Sportif

Sportif

A. Chez les sportifs Dans cette partie, nous nous pencherons principalement sur l’impact du Red Bull sur les performances du sportif et son organisme. Sur sont site internet, la marque « Red Bull Energy Drink » met en avant des études scientifiques consacrées aux effets bénéfiques de cette boisson pour le sport. D’après un deuxième sondage établis au lycée Sainte Ursule de Tours, des lycéens en classe de première affirment consommer du Red Bull avant, pendant ou après un effort physique. En effet, le « Red Bull Energy Drink » e boissons énergisante a n PACE 1 énergétiques.

En out à – réputées mondialem souvent, une cannett de la réussite. u de la catégorie des ec les boissons tlons sportives dissent le plus ymbole publicitaire Premièrement, comme nous le rappelle le site internet de la marque, le Red Bull n’est pas une boisson destinée à réhydrater son consommateur. Le Dr Bacquaert, médecin-chef de l’IRBMS (institut du bien-être de la médecine et du sport), affirme également qu’ il « ne faut pas confondre boisson énergétique et boisson énergisante ! une boisson énergétique est spécialement onçue pour répondre aux besoins de Swipe to View next page de l’organisme à l’effort.

Le type et la quantité

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
de sucre utilisé , la teneur en minéraux, la concentration en liquide, sont spécialement adaptés pour faciliter la digestion de la boisson à l’effort et I ‘utilisation de l’énergie qu’elle contient. » En outre, le Red Bull contrairement aux boissons énergétiques étant adaptées à l’effort, est très pauvre en sodium. Ce dernier étant indispensable à la réhydratation pendant ou après l’effort d’un individu sportif. Dépourvue de sodium, le Red Bull, peut induire, ors d’un effort intense, une trop faible concentration de sodium dans le sang ( hyponatrémie ).

Les symptômes de l’hyponatrémie se manifestent par des troubles cardiovasculaires ainsi qu’à des troubles neurologiques. De plus, la caféine, un des principaux composants du Red Bull, augmente l’élimination urinaire, qui engendre par la suite une déshydratation, facteur de nombreuses blessures ainsi qu’à la diminution du taux de calcium, sodium, et magnésium chez le sportif. En outre,lors d’un effort physique, l’organisme du sportif produit de la chaleur (due notamment aux ontractions musculaires) qui doit être évacuée.

L’augmentation de la circulation sanguine sous la peau fait paraître la transpiration et permet donc l’évacuation de la chaleur. De plus, toute l’eau perdue avant ou pendant l’effort doit être compensée afin que le PAG » OF d chaleur. De plus, toute l’eau perdue avant ou pendant l’effort doit être compensée afin que le niveau de performance ne diminue pas. En effet, chaque fois qu’un sportif perd 1% de sa masse corporelle sous forme d’eau (transpiration), sa performance physique diminue de 10%.

Cette élimination urinaire favorise onc les blessures, le plus souvent tendineuses et nuit à la capacité de récupération du sportif. De même, présente en grande quantité, la caféine produit sur l’organisme des effets secondaires cardiovasculaire tel qu’une élévation du rythme cardiaque ( une tachycardie ) mais également une augmentation de la pression artérielle. Ces 3 facteurs, favorisant la présence de troubles du rythme cardiaque ou de déshydratation, s’opposent ? l’adaptation du sportif à l’effort.

Ensuite, contenant une forte concentration en glucides de l’ordre de 27g /canette ( l’équivalent de 6 sucres), dose bien au essus des apports conseillés, le Red Bull ne permet pas un apport énergétique fructueux, car à de telles doses, la digestion est fortement perturbée voir inefficace. II contient également des quantités importantes de vitamines 82, 83, BS, 86 et BI 2. Tout d’abord, la vitamine 82 est très peu toxique, car l’excès semble s’éliminer. La vitamine BS, elle, n’a pas fait l’objet d’étude. Cependant les vitamines 86 et BI 2 font l’objet d’une limite d’ elle, n’a pas fait l’objet d’étude.

Cependant les vitamines B6 et BI 2 font l’objet d’une limite d’absorption maximale limitée à 5mg ar jour car une surdose engendrerait l’ensemble des affections nerveuses. Enfin, bien que le Red Bull puisse présenter des effets dopants, les répercussions de la consommation de la boisson associée ? l’effort sportif ont de nombreuses conséquences graves. Nous vous conseillons donc de ne pas consommer cette boisson avant, pendant ou après un effort physique. Cependant, nous vous conseillons de consommer des boissons énergétiques de type Isostar ou powerade par exemple. Sources : image 1 : http://blog. urf-prevention. com/surf/surfeurs surfeuses les-meilleurs-surfeurs-du-monde/mick-fanning/ légende 1 : Mick Fanning brandissant une cannette de Red Bull signe de résussite image2 : http://tpe-72. e-monsite. com/pages/a. htmI légende : Impacts de la déshydratation sur l’organisme selon la perte d’eau. Image 3 : https://dieteticienhazebroucknord. wordpress. com/2014 109/30/cafeine-attention-aux-exces-et-pas-pour-les-enfants/ légende3 : Principaux symptômes d’une surdose de caféine. Image 4 : http://tpe-72. e-monsite. com/pages/a. html légende 4 : Comparaison des boissons énergisantes et des boissons énergetiques.