Spleen quand le ciel bas et lourd analyse

Spleen quand le ciel bas et lourd analyse

Quasiment ignoré par ses contemporains, condamné, usé par la vie, l’alcool et la drogue, charges baudrier a eu une fin de vie sinistre, mourant à quarante-six ans paralysé et en ayant quasiment perdu l’usage de la parole. Il n’ publié de son vivant qu’un seul recueil, les Fleurs du mal. Il est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands poètes français. Il fut aussi à l’écoute de son temps, étant l’un des seuls à admirer, ce que tant d’autres n’apercevaient même pas.

Jean d’remémorons dit de lui  » baudrier n’est pas seulement le poète de la volupté, du vertige et de la m intelligence. A une pp méconnu, il le déco défend tant de peint courbée à amant et C Commentaire . 5 quatrains d’lésinerais spire vie nixe e d’une merveilleuse gène est encore est encore qui admire et ont, de délaierai et anophèle « Quand » = 3 subordonnées, 2 principales Construction poétique originale, ponctuation qui fait durer le rythme + rupture de rythme avec le tiret ère strophe : Comparaison : ciel/couvercle = enfermèrent, orage, menace

Consonnes occlusions nombreuses – Mots courts = rythme haché û harmonie imitative cacophonique * harmonique/euphonique Jour noir et jour nuit Lassitude, ennui

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
+ noyade = « verse » Souffrance, peur, plainte de l’enfermèrent n Dieu doit nous secourir = Enfer sur Terre Emme strophe Emprisonnement dans un endroit humide = vérificatives Chauve-souris = animal angoissant – espérance * chauve-souris Risques d’effondrement C] Espérance qui échoue – image de l’Homme Emme strophe .

Nature = il est dehors mais prisonnier de la pluie Rupture ciel/terre – Dépression saisonnière – araignée dans le révéra D prison extérieure et intérieure + paralysie mentale Mots longs = impression de langueur – sonorités « en assonances et occlusions + vérificatives = Insinuer « Vient tendre ses filets au fond de nos cerveaux » Progression douce de l’araignée, furtive Emme strophe : Sonorités fortes « en » pour les plaintes, gémissements Champ lexical du bruit : « bruits stridents et sourds » 0 Rythme irrégulier Comparaison : monde fantastique = « fantômes sans patrie » û Recherche d’un espace Emme strophe Le tiret procure la sensation de blanc.