scolarisation des filles

scolarisation des filles

INTRODUCTION La littérature africaine a connu plusieurs faces dans son évolution -l’Afrique a été victime de deux grands mots historique qui fut la colonisation et l’esclavage . Cest dans ce cadre que Mariama Ba a pu illustre des œuvres dans la littérature Africaine dont le plus célèbre et le plus diversifie est une SI LONGUE LETTRE. I. BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR 1-LA VIE DE L’AUTEUR Mariama ba marque epistolaire intitule U Elle est née en 1929fi Gaye. Orpheline, elle traditionaliste.

Elle fu OF4 p g r un roman a et de Fatou parents l’Ecole francaise. ElIe réquente récole des filles actuelle BERTHE MAIJBERT dans le plateau rue Carnot. Elle y fit de brillante étude. Douée au francais elle se distingue par ces redactions qui était souvent publie dans un manuelle de lecture destine aux jeunes eleves de l’ AFRIQUE occidentale française . Malgré son age elle reussie au concours d’entree a l’ecole normale des jeunes filles de Rufisque *Elle termine en 1947 sa formation d’institutrice .

Elle enseigne pendant douze ans avant d’etre affecter a l’inspection regional de l’enseignement elementaire de dakar pour des raisons de aladie -Elle decede le 17 aout 1981 Ayant donne naissances a neufs enfants,elle obtient le divorce

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
de son conjoint, le député Obèye Diop. Suite à son expérience du mariage, Mariama Bâ s’engage pour nombre d’associations féminines en propageant l’éducation et les droits des femmes. À cette fin, elle prononce des discours et publie publie des articles dans la presse locale. – SES ŒUVRES ET PUBLICATIONS Ses œuvres reflètent les conditions sociales de son entourage immédiat et de l’Afrique en général, ainsi que les problèmes, qui en résultent, tels que polygamie, castes, exploitation des femmes pour le premier -, opposition de la famille, manque de capacité de s’adapter au nouveau milieu culturel face à des mariages interraciaux – pour le deuxième roman. Dès sa publication en 1 980, son premier roman en forme épistolaire connaît un réel succès et est retenu pour la remise du Prix Noma lors de la Foire du livre de Francfort.

Elle meurt peu de temps plus tard dun cancer et avant la sortie de son deuxième roman. un Lycée de Dakar (La Maison d’Éducation Mariama Bâ) porte à ces jours son nom. En 1979, elle publie son premier roman aux Nouvelles éditions fricaines, une si longue lettre, dans lequel Ramatoulaye fait le point sur sa vie passée sous forme épistolaire, à l’occasion de la mort de son mari, abordant l’ambition féministe africaine naissante face aux traditions sociales et religieuses.

Dès sa sortie, il connait un grand succès tant critique que public, et obtient le prix Noma lors de la Foire du livre de Francfort en 19801 Elle meurt peu de temps plus tard d’un cancer et avant la sortie de son deuxième roman, Un chant écarlate, racontant l’échec dun mariage mixte entre un Sénégalais et une Française, du fait e l’égoÉme de l’époux et des différences culturelles 1 Un Lycée de Dakar (la Maison d’éducation Mariama Bâ) porte son nom.

Primordialement, ses œuvres reflètent les conditions sociales de son entourage immédiat et de l’Afrique en général, ainsi que les problèmes, qui en résultent, tels que polygamie, castes, exploitation des femmes – pour le premier opposition de la famille 2 polygamie, castes, exploitation des femmes – pour le premier opposition de la famille, manque de capacité de s’adapter au nouveau milieu culturel face à des mariages interraciaux – pour le deuxième roman. ??uvres une si longue lettre Roman 1979 – Le Serpent à Plumes (ISBN 978-2842612894) La Fonction politique des littératures africaines écrites – 1981 Le Chant écarlate – Roman 1981 Il-SON PARCOURS Son premier roman, Une si longue lettre, est publié en 1979. Cet ouvrage connait un très grand succès aussi bien au Sénégal qu’à l’échelle internationale et est traduit en plusieurs langues. Il obtient le prix Noma en novembre 1980 à Francfort. auteur est décédée l’année suivante d’un cancer le 1 7 août 1981 peu avant la publication de son second roman : Le chant écarlate ublié en novembre 1981 à titre posthume. Une carrière littéraire qui s’annonçait prometteuse prit ainsi prématurément fin. « Une si longue lettre » est un roman épistolaire où la narratrice Ramatoulaye, face à son impuissance devant le destin adresse une longue lettre à sa meilleure amie Aïssatou .

Dans cette correspondance, elle évoque leurs souvenirs communs, leurs destins croisés, leurs déceptions. Mariama Bâ , par le biais de la « lettre » fait un procès à la polygamie, dénonce l’ingratitude des hommes et certaines pratiques dans la société. III-SA VIE ANTANT QUE FEMME AFRICAINE DANS LA SOCIETE. Suite à son expérience du mariage, Mariama Bâ s’engage pour nombre d’associations féminines en propageant l’éducation et les droits des femmes. ? cette fin, elle prononce des discours et publie des articles dans la presse locale.. Un Lycée de Dakar (La Maison d’Éducation Maria ces jours son nom. 3 famille, manque de capacité de s’adapter au nouveau milieu culturel face à des mariages interraciaux CONCLUSION Dans son ouvrage une si longue lettre l’auteur mariama ba laisse apparaitre pratiquement la civilisation traditionnel et s’est mposée en démontrant les qualités de la femme et du tors qu’elle a eu a subir en tant que femme africaine.

Ce roman a joue un rôle aussi important dans notre société africaine. L’auteur digne, combattante a voulu défendre la femme africaine qul malgré la mal traitance, l’injustice qu’elle subit reste brave et courageuse pour gerer convenablement son foyer. EXPOSE : n 1 ANNEE : 2013 12014 professeur : MR CISSOKO. THEME : l’auteur et sa vie. I-BIOCRAPHIE DE L’AUTEUR 2-SES ŒUVRES ET PUBLICATIONS Il-son parcours Il-SA VIE EN TANT QUE FEMME AFRICAINE DANS LA SOCIETE Sevnabou cire dieme 4