Romantisme

Romantisme

Mouvement litteraire : le romantisme 1) Origine du mouvement 2) Principes et themes du romantisme 3) Innovations du mouvement a)Textes c)Musique 4) Exemples d’artistes romantiques 5) Fin du romantisme Origine du mouvement Le romantisme, appele aussi « mal du siecle » est un courant artistique ne en Europe, lus precisement en Allemagne au 18eme siecle, avec des poetes comme Goethe et Schiller, et en Angleterre avec Young et Hervey, puis qui apparu en France au 19eme siecle, lors de la revolution de Juillet, grace a l’ouvrage de Madame de Stael, qui est la premiere a decrire ce mouvement.

Les auteurs romantiques francais les plus connus sont : Lamartine, Chateaubriand et Hugo. Principes et themes du romantisme On peut remarquer un texte romantique par la critique du rationalisme, le gout pour les paysages orientaux, par l’evocation de la vie interieure, l’importance accordee au reve et a l’imagination creatrice, et surtout par un grand interet pour l’individu. Les deux sujets des ? uvres sont la melancolie et l’exaltation, avec comme themes le voyage, le suicide, l’amour, la nature,… Les ecrivains veulent faire connaitre leurs experiences personnelles et faire cesser et aspect fictif attribue aux poemes et aux romans, c’est pourquoi ils utilisent le «

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
je » et le « moi », qui qualifient le romantisme. Celui-ci se caracterise par une volonte d’explorer toutes les possibilites de l’art afin d’exprimer les extases et les tourments du c? ur et de l’ame : les sentiments apparaissent et la raison disparait. Innovations du mouvement L’artiste romantique tente de demontrer ses sentiments, ses pensees les plus privees, ses gouts les plus personnels grace a ses ? uvres, persuade que le lecteur y retrouvera quelque chose qu’il ressent lui-meme.

Dans les textes, le classicisme se caracterise par l’emploi de mots nobles, de periphrases,… le romantisme va mettre ces contraintes a part, et va laisser place a la disharmonie entre le metre et la syntaxe, par le recours aux enjambements, et rejets et contre-rejets,…, par exemple, Lamartine dans son poeme Les preludes, allie des alexandrins a des heptasyllabes. Le premier succes romantique fut Les Meditations poetiques de Lamartine, qui restent classique avec le lexique, la syntaxe, mais ou l’on trouve des mots du langage ordinaire, des vers impairs,… A cette epoque, Aloysius Bertrand innova avec les poemes en prose, facon ’ecrire ou il n’y a pas de strophes, de rimes, et ou l’on trouve des vers impairs. Dans les textes, le romantisme est associe au lyrisme, qui est un registre poetique qui permet l’expression souvent exaltee des sentiments personnels. Les poetes, comme Hugo, critiquent la societe, la politique, les injustices,… , on parlera alors des ? uvres comme un acte politique ou social. Le romantisme en peinture montre du c? ur et de la passion, l’irrationnel et l’imaginaire, le desordre et l’exaltation, la couleur, le culte du Moyen Age et des mythologies de l’Europe du Nord. La musique romantique vise a provoquer l’emotion, a bouleverser.

Les changements d’instruments permettent desormais d’exploiter de puissants contrastes de tons. Les sonorites inventees par les romantiques sont particulierement colorees et evocatrices, davantage en tout cas que chez des classiques. Poesies : Alfred de Musset : Tristesse (1840) Lamartine : Les Meditations (1820) Theatres : Romans: Chateaubriand : Rene (1802) Mme de Stael : Corinne (1807) Peinture : Friedrich : Le Voyageur contemplant une mer de nuages (1817) Anne-Louis Girodet-Trioson : Funerailles d’Atala (1808) Musique : Ludwig van Beethoven : la Pastorale (1808)