Séance de lecture. Poésie engagée

Séance de lecture. Poésie engagée

Ce poème célèbre est caractéristique de la veine engagée de l’écriture de Neruda. Alors consul en Espagne, Neruda est le témoin immédiat du coup d’état qui va provoquer la guerre civile entre « nationalistes » et « républicains » et déchirer le pays jusqu’en 1939. Ce coup d’état permettra ensuite l’établissement du réglme autoritalre de Franco. J’explique certaines choses Vous allez demander : Où sont les lilas ? Et la métaphysique couverte de coquelicots ?

Et la pluie qui frappai ses paroles les rempl de trous et doiseaux je vais vous raconter or 5 Sni* to View Je vivais dans un quartier de Madrid, avec des cloches, avec des horloges, avec des arbres. De là on voyait le visage sec de la Castille comme un océan de cuir. Ma maison était appelée la maison des fleurs, parce que de tous côtés éclataient les géraniums : c’était une belle maison avec des chiens et des bambins. Raul, te souviens-tu ? Te souviens-tu, Rafael ? Federico, te souviens-tu ? depuis lors et depuis lors le sang.

Des bandits avec des avions et avec des Maures, des bandits avec des bagues et avec des duchesses, des bandits avec des moines noirs bénissant enaient du ciel pour

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
tuer des enfants dans les rues le sang des enfants courait simplement comme du sang d’enfant. [ … J Généraux traitres : regardez ma maison morte, regardez l’Espagne brisée • mais de chaque maison morte surgit un métal ardent au lieu de fleurs, mais de chaque coin d’Espagne surgit l’Espagne, mais de chaque enfant mort surgit un fusil avec des yeux, mais de chaque crime naissent des balles qui trouveront un jour l’endroit de votre cœur.

Vous allez demander : pourquoi sa poésie ne nous parle-t-elle pas du songe, des feuilles, des grands volcans de son pays natal ? Venez voir le sang dans les rues venez voir le sang dans les rues venez voir le sang dans les rues ! PABLO NERUDA « J’explique certaines choses » in L’Espagne au cœur, 1938. par le poète) dans la 1 ère strophe ? Adresse directe au lecteur qui l’interpelle mais en même temps crée une relation intime avant que le poète ne se « confie « raconte ce qui [lui] arrive, évoque les choses graves qui vont suivre 2.

Délimitez les vers qui décrivent le temps du bonheur ? Vers 7 ? 22. 3. Quels sont les éléments, les détails qui montrent que la vie de Neruda était paisible et heureuse ? Evocation d’une vie simple, paisible : « horloges « cloches « chiens « bambins » Omniprésence de la nature : « arbres « fleurs « géraniums » 0 nature, synonyme de vie 4. v. 17 à 22 : à qui Neruda s’adresse-t-il ? S’adresse à ses amis, pour certains disparus (Federico Garcia Lorca) 5.

Quel sentiment semble éprouver le poète ? Nostalgie, regret de cette époque paisible et sereine Il. Le tableau apocalyptique de la guerre 6. Relevez le vers qui évoque le changement irrémédiable des événements et qui fait office d’élément perturbateur. Vers 23 « Et n matin tout prenait feu » 7. a) Relevez le champ lexical de la destruction, de la guerre ? feu, brasiers, poudre, sang tuer b) Sur quoi le poète insiste-t-il ainsi ? Quel est l’effet produit ?

Insiste les dégâts causés, donne une vision d’horreur : « brasiers sortaient de terre D, « dévorant des êtres » 8. a) vers 23 à 37 : quel mot péjoratif, repris en « brasiers sortaient de terre », « dévorant des êtres » 8. a) vers 23 à 37 : quel mot péjoratif, repris en anaphore, désigne les responsables de l’horreur ? Effet de l’anaphore ? Bandits : effet ‘Insistance, comme si on montrait du doigt les responsables de l’horreur évoquée avant. b) Quelles sont les personnes qui se cachent derrière ce terme péjoratif (v. 0-32) ? Qui aident donc les franquistes ? Bandits avec des avions et des Maures ceux qui apportent leur soutien à Franco : sa garde maure, l’aviation allemande Bandits avec des bagues et des duchesses bourgeoisie et noblesse Bandits avec des moines noirs bénissant = clergé, église c) Dans la même strophe, quel autre mot répété permet d’aggraver leurs crimes ? Pourquoi ? Effet ? « Enfants » : enfants ymbole d’innocence, incapables de se défendre sont les victimes des républicains. . Dernière strophe : que remarquez-vous ? Qu’est-ce que cela peut traduire du poète ? Le même vers est repris 3 fois mais fractionné de façon différente. Semble montrer l’émotion, le souffle coupé du poète. III. pour une poésie engagée 10. v. 36-47 : à qui s’adresse maintenant le poète ? Adresse directe aux traîtres, aux généraux de l’armée qui soutiennent Franco 11 . a) Par quels moyens syntaxiques le poète donne-t-il de l’importance à la vengeance qui se prépare ? PAGF