Siece des lumieres

Siece des lumieres

Henry Dissertation sur le Siecle des lumieres Le 07/11/08 Tony 1ere S1 Le dixhuitieme siecle ou le siecle des Lumieres est la periode durant laquelle le rationalisme, la science et le respect de l’humanite furent des valeurs tres souvent debatues. Les Lumieres designent essentiellement les domaines scientifiques et philosophiques. En effet, les philosophes des lumieres sont les createurs de l’Encyclopedie et sont a l’origine de la revolution francaise. L’Encyclopedie fit sa premiere apparition en 1751.

Il s’agit d’un regroupement de textes et d’articles des philosophes des lumieres ou y sont mentionnes des themes tres sensibles a l’epoque tels que : l’esclavage des negres, l’opposition entre les religions, la monarchie de droit divin… De quelle manieres le siecle des lumieres a-t-il ? uvre pour la creation d’un monde « plus vertueux et plus heureux »? « Plus vertueux, plus heureux » mais dans quel monde? Nous allons etudier trois themes principaux qui sont : la religion, l’exploitation et le pouvoir royal. L’encyclopedie est l’? vre de nombreux philosphes tels que Montesquieu, Voltaire, Benjamin Franklin, Jean-Jacques Rousseau, Denis Diderot, D’Alembert, Adam Smith, Emmanuel Kant, Thomas Jeferson… Ces philosophes rencontrerent de nombreux obstacles lors de la composition et de la Publication de l’Encyclopedie. En effet, la censure a l’epoque

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
etait tres stricte, les fanatiques voulaient preserver le savoir du clerge et les Jesuites etaient proche du roi et donc contre l’Encyclopedie. La redaction de l’Encyclopedie a dure environ vingt ans et l’oraganisation pour la rediger etait enorme.

En effet, D’Alembert s’occupait des mathematiques, Diderot de l’histoire de la philosophie, Buffon des sciences de la nature, Paul-Joseph Barthez de la medecine, Quesnay et Turgot de l’economie. Le chevalier de Jaucourt assistait Diderot dans de nombreuses taches redactionnelles et editoriales. Le premier Volume de l’Encyclopedie parait en 1751. Les 16 autres volumes paraitront clandestinement souvent en 1772, car des la parution du premier volume, l’ouvrage est interdit, les jesuites, tres puissants, l’attaquent. Devise de l’Encyclopedie : “ Il faut tout examiner, tout remuer sans exeption et sans menagement”

I ) La Religion La religion durant le siecle des lumieres etait un sujet tres sensible. En effet, a cette epoque, les protestants ne pouvaient plus pratiquer librement leur religion sur le territoire francais puisque Louis XIV revoqua l’edit de Nantes en 1685. Des le XVIe siecle, les protestants etaient mal acceptes en France. En effet, le massacre de la Saint-Barthelemy est le massacre des protestants, perpetre par les catholiques, a Paris le 24 aout 1572. Mais durant le siecle des lumieres, d’autres protestants furent traques, chasses, tues. L’affaire Callas en est le parfait exemple.

Un innocent protestant est accuse a tort du meurtre de son fils le 9 Mars 1762. De plus, de grands philosophes des lumieres etaient materialistes, ne croyaient qu’en la science et en ce qui est rationel. Voltaire etait un philosophe tres engage dans la redaction de l’encyclopedie et il s’est beaucoup pencher sur les differents problemes qu’il y avait autour de la religion. En effet il etait contre la guerre entre les protestants et les catholiques. C’est Voltaire qui a reussi a reouvrir le dossier de l’affaire Callas afin de prouver son innocence.

Ce philosophe, a la fois sensible et provocateur, ecrit un article pour l’encyclopedie intitule “priere a dieu”. Dans cet article, il rappelle que d’apres la religion catholique, tout les hommes naissent egaux. Voltaire n’est peut etre pas un religieux affirme mais il respecte Dieu. Voltaire meurt en 1778 en citant : “Je meurs en adorant Dieu, en aimant mes amis, en ne haissant pas mes ennemis et en detestant la superstition. ” L’article “Refugie” denonce des pratiques qui ont encore des repercussions au siecle des lumieres. En ffet les protestants pourraient participer a l’epanouissement du pays mais au lieu de cela, il sont chasses simplement parce qu’ils ne partagent pas la meme croyance sur les pouvoirs du pape. De plus, le clerge veut preserver le savoir de l’eglise : c’est le fanatisme. Et d’apres les philosophes, le fanatisme est une source de massacre. II ) L’exploitation. Les philosphes des lumieres veulent egalement abolir l’esclavage. En effet cette pratique absurde exploite des hommes innocents. Les esclaves travaillent sans repos des journees entieres, peu importe les conditions sans rien posseder en echange.

