotisme, Lucien Leuwen… ). Apres avoir acheve son dernier chef d’? uvre, La Chartreuse de Parme en 1839, il meurt dans la nuit du 22 au 23 mars 1842 par une attaque. Bibliographie : -Vies de Haydn, Mozart et Metastase (titre complet de la premiere edition : Lettres ecrites de Vienne en Autriche, sur le celebre compositeur Haydn, suivies d’une vie de Mozart, et des considerations sur Metastase et l’etat present de la musique en France et en Italie), Paris 1815 Histoire de la Peinture en Italie, Paris, 1817 – Rome, Naples et Florence, Angouleme, 1817 et 1827 – De l’amour, Paris, 1822 – Racine et Shakespeare, Paris, 1823 – Vie de Rossini, Paris, 1823 – Racine et Shakespeare, II, Paris, 1825 – D’un nouveau complot contre les industriels, Paris, 1825 – Armance. Quelques scenes d’un salon de Paris en 1827, Paris, 1827 – Promenades dans Rome, Paris, 1829 – Le Rouge et le Noir, Paris, 1831 – Memoires d’un touriste, Paris, 1838 – La Chartreuse de Parme, Paris, 1839 – Chroniques italiennes : L’Abbesse de Castro, Vittoria Accoramboni, Les Cenci, La Duchesse de Palliano, Paris, 1837 – 1839 Idees italiennes sur quelques tableaux celebres, Paris, 1840 – Correspondance – Journal (1801-1823) – Filosofia nova (1931) – Theatre (1931) – Moliere, Shakespeare, la Comedie et le Rire (1930) – Ecoles italiennes de peinture (1932) – Pages d’Italie (1932) – Melanges de politique et d’histoire (1933) – Courrier anglais (1935-1936) – Melanges d’art (1867 et 1932) – Romans et nouvelles (1854 et 1928) – Souvenirs d’egotisme 1892 et 1950) – Lucien Leuwen, inacheve (1894 et 1926) – Vie de Henri Brulard (1890 et 1949) – Voyage dans le Midi de la France (1930) Lamiel, inacheve (1889 et 1928) – Melanges intimes et Marginalia (1936) Inspiration : L’affaire Berthet (1827) represente la premiere source d’inspiration de Stendhal pour la trame de son roman. Ce fait divers le concernait d’autant plus qu’il se deroulait dans sa region : l’Isere. Jugee aux assises de l’Isere, elle se rapportait a l’execution d’Antoine Berthet, fils de petits artisans, qu’un cure remarqua tres tot pour son intelligence et qu’il fit entrer au seminaire. De sante fragile, Berthet dut quitter le seminaire et ses conditions de vie trop dures pour trouver un emploi.

Il devint le precepteur des enfants de la famille Michoud, puis tres rapidement, l’amant de Madame Michoud, qu’il dut quitter tres vite. Apres un nouveau sejour dans un seminaire plus repute que le precedent (celui de Grenoble), Berthet trouve une nouvelle place de precepteur, dans une famille noble cette fois : les Cordon, ou il seduit la fille de son employeur, qui le chasse sans attendre. Tres amer de n’avoir pas trouve de debouche a sa grande intelligence, Berthet decide de se venger. Il entre dans l’eglise de son village au moment ou le vieux cure dit la messe, et il tire un coup de pistolet sur son ancienne maitresse, Madame Michoud.

Son proces a lieu en decembre 1827, et il est execute le 23 fevrier 1828. Il avait vingt cinq ans. Le livre : analyse : Le rouge evoque le sang du crime, la passion (le c? ur), qui s’allie au noir du deuil, de la mort. Le Rouge et le Noir est egalement un roman historique, car Stendhal tente de devoiler les coulisses de la revolution de 1830, avec comme trame la structure sociale de la France de l’epoque, les oppositions entre Paris et la province, entre noblesse et bourgeoisie, entre les jansenistes et les jesuites.

Dans Le Rouge et le Noir, Julien Sorel fait l’objet d’une veritable etude. Ambition, amour, passe, tout est analyse. Le lecteur suit avec un interet croissant les meandres de sa pensee, qui conditionnent ses actions. Mathilde de la Mole et Madame de Renal ne sont pas en reste. Leur amour pour Julien, egal l’un a l’autre, sont mis en perspective. Tout le monde est mis a nu sous la plume de Stendhal.