SoinsInfirmiers

SoinsInfirmiers

Rioux, Keven Soins infirmiers 180-AO Stage d’observation Rivière-du-l_oup Travail présenté ? Jovette Charest Sni* to View Cégep de Rivière-Du•Loup Le 10 octobre 2014 Dans le cadre de mon cours de soins infirmiers, je devais passer une journée en stage d’observation au CHRGP ( Centre hosp’talier reglonal de Grand-portage Tout cela, dans le but de faire des liens en observant le travail d’une étudiante en soins infirmiers, dune infirmière en millieu clinique et ce que j’en ai appris.

Tout d’abord, je me suis dirigé au 4iem étage en chirurgie. Cette unité ffre des sains et des sepu’ices spécialisés à la clientèle adulte. De plus, elle vise à répondre aux besoins spécifiques des adultes en pré et en post opératoire en chirurgie générale, orthopédie, urologie et ophtalmologie . signes vitaux. (10h00); Bain au lavabo(aide au déplacement) et questionnement à propos de ce que ressent la patiente après s’avoir levée et couchée. (étourdissement fatigue); Remplir les notes au dossiers. Collectes de données) Intervention 1 ; Dès l’arrivée, l’infirmière a évaluer l’état de la personne et analyser les besoins de santé selon une approche hollistique. Elle s’est questionnée sur les besoins de la patiente : (toilette ,hygiène et ordonnance) et des précisions sur la douleurs de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
la chirurgie de même que les effets psychologiques ressentis. Cette intervention a nécessitée la fonction de soignante car elle collabore avec la personne elle-même ce qui lui a permis d’avolr une vision globale de la patiente. Ainsi, l’infirmière peut mieu se concentrer sur la prévention de la maladie.

Intervention 2; Ensuite, l’infirmière a renseigner, préparer et rassurer la patiente du fait qu’elle devais régulièrement faire l’exercise de spyrométrie n raison d’une saturation de l’hémoglobine trop faible (88%). Elle a bien prodiguer les soins en la renseginant, elle à rassurer la patiente dans sa fonction d’éducatrice en lui expliquant bien les causes de l’utilisation de l’appareil de spyrométrie et tout cela selon un processus thérapeutique. Intervention 3; Pour continuer, l’infirmière a évaluer les ingesta et excréta.

Elle a évaluer l’état de la personne et analyser les besoins de santé selon une approche holistique, car comme le nom le dit, à raide des échantillions d’urine prélevées via un chapeau dans le cas de a patiente de mon étudiante, on évalue l’état du patient. Il faut compter chapeau dans le cas de la patiente de mon étudiante, on évalue l’état du patient. Il faut compter ce que la patiente a bu et compter l’urine après chaque toilette. La fonction de l’infirmière est sognante puisque l’on a une vision globale de la personne.

Par exemple, si l’on compte l’urine nous sommes en mesure de poser un jugement clinique selon l’aspect et la quantité d’urine récupérée. Ainsi, le lien avec le champ d’activité serait le processus thérapeutique car l’infirmière évalue l’état de santé du atient à l’aide de l’échantillion d’urine. Intervention 4; une autre façon de prodiguer les soins est de bien vérifier et excécuter les ordonnances médicales auprès de la patiente. L’infirmière a tout d’abord vérifier que c’était bien la bonne patiente, au bon lit à la bonne heure.

Ensuite, ordonnance à la main, elle à verifiée le nom, la voie d’aministration et la dose de chaque médicament pour s’assurer qu’il ny est pas d’erreur. Le tout refait 3 fois, l’infirmière a bien fait sa tâche de soignante dans le but de bien répondre au processus thérapeutique. Opérations 1 : Renseignement, préparer et rassurer la personne. Habileté 1 : En psychologie, en sociologie et en travail social, parce qu’il faut établir un climat de confiance, rassurer le patient et établir une relation aidante avec lui.

Habileté 2 : En communication, car il faut être capable de donner des explications clalres et adaptées aux patients, et s’exprimer avec clarté. ordonnances médicales Habileté 1 : En lien avec la terminologie médicale, car pour vérifié un médicament il faut connaître nos abréviations, comprendre les prescriptions d’examen et comprendre aussi les diagnostics et es demandes des médecins. Habileté 2 : En chimie et en mathématiques, car il faut effectuer des calculs et des conversions, calculer des doses de médicaments.

Habileté 3 : En lien avec finformatique, parce que l’infirmière dot consulter des dossiers et compiler des statistiques. Elle doit aussi inscrire les médicaments administrés. Opérations 3 : Procéder à la collecter des données Habileté 1 : En biologie, car l’infirmière doit être en mesure d’effectuer des comparaisons entre des paramètres normaux et anormaux et surtout comprendre les interactions entre les systèmes du corps humain. Habileté 2 : En lien avec la physique, pour être apte à prendre les signes vitaux, neurologiques et vasculaires, prévenir les complications et améliorer le confort et l’état général des patients.

OBSERVATIONS ET RÈGLEMENTS L’infirmière et l’étudiante étaient obli ées de s’occuper de tous les patients auxquels elles nées. Selon la loi D. PAGF handicap ou l’utilisation d’un moyen pour pallier ce handicap. Donc, les infirmières ne Jugeaient pas et ne portaient aucun jugement sur les patients peu importe leur condition. Ensuite, lors des prélèvements sanguins, l’étudiante exerçait a première prise de sang dans un hôpital. Donc, l’infirmière chef était présente et la conseillait adéquatement. Selon la loi D. 1513-2002, a. 8. ans le code de déontologie, l’infirmière ou l’infirmier doit, dans la mesure de ses possibilités, échanger ses connaissances avec les autres infirmieres et infirmiers, les étudiants et candidats à rexercice. Effectivement, l’infirmière chef était là pour Pétudiante et la mettait complètement en confiance. D’allleurs, après plusieurs essaies, l’infirmière continuait d’encourager à essayer d’autres endroits pour le prélèvement. Finalement, l’infirmière et l’étudiante prenaient des précautions pour ne pas oublier certaines vérifications.

Selon la loi D. 1513-2002, a. 45. du code de déontologie, l’infirmière ou l’infirmier ne doit pas faire preuve de négligence lors de l’administration d’un médicament. A cette fin, Finfirmière ou l’infirmier doit, notamment, avoir une connaissance suffisante du médlcament et respecter les principes et méthodes concernant son administration. Lors de mes obseNations, j’ai pu voir, autant l’étudiante que l’infirmière, faire la vérification des 5 bons et e, à plusieurs reprises pour la même FADM.

Elles vérifiaient aussi que le patient était le bon pour ne pas omettre certaines informations. Attitudes nécessaire en soins infirmiers ; L’attitude de l’infirmière envers la patiente était remarquable puisqu’elle établissait un climat de confiance elle était rassurante , polie et respectueuse. De plus, tout au long de l’avant midi, elle a manifestée des attitudes aidantes comme par exemple l’entraide et le vouvoiement. Je crois sincèrement que, grâce à à tout ces attitudes bénéfiques, la patiente a ressentie un sentiment de réconfort et d’assurance.