Au depart, ce sont des Europeens qui ont colonise des territoires partout dans le monde, surtout en Afrique et En Amerique. Et en ramenant des hommes noirs sur le territoire Europeen, ils ne furent pas considerer comme des etres humain mais plutot comme des “choses”, que l’on possedait, que l’on marchandait, qui n’avait aucun droit. C’est l’esclavage des negres. L’esclavage des negres etait a cette epoque maintenu grace au commerce triangulaire entre l’Afrique, les Etats-Unis et l’Europe. Lorque l’esclavage etait une activite courante au XVIIe siecle, le roi Louis XIV mit en vigueur le Code noir, en 1685.

Le code noir est une serie de 60 articles a appliquer par les maitres sur leur esclaves. Certains articles sont troublants de part leur violence extreme. En effet, les sanctions que subbissaient les esclaves lorsqu’ils voulaient s’echapper etaient horribles. On y trouve un parfait exemple dans l’extrait de Candide de Voltaire. Dans cet extrait de candide un esclave, au jaret coupe, est allonge par terre : “C’est a ce prix que vous mangez du sucre en Europe” On apercoit ici a quelle point les esclaves sont exploites et a quel point le mode de vie que les maitres leur imposaient etait dur.

Condorcet redige egalement un essai ou il denonce l’absurdite de cette activite qu’est l’esclavage. Les esclaves dorment a meme le sol, doivent recoudre le peu d’habits de toile que leur offre leur maitre. Condorcet, a travers cet essai, demontre a quel point l’esclavage est horrible, mais il demontre egalement que l’abolition de l’esclavage est dans les principes Europeens et il propose donc des methodes de liberation progressive. En effet les esclaves, ne possedant aucun droit, seraient dangereux s’ils etaient libres du jour au lendemain. III ) Le pourvoir monarchique Une grande partie du siecle des lumieres etait soumise a la monarchie.

En effet, jusqu’en 1789, c’est le Roi qui controle le pays et il y avait donc encore les differentes classes sociales : la noblesse, le clerge et le tiers-etat. La monarchie du siecle des lumieres est contre l’activite du protestantisme sur le territoire Francais ( affaire Callas ) et malgres l’absurdite de l’esclavage, aucune loi n’interdit cette activite. Diderot ecrit l’article Aurotite politique pour l’Encyclopedie. Il demontre dans cet article les differentes autorites qui existent, en commencant par l’autorite paternelle, ensuite il parle de l’autorite maintenue par la violence pour finir par l’autorite par l’autorite du droit Divin.

Mais Pour chacun des ces cas c’est l’idee de “limite”qui predomine : “La puissance, qui vient du consentement des peuples, suppose necessairement des conditions qui en rendent l’usage legitime, utile a la societe, avantageux a la republique, et qui la fixe et la restreignent entre des limites. ” Cette notion de limite s’adresse principalement a la monarchie absolue. Mais les philosophes denoncent egalement les inegalites sociales et denoncent egalement les prejuges et l’intolerance.

Nous trouvons egalement dans l’Encyclopedie l’article Refugies dans lequel les refugies sont les protestants Francais qui, apres la revocation de l’Edit de Nantes, furent obliges a quitter le territoire Francais. Cet article demontre a quel point l’intolerance religieuse, causee principalement par Louis XIV est grave. En effet pres d’un million de protestants quitterent le territoire ce qui represente une grande perte de population et de main d’oeuvre. Dans cet article, les philosophes denoncent “les pertubateurs” qui empechent les differentes religions de vivre en Communaute.

Conclusion : Le siecle des lumieres a permi de debattre sur de nombreux sujets tres sensibles a cette epoque comme l’intolerance religieuse, l’esclavage des negres et la monarchie qui etait en vigueur. L’engagement de tout ces philosophes afin de rediger l’Encyclopedie fut enorme. Ils avaient envie de denoncer les problemes de leurs societe. Ils ont demontrer et partager leur connaissances sur la Science mais ont surtout denoncer les consequences de la monarchie absolue qui en effet ne tolerait pas des protestants innocents et qui laissait les maitres exploiter leurs esclaves de facon trop violente.

Malgres les differents obstacles, les philosophes des lumieres reussirent a publier l’Encyclopedie malgres toute la censure qui concernait l’ouvrage. Ces philosophes sont donc tres lies a la revolution Francaise qui eut lieu que 30 apres la publication de la premiere Encyclopedie. On peut donc en conclure que le siecle des lumieres a ? uvre pour la cration d’un monde “plus vertueux et plus heureux” Mais pourquoi a-t-on du attendre le XVIIIe siecle pour publier un ouvrage comme l’Encyclopedie?