Seconde Guerre mondiale

Seconde Guerre mondiale

1935 : Hitler réarme l’Allemagne : Il rétablit le sen,’ice militaire. Il remilitarise la Rhénanie. Il se lance dans la production d’armes interdites : avions, tanks. I signe également plusieurs alliances : Il s’allie à l’Italie en signant le pacte anti-komintern (1936) puis le pacte d’Acier (1939). Il offre son aide militaire au général Franco en Espagne qui tente de s’emparer du pouvoir. Il s’allie avec le Japon en signant le pacte anti-komintern (1936). to vien « ext Hitler décide de pass « Grande-AIlemagne’ mars 1938 : l’armée proclame l’Anschluss. Déf.

Anschluss : le ra p g e son projet de he et Hitler à l’Allemagne. Hitler réclame ensuite le rattachement des Sudètes (région de Tchéco. ) 3 millions de personne y parlent l’allemand. une conférence est organisée à Munich pour en discuter. La france et le Royaume-Uni acceptent. S’ils acceptent, c’est parce qu’ils veulent préserver la paix. Les victoires de l’Axe (1939-1942) Hitler ne se contente pas des Sudètes. Il envahit la Bohême- Moravie (ouest de la Tchéco. ) puis ensuite tout le pays. Il réclame ensuite l’annexion du Dantzig, ville peuplée majoritairement d’allemands au nord de la Pologne.

La guerre semble proche uisque la France et le Royaume-Uni ont promis de venir au

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
secours de la Pologne en cas d’attaque allemande. Pour avoir les mains libres à l’Est et éviter de devoir comb combattre sur deux fronts, Hitler Signe un pacte de non-agression avec Staline : le pacte germano-soviétique. En cas de guerre, les deux pays promettent de ne pas s’attaquer. La Pologne, une fois envahie, sera partagée entre l’Allemagne et l’URSS. 1er septembre 1939 : L’Allemagne envahit la Pologne. Cet évenement marque le début de la Seconde Guerre mondiale.

La Wehrmacht (armée de terre allemande) utilise la tactique de Blitzkrieg ou erre-éclair. Déf. Blitzkrieg : (signifie « guerre-éclair ») tactique d’utilisation de deux armes : l’aviation (bombardiers ou Stuka) qui désorganise la défense adverse, et les chars blindés (Panzerdivisionen) qui percent les lignes ennemies. Hitler écrase la Pologne aves ses tanks et ses avions en moins de quatre semaines. Le pays est alors partagé entre l’Allemagne et l’URSS. 3 septembre 1939 . La France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l’Allemagne.

La France opte pour une stratégie défensive : les troupes françaises se retranchent derrière la ligne Maginot dans l’attente d’une attaque. Déf. igne Maginot : ligne de fortification composée de forteresses souterraines infranchissables. octobre 1 939 – mars 1940 • période où les ennemis s’observent. On l’appelle « drôle de guerre ». Bien que la guerre soit déclarée, aucune bataille n’a eu lieu. mai 1940 : l’Allemagne reprend l’offensive et occupe le Danemark puis la Norvège pour assurer son apprivionnement en fer.

L’offensive de l’Ouest 10 mai 1940 : Les blindés allemands envahissent les Pays-Bas, la Belgique et le 2 l’Ouest : 10 mai 1940 : Les blindés allemands envahissent les pays- Bas, la Belgique et le Luxembourg de manière à attirer l’armée rançaise vers le Nord. Le gros de l’armée allemande pénètre ? Sedan en passant par la forêt des Ardennes, pourtant considérée comme infranchissable par des tanks. C’est le début de la bataille de France. L’armée française est tombée dans le piège. Ses troupes sont refoulées vers les bords de la mer du nord jusqu’? Dunkerque.

Des milliers de soldats sont alors fa ts prisonniers par les Allemands. La Wehrmacht progresse ensuite vers le sud de la France entraînant avec elle la fuite de millions de civils français. La France est vaincue en cinq semaines. 22 juin 1940 : elle signe l’armistice à Rethondes. Elle doit verser une lourde indémnité de guerre à l’Allemagne et assurer l’entretien des troupes d’occupation. L’Alsace et la Lorraine sont rattachées au Reich. Le nord et l’ouest du pays sont occupés par les Allemands. La france de Vichy : Dans la zone non occupée par les Allemands, le gouvernement s’installe à Vichy.

C’est le général Pétain qui administre cette partie de la France. La France de Vichy collabore avec l’Allemagne de trois façons : La Milice (sorte de Gestapo française) arrête les Juifs et les étrangers réfugiés en France. Ils sont enfermés puis livrés aux Allemands qui les déportent dans les camps de concentration. Elle contribue à l’effort de guerre en envoyant du matériel et des travailleurs à l’Allemagne grâce au Service du travail obligatoire (STO). Déf. Service du trav 3 des travailleurs à l’Allemagne grâce au Service du travail obligatoire (STO). Déf.

Service du travail obligatoire : l’obligation pour les jeunes hommes français (21-23 ans) d’aller travailler en Allemagne. Elle fournit des troupes de soldats volontaires prêts à se battre pour l’armée allemande : La légion des volontaires français (L VF). La résistance : La général Charles de Gaulle, qui s’oppose à Pétain sur la question de l’armistice, choisit de s’exiler à Londres. 18 juin 1940 : il lance un appel à la radio de Londres pour que le combat continue. Avec quelques milliers de volontaires, il organise une armée : Le Forces françaises libres (FFL).

Cette armée se bat aux côtés des alliés. En France, quelques individus commencent à s’opposer aux Allemands et au régime de Vichy : les résistants. Avec le temps, leurs nombre augmente. Ils se cachent dans les maquis et luttent. Déf. Maquis : une zone difficile d’accès (montagne, forêt) où se achent ceux qui veulent échapper aux autorités. Les actes de résistance sont : Le sabotage de la production. e dynamitage de ponts ou de voies ferrées. La fourniture de renseignements au alliés. L’organisation d’évasion de prisonniers. Le combat armé contre les troupes nazies.

Les Allemands sont violents avec eux. Ils sont soit fusillés après avoir subi d’horribles tortures soit envoyés dans les camps de concentration. pour décourager la population de les aider, ils prennent des otages et massacrent parfois des villages entiers. juin 1940 – mais 1941 : bataille d’Angleterr 4 tages et massacrent parfois des villages entiers. juin 1940 – mais 1941 : bataille d’Angleterre. Le Royaume-Uni poursuit seul la lutte contre l’Allemagne. L’aviation allemande (la Luftwaffe) bombarde les villes anglaises. Mais les Royaume-Uni, dirigé par Winston Churchill, résiste. août 1940 : bataille aérienne oppose l’aviation allemande à l’aviation britannique (Royal Air Force) : c’est le début de la bataille. Les anglais sont inférieurs numériquement, mais les battent grâce au radar. A la mi-septembre, 1 ‘800 avions allemands sont abattus, contre 800 appareils anglais. Hitler continue à bombarder les principales illes avec les premiers missiles de croisière : les V1 puis le V2. Il engage aussi une guerre navale pour couper l’Angleterre de ses approvisionements. Les plus grandes pertes sont causées par les sous-marins allemands (U-Boot).

Au printemps 1942, plus de 800000 tonnes sont envoyés par le fond chaque mois. A partir de 1941, la guerre n’est plus seulement européenne. Afrique : Mussolini, jaloux d’Hitler, attaque la Grèce et l’Egypte. Ses armées se heurtent à chaque fois, il doit donc faire ? chaque fois appel à Hitler, lui qui remporte plusieurs victoires en Yougoslavie, Grèce, Libye et Egypte. Russie : Malgré le pacte, Hitler a toujours considéré l’URSS comme son grand ennemi (pays communiste, peuplé de Slaves et menace les frontières orientales). 22 juin 1941 : Il décide d’attaquer l’URSS, c’est l’opération Barbarossa.

L’Armée rouge recule. Des territoires sont conquis par les Allemands. Les S l’opération Barbarossa. Allemands. Les Allemands parviennent en moins de trois mois devant Stalingrad, Leningrad et Moscou. Mais ils rencontrent quelques difficultés: L’étendue du territoire. Le mauvais état du réseau routier. L’hiver russe extrêmement rude. La résistance des Soviétiques. Asie : Le Japon décide chasser les Etats-Unis pour pouvoir étandre ses conquêtes. 7 décembre 1941 : l’aviation japonaise détruit la flotte américaine stationnée à Pearl Harbor.

Les Etats-Unis déclarent la guerre au Japon. L’Allemagne et l’Italie la déclarent en retour. Conquêtes du Japon (décembre 1941 – mais 1942) : Birmanie, Malaisie, Singapour, Indonésie, Philippines et occupent le Nord de la Nouvelle-Guinée. Ils ne se trouvent plus qu’aux portes de l’Inde et de l’Australie. Été 1942, les Alliés arrêtent les offensives de l’Axe. Dans le Pacifique : Les Américains stoppent les Japonais lors des atailles de : Midway Mer de Corail Guadalcanal En Afrique du Nord : Les armées de l’Axe sont battues par les Anglais lors de la bataille d’El-Alameln.

Ensuite repoussées vers la Tunisie et se rendent à la suite du débarquement anglo-américain au Maroc et en Algérie (novembre 1942). En Europe : Les troupes allemandes ne parviennent pas ? s’emparer de Leningrad et de Moscou. Le Reich a perdu 500’000 hommes durant la bataille de Stalingrad. Les Alliés veulent les affaiblir en bombardant leurs villes. Milieu de 1943, les forces nt partout. Les Alliés b bombardant leurs villes. Milieu de 1943, les forces de l’Axe reculent partout. Les Alliés bénéficient d’une supériorité matérielle grâce aux Américains.

La résistance intérieure joue un rôle croissant. Après la conquête de l’Afrique du Nord, les Anglais et les Américains débarquent en Sicile (juillet 1943). Ils obtiennent la capitulation italienne. 6 juin 1944 : Les Alliés débarquent en Normandie et en Provence (août 1944). Ils libèrent Paris et la France entière. Ils pénètrent en Allemagne en mars 1945. A l’est, l’Armée rouge libère ses territoires de allemands. Les Soviétiques entrent en Allemagne en janvier 1945. 6 avril 1945 : les armées américaines et soviétiques se rejoignent sur l’Elbe. 0 avril : les Russe s’emparent de Berlin, Hilter caché dans un bunker, se suicide. 8 mai : l’Allemagne signe sa capitulation. 1944 – 1 945 : les Américains bombardent le Japon. Les forces japonaises, notamment les avions-suicides (les kamikazes) leur causent des pertes importantes. 6 août : (Harry Tuman) une première bombe atomique est lancée sur la ville d’Hiroshima, une seconde sur Nagasaki le 9 août. La puissance de ces armes pousse Hirohito à demander l’armistice. 2 septembre 1945 : le Japon capitule. Cest la fin de la guerre